Accueil Tags Koba Films

Tag: Koba Films

À (re)voir en SVOD : Dead Set – En attendant Reality...

0
La série Dead Set est liée à une actualité pour le moins brûlante : la diffusion sur Netflix à partir du 10 juin 2020 de Reality Z, son remake brésilien s'annonçant complètement fou...

L’appel des 50 : les éditeurs unis pour sauver la vidéo...

0
Le communiqué est tombé ce 3 juin, traduisant l'inquiétude d'un secteur économique tout entier : 50 éditeurs vidéo français indépendants (éditeurs de DVD, Blu-ray et UHD) viennent de s'unir afin de demander aux pouvoirs publics qu’une aide spécifique leur soit accordée. Sur critique-film.fr, la défense de la vidéo sur support physique est notre cheval de bataille. Vous trouverez donc ci-joint l'intégralité du communiqué, sobrement appelé « l'appel des 50 ».

Test Blu-ray : Good omens – Saison 1

0
Ils l’ont fait ! Pour celles et ceux qui l’ignoreraient encore, Good omens est l’adaptation du best-seller « De bons présages », roman longtemps réputé « inadaptable » signé à quatre mains par Terry Pratchett (Les annales du Disque Monde) et Neil Gaiman (Sandman, American Gods, Stardust, Coraline…). Les fans l’attendaient depuis 1990 – 1995 pour la parution française – mais la folie furieuse du roman en faisait une véritable arlésienne, souvent annoncée, toujours repoussée… Jusqu’à la mort de Terry Pratchett en 2015, qui semblait avoir définitivement enterré le projet. Mais IMPOSSIBLE N’EST PAS NEIL GAIMAN, et grâce à l’acharnement du co-auteur du bouquin, la série a finalement vu le jour l’année dernière, façon pour Gaiman de rendre un ultime hommage à son camarade Pratchett. D’ailleurs, le jour de la première mondiale de Good omens à Londres à l'Odeon Leicester Square en 2019, une chaise a été laissée libre en face de l'écran. On y avait déposé un chapeau et une écharpe en hommage à Terry Pratchett…

Test DVD : La dernière vague

0
Quoique puissent en penser les producteurs de la série ou France Télévisions, on peut sans peine considérer que la mise en chantier suivie de la diffusion en « prime time » de La dernière vague est une belle victoire concernant le genre fantastique en France : quelques années après Les revenants et Zone blanche, les auteurs de fictions françaises semblent enfin désireux de quitter leur zone de confort en abordant de front le genre fantastique.

Test DVD : Elliot, le plus petit des rennes

0
Tous les ans à l'approche de Noël, on voit débarquer en DVD et Blu-ray des films d'animation inconnus chez nous qui, parce qu'ils ont pour thème Noël, sont quasiment assurés de bénéficier d’une vie relativement décente sur le marché de la vidéo et de la VOD. Car après tout, qui peut résister à un gentil film de Noël à visionner en famille, surtout quand ce dernier comporte le mot « renne » dans le titre ? Aussi, si l'on peut vous donner un conseil avant le visionnage d'Elliot, le plus petit des rennes, c'est de vous laisser faire. L'idée n'est certes pas à généraliser, histoire de ne pas cautionner les agissements d'Harvey Weinstein et sa clique, mais dans le cas d'un petit film pour enfants à visionner en famille à Noël, on relativisera en se répétant le leitmotiv qui rythme les dialogues du Grand saut des frères Coen : « You know… For kids ! »... Et ce même si on a la vague impression d’avoir déjà vu cela 100 fois, et souvent en mieux. Laissez vous donc envahir par l'esprit de Noël, dites-vous que c'est sans doute la période la plus merveilleuse de l’année pour les enfants, et qu'au cinéma comme dans les autres domaines, il y a les films de premier plan et les autres. Prenez votre déco de Noël par exemple : vous avez d'un côté les décorations, les guirlandes et autres ornements de sapin que vous adorez, et et que vous placez bien en évidence. De l'autre côté, il y en a immanquablement d’autres que vous aimez moins, qui servent de décorations de « renfort », ou qu'on place à l'arrière du sapin, là où personne ne les verra.

Test DVD : Baptiste – Saison 1

0
Qu’est devenu le personnage de Julien Baptiste, le flic opiniâtre de la série The missing (2014-2016), après son opération du cerveau, qui avait lieu lors du dernier épisode de la deuxième saison du show ? Si vous vous étiez posé la question, ce spin-off de la série créée par Harry et Jack Williams, sobrement intitulé Baptiste, remettra à nouveau le flic français sur le devant de la scène, non plus cette fois dans le nord de la France mais aux Pays-Bas, où il se remet tout doucement de son opération en passant des vacances auprès de sa fille, maman depuis peu. Bien sûr, le retraité ne tardera pas à reprendre du service afin de retrouver une jeune femme disparue…

Jeu concours BAPTISTE : DVD + GOODIES DÉDICACÉS PAR TCHÉKY KARYO

0
À l’occasion de la sortie de BAPTISTE – Saison 1, disponible à partir du 20 novembre 2019 en DVD, Koba Films, L’Atelier d’images et critique-film.fr vous proposent de participer à un jeu concours pour gagner des coffrets DVD de la série ainsi que des goodies dédicacés !

Tchéky Karyo a un message pour vous !

0
Tchéky Karyo a tenu à vous l'annoncer en personne : à l'occasion de la sortie en vidéo de la série BAPTISTE - SAISON 1 le 20 novembre 2019, critique-film.fr en association avec Koba Films et L'atelier d'images vous proposeront un concours pour remporter des DVDs de la série et des goodies dédicacés !

Test Blu-ray : South Wind

0
Si l'on part du principe que dans l'inconscient collectif, 50% de la population serbe est composée de truands et de dealers (les autres 50% étant constitués de putes et d’escort girls), il semble finalement assez étonnant qu'un polar hardcore venu de Serbie n’ait pas réussi auparavant à frayer son chemin jusqu’à nos contrées. Rassurez-vous, on déconne bien sûr, mais cela dit, de mémoire de cinéphile, South Wind est le premier polar serbe que nous ayons l’occasion de voir en France, ce qui s’impose dès lors comme un petit événement. Gros succès du box-office 2018 dans les Balkans avec plus d’un million d’entrées, le film de Milos Avramovic a même donné naissance à une série TV qui, si elle s’avère aussi intéressante que le film, risque bien de donner naissance à une franchise étonnante.

Test Blu-ray : Lucky man – Saison 2

0
Création originale, imaginée par Stan Lee pour le petit écran et développée avec le concours de Neil Biswas, la série Lucky man a créé la surprise en 2016, pour la simple et bonne raison qu’il ne s’agissait pas à proprement parler d’une série de super-héros. Cependant, le cheminement du personnage principal, qui héritait d’un mystérieux bracelet lui donnant littéralement une chance de cocu, tenait bel et bien de l’origin story classique et propre à la plupart des films de super-héros : le personnage de Harry Clayton (James Nesbitt) passait en effet une partie de la première saison à découvrir l’étendue de son pouvoir, puis à l’apprivoiser – l’utilisation d’un « grand pouvoir » impliquant, comme toujours chez Stan Lee, de « grandes responsabilités », la série posait bien sûr en filigrane la question de la morale et de l’usage à tirer de ce pouvoir mystérieux venu de nulle-part.

Test Blu-ray : Le livre perdu des sortilèges – Saison 1

2
Avant que Le livre perdu des sortilèges ne devienne le succès télévisuel qui nous intéresse aujourd’hui, il y a tout d’abord eu une trilogie littéraire créée par Deborah Harkness en 2011, dont les droits avaient été vendus avant même sa parution dans trente-quatre pays. Ces trois romans, respectivement intitulés « Le livre perdu des sortilèges », « L'école de la nuit » et « Le nœud de la sorcière », font en effet partie d’un sous-genre littéraire très en vogue entre 2005 et 2015, appelé la « bit-lit ». Ce sous-genre du roman fantastique met en scène des personnages féminins confrontés au surnaturel ainsi qu'aux tracas de la vie quotidienne – il n'est d’ailleurs pas rare que l'héroïne soit elle-même un personnage surnaturel (sorcière, fée, vampire…). Ces romans mélangent souvent des éléments d'autres sous-genres du fantastique, tels que la « romance paranormale ». Complètement dans l’air du temps en 2011/2012 – la saga Twilight réalisait encore des records de ventes à l’époque – cette trilogie a remporté un grand succès en France et à l’international. Autrefois florissants, les rayons « bit-lit » des libraires s’amenuisent de plus en plus de nos jours. Cependant, on peut affirmer que le fait que le genre soit aujourd’hui passé de mode est une très bonne chose concernant la série TV développée par Deborah Harkness : en tant que spectateur, on ne risque en effet plus l’overdose ou l’indigestion de romances vampiriques, et on pourra de fait apprécier l’originalité et le ton du Livre perdu des sortilèges à sa juste valeur…

Test Blu-ray : Harlots – Saison 2

0
Porte-drapeau d’une télévision féministe d’un nouveau genre, la première saison de Harlots avait plongé le spectateur au cœur d’une véritable « guerre » entre deux maisons closes du quartier de Covent Garden à Londres. Créée et développée par Alison Newman et Moira Buffini, la série a la particularité de n’être produite, écrite et réalisée que par des femmes. Des femmes qui se consacrent à d’autres femmes donc, pour tenter d’humaniser celles qui n’étaient résumées dans le Harris’s list of Covent Garden ladies (1757-1795) que par la description détaillée de leurs pratiques sexuelles. Dans Harlots, les « putains » prennent donc leur revanche, l’intrigue de la série s’attachant au contraire à mettre en avant le statut des femmes – de petite vie, mais pas uniquement, comme le montre de façon assez brillante l’introduction du personnage de Lady Fitz, incarné par Liv Tyler – dans l’Angleterre du XVIIIème Siècle, tout autant que leur lutte perpétuelle pour obtenir un semblant de dignité ou de « liberté » au sein d’une société qui les écrase totalement.