Accueil Tags Kaaris

Tag: Kaaris

À voir sur Netflix : Bronx / Retour au polar pour...

0
Bronx s’impose plutôt comme une jolie réussite dans le genre un peu désuet du « polar tragique ». Bien entendu, cette histoire de flics sur la corde raide entre le bien et le mal enfile les clichés et les séquences attendues sans jamais ou presque réserver la moindre surprise au spectateur, mais le tout est parfaitement exécuté.

Test Blu-ray : Lukas

0
Sorti discrètement dans les salles à la fin de l'été 2018, Lukas marque la rencontre de deux solides artisans du cinéma de genre. Devant la caméra, on trouvera bien-sûr Jean-Claude Van Damme, vieux briscard du cinéma d'action international, aujourd'hui âgé de 59 ans, qui prête ici sa gueule marquée, burinée, ravinée par le temps et les excès à un personnage taciturne, violent, brisé par la vie. La quête de rédemption du personnage est peut-être aussi un peu celle de l'acteur, qui tourne beaucoup moins qu'avant, et dont un film retrouve enfin – pour la première fois depuis 2012 – le chemin des salles obscures. Derrière la caméra, on retrouve avec plaisir Julien Leclercq, réalisateur de l'excellent Braqueurs en 2016, et dont on ressent à nouveau le style sec et brutal ; en outre, le cinéaste est allé rechercher Kaaris et Sami Bouajila, qui jouaient déjà tous les deux dans le film de 2016.

Test Blu-ray : Braqueurs

0
Depuis qu’ils existent, les films de gangster ont dû s’accommoder d’une prise de position plus ou moins trouble à l’égard du crime. Entre les extrêmes de l’apologie de ce dernier et d’une condamnation sans équivoque de toute activité illégale, chacun d’entre eux s’est positionné – qu’il le veuille ou non – sur le spectre des valeurs morales aux variations de gris illimitées. Il arrive même régulièrement qu’un film, initialement conçu comme une fiction au ton exacerbé, devient la référence culte de tout un microcosme sous l’emprise de la violence et de l’argent soi-disant facile. L’exemple parfait de ce détournement involontaire reste évidemment le Scarface de Brian De Palma qui a fait rêver plus d’un petit caïd de banlieue de régner sur le monde de la pègre. Le nouveau film de Julien Leclercq,