Accueil Tags Jean-Pierre Melville

Tag: Jean-Pierre Melville

Revu sur MUBI : Bob le flambeur

0
Jean-Pierre Melville était en avance sur son temps. De quelques années par rapport à la Nouvelle Vague dont il était une sorte de parrain et à laquelle il avait déjà appris tant de choses à travers Bob le flambeur.

MUBI lance sa vidéothèque

0
En ces temps de fermeture des salles de cinéma en France qui s'éternise, on pensait avoir fait le tour de l'offre de films en ligne. C'était sans compter sur l'ambition du site britannique MUBI, qui a lancé ce jour sa vidéothèque.

Made In France ne sortira pas en salles

1
Le long-métrage de Nicolas Boukhrief, Made In France, thriller sur un journaliste infiltré dans une cellule djihadiste, ne sortira finalement pas en salles. Daté...

Critique : Le Doulos

0
Jean-Pierre Melville n’a décidément pas fini de nous épater. La preuve avec cette pièce centrale de sa filmographie, qui est infiniment plus qu’un simple film de gangster stylisé et qui participe pleinement à ériger Jean-Paul Belmondo en monument incontestable du cinéma français.

Critique : Un flic

0
Hacher menu, tel est le mot d’ordre du dernier film de Jean-Pierre Melville. Cette entreprise de décomposition totale procède d’une façon immuable, jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien d’autre que de la routine, dépourvue d’états d’âme et d’humanité. Il serait bien sûr absurde d’interpréter tant de flegme désillusionné comme un chant de cygne intentionnel de la part du réalisateur, qui allait mourir neuf mois après la sortie d’Un flic d’une crise cardiaque, alors qu’il n’était âgé que de 55 ans.

Critique : L’Armée des ombres

0
Contrairement aux vins, les films qui se bonifient avec le temps sont plutôt rares. Nous en connaissons très peu, aussi parce que nos habitudes de visionnage prévoient seulement dans des cas extrêmement rares de donner une seconde chance aux films que nous n’avons que moyennement aimés lors de leur découverte. Il nous arrive bien sûr de revoir encore et encore nos films de chevet, mais généralement sans que ces retrouvailles régulières n’occasionnent une réévaluation complète de notre degré d’appréciation initial.

Cinémathèque Française : Toute la mémoire du monde

0
Après une première édition l'an dernier qui avait permis de donner un coup de projecteur sur les restaurations récentes et autres images d'archives, la deuxième s'annonce aussi riche en bonheurs de cinéma, même si l'on peut s'interroger sur la pertinence du nom de cette manifestation : comment peut-on si facilement lui donner cette appellation de Toute la mémoire du monde alors que l'amnésie semble être au goût du jour ?