Accueil Tags Elio Petri

Tag: Elio Petri

Critique : L’Assassin (Deuxième avis)

0
Le talent de caméléon de Marcello Mastroianni, cette qualité si rare chez un acteur de pouvoir incarner de façon crédible toutes sortes de personnages, est porté à son comble dans L'Assassin. Le premier long-métrage de Elio Petri est moins un thriller haletant, où l'enquête policière dicterait le moindre rebondissement de l'intrigue, qu'une lente descente aux enfers, presque autant pour le spectateur, privé de plus en plus de ses repères habituels en termes de morale manichéenne, que pour cet homme ordinaire accusé du meurtre de sa maîtresse.

Test Blu-ray : Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon

0
Mêlant habilement une conscience politique aigue à un scénario machiavélique tournant autour d’un personnage foncièrement antipathique, que l’interprétation haute en couleurs de Gian Maria Volontè finira finalement par rendre sympathique au spectateur (un sacré exploit au regard du salopard qu’il incarne !), Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon ne prend, malgré les presque cinquante ans qui nous séparent de sa sortie, aucune ride, et conserve encore aujourd’hui une acuité remarquable, et surtout un pouvoir d’attraction sur le spectateur quasi-hypnotique. Car malgré ce qu’on pourrait croire, le film d’Elio Petri n’est pas uniquement porté par la prestation incroyable de son acteur principal, mais aussi et surtout par son intrigue géniale, et par les multiples expérimentations formelles que mène Petri derrière sa caméra, qui n’en finissent pas d’impressionner autant que de fasciner.

Test Blu-ray : La dixième victime

0
Film assez unique et typique des années 60, La dixième victime se situe au carrefour de multiples influences, que l’on n’imaginait pas forcément voir un jour cohabiter au sein d’un seul et même long-métrage. Premièrement, on a donc un scénario de Ennio Flaiano et Tonino Guerra, collaborateurs réguliers de Federico Fellini, qui adaptent avec l’aide d’Elio Petri et Ernesto Gastaldi, chantres d’un certain cinéma populaire très orienté à gauche, une nouvelle de Robert Sheckley, auteur américain de science-fiction, qui semble pourtant à cent lieues de leurs univers respectifs.

38ème Festival de Villerupt du 30 octobre au 15 novembre 2015

0
Grand rendez-vous annuel dans le cadre des manifestations culturelles de Meurthe-Et-Moselle, le Festival du Cinéma Italien de Villerupt propose depuis 1976, un véritable panorama...

Ennio Morricone : focus sur des BO délaissées

0
A l'occasion de l'annonce de l'engagement de Ennio Morricone sur Voyage of time de Terrence Malick, retour sur quelques perles peut-être sous-estimées du maestro.

L’ Assassin

0
Alfredo Martelli, presque 35 ans, séduisant et peu embarrassé par les scrupules, est antiquaire à Rome, mais vit surtout des largesses de son associée et ancienne maîtresse, Adalgisa De Matteis, son aînée de quelques années. Celle-ci le pousse à épouser une jeune dinde, fille d’un riche industriel, Nicoletta. L’existence d’Alfredo bascule un matin quand on vient l’arrêter. Mais pourquoi donc ? Après une longue attente émolliente à la questure, on l’accuse d’avoir assassiné Adalgisa !

Les jours comptés

0
Dans un tram bondé à l’heure de l’embauche un contrôleur secoue un voyageur qui tarde à lui présenter son billet : et pour cause, il est mort ! Cesare Conversi, témoin de ce triste fait divers, croit se voir dans un miroir : même âge, même allure laborieuse, même solitude que lui. Le quinquagénaire romain, plombier de son état, choqué par cette découverte brutale de son triste sort annoncé, décide d’arrêter de travailler, pour mieux réorienter sa vie (ou plutôt le peu que les statistiques lui accordent encore). Veuf et doté d’un fils ne lui rendant de visites qu’intéressées, il essaie de renouer avec un flirt d’adolescence : échec. Et tout le reste est à l’unisson, retour - sinistre - dans sa campagne natale compris