Accueil Tags David F Sandberg

Tag: David F Sandberg

Test Blu-ray : Shazam !

0
Affirmer que nous placions nos espoirs les plus fous dans la découverte de Shazam ! serait mentir. Cela dit, le film de David F. Sandberg a débarqué sur les écrans quelques mois à peine après Aquaman (lire notre article), qui s'avérait de loin le film le plus sympathique, le plus foisonnant (en termes d'idées et de générosité), le plus fou, le plus rythmé – en un mot le plus « Marvel – esque » – jamais pondu par les écuries DC Comics. Par conséquent, en tant que spectateur, nos attentes n'étaient pour une fois pas proches du néant comme à chaque nouvelle livraison de films adaptés des personnages de chez DC : même si on se refuse un peu de l'admettre, on espérait secrètement que Shazam ! soit aussi fun et sympathique que le film de James Wan mettant en scène Jason Momoa en roi de la mer. D'autant plus d'ailleurs que ce nouveau long-métrage était signé David F. Sandberg, qui nous avait plutôt fait bonne impression avec ses premiers films américains, Dans le noir (2016) et Annabelle 2 (2017) – deux films qui ne s'émancipaient pas des carcans et autres facilités du cinéma de gros studios, mais qui restaient de sympathiques divertissements.

Test Blu-ray : Annabelle 2 – La création du mal

0
Cinéaste autodidacte, formé à la réalisation à l’instinct, le suédois David F. Sandberg s’est fait connaître avec une poignée de courts-métrages très inventifs et efficaces entre 2013 et 2016, qui n’ont pas tardé à lui ouvrir les portes d’Hollywood. Son premier long-métrage américain, Dans le noir, était l’adaptation de l’un de ses propres courts. On était donc curieux de le voir se frotter à un film de commande produit par un gros studio : c’est aujourd’hui chose faite avec Annabelle 2 : La création du mal. Et le verdict est sans appel : même si Sandberg n’a pas le talent novateur d’un James Wan, il s’impose néanmoins comme un excellent ouvrier du genre, appliqué et généreux, et s’avère, à l’image de son confrère Mike Flanagan, une des « révélations » récentes du film de genre, de ceux dont on suivra le travail avec intérêt durant les années à venir.

Test Blu-ray : Dans le noir

0
Dans le noir est l’adaptation, la « version longue » pourrait-on presque dire, d’un court-métrage suédois ayant fait sensation en 2013 intitulé Lights out. Maitrisé et puissant, mis en scène avec des bouts de ficelle et beaucoup d’inventivité, ce court-métrage a ouvert les portes d’Hollywood à son réalisateur David F. Sandberg (à ne pas confondre avec David Sandberg, un autre suédois s’étant quant à lui fait remarquer avec le court Kung Fury), les studios étant constamment à la recherche de nouveaux talents capables de tourner des films d’horreur avec des budgets restreints afin de réitérer la réussite financière de films tels que Blair witch project (240 millions de recettes pour un budget de 25.000 dollars) ou Paranormal activity (qui a rapporté 193 millions pour un budget de 13.500 dollars).