Accueil Tags Chadwick Boseman

Tag: Chadwick Boseman

Décès de l’acteur Chadwick Boseman

0
L'acteur américain Chadwick Boseman est décédé vendredi dernier, le 28 août, à Los Angeles des suites d'un cancer colorectal. Il était âgé de 43 ans. Mondialement connu pour son rôle emblématique du roi T'Challa dans l'épopée de superhéros Black Panther de Ryan Coogler, Boseman s'était également imposé au fil de sa trop brève carrière grâce à l'interprétation de quelques monstres sacrés de la communauté afro-américaine, tels que le sportif Jackie Robinson, le chanteur James Brown et l'avocat Thurgood Marshall.

Test Blu-ray : Manhattan Lockdown

0
Manhattan lockdown est une indéniable réussite, un polar orienté action vraiment efficace et enthousiasmant. De ce fait, on remarquera qu'à ce jour, les deux meilleurs films d'action de l'année 2020 sont étonnamment placés sous le signe des frères Anthony et Joe Russo.

À voir sur Netflix : Da 5 bloods – Frères de...

0
Da 5 bloods – Frères de sang est le 23ème film de fiction de Spike Lee, mais le premier long-métrage à débarquer en exclusivité sur Netflix. Après Martin Scorsese l’année dernière, Spike Lee est en effet le deuxième mythique cinéaste New-Yorkais à céder aux sirènes de la célèbre plateforme de SVOD, qui distribuera le film dans le monde entier.

Exclusivité VOD : Marshall – La vérité sur l’affaire Spell

0
La popularité de Chadwick Boseman a indéniablement explosé en France depuis son apparition au sein de l’univers Marvel, puisqu’il incarne depuis quelques années le personnage de la Panthère Noire ou Black Panther, dont le film en solo a réalisé rien de moins que 3,6 millions d’entrées dans les salles françaises. Si on ajoute à celles-ci les presque 5 millions d’entrées d’Avengers – Infinity war dans lequel il apparaît également, ça commence à faire beaucoup de cinéphiles qui pourraient, potentiellement, s’intéresser à ce que l’acteur a pu tourner avant d’exploser grâce à Marvel.

Test Blu-ray : Message from the King

0
Après une rapide carrière en salles sous les couleurs de The Jokers, durant laquelle le film n’a vraiment pas rencontré le succès qu’il méritait (moins de 61.000 entrées sur une combinaison de 111 salles), Message from the King débarque donc en Blu-ray, sous la bannière de M6 Vidéo. Et comme à son habitude, on peut compter sur l’éditeur pour rattraper le coup de cette exploitation ratée : M6 nous livre en effet une galette très soignée. Côté image, le master s’avère pointu, et bien défini : l’encodage respecte parfaitement le grain argentique du 35 mm, le piqué est d’une précision à couper le souffle et les couleurs vraiment éclatantes. Les contrastes et la gestion des noirs ont été tout particulièrement soignés : les nombreuses scènes nocturnes affichent une forme redoutable. Côté son, la VF et la VO sont mixées en DTS-HD Master Audio 5.1, toutes deux étant parfaitement claires et fortes. Le rendu acoustique de la jungle urbaine de Los Angeles étant tout particulièrement fin et bien spatialisé, l’immersion pour le spectateur est vraiment optimale.

Critique : Message from the king

0
Fabrice du Welz est un cinéaste passionnant à plus d’un titre. Avec son premier long métrage, Calvaire (2004), il livrait une authentique bombe qui allait traumatiser pas mal de fans de cinéma de genre avec son mélange inédit de romantisme tordu et d’horreur frontale, le tout dans une ambiance étrange et dérangeante. UJn classique instantané possédant encore aujourd’hui toute son aura. La suite de sa carrière aura été tout aussi radicale, le cinéaste ne sacrifiant jamais ses visions à des impératifs commerciaux. Un esprit d’artiste incontrôlable qui fait sa singularité, mais l’ayant cantonné à un cinéma confidentiel, pour un petit public d’irréductibles. A l’occasion du polar Colt 45, il espérait à l’époque changer de style, pour un film qu’il envisageait comme sa version des polars hardcore américains des 70’s, au style rugueux et impitoyable. L’expérience douloureuse avec son producteur Thomas Langmann l’aura mené vers le radical Alleluia pour lequel il aura retrouvé son plaisir de filmer, malgré une exploitation pour le moins limitée. Tout ça nous amène au film qui nous intéresse aujourd’hui, que l’on peut sans aucun mal voir comme son polar hardboiled dont il rêve depuis longtemps et qui constitue sa première expérience aux Etats Unis. Réalisé avec un budget que l’on devine serré, en très peu de temps (28 jours), et arrivé très tard sur le projet, on se doute bien qu’il ne s’agit pas d’un projet personnel pour le cinéaste mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il n’y a pas mis toute son âme, comme on s’en rendra très rapidement compte.

News de la planète ciné 2016, semaines 1 – 2

1
Au programme de cette salve de news en bref : Alex Garland, Emma Stone, Ryan Coogler et Sylvester Stallone, Luc Besson et Valerian, Fanny...

1ère bande-annonce : Captain America Civil War VOST et VF

0
Marvel révèle les premières images du troisième film consacré au super-héros porteur des belles valeurs de l'Amérique. Le thème du film semble être le...

Premiers concepts art de Captain America : Civil War

0
Jeremy Renner (Oeil de Faucon /Hawkeye) a révélé sur son compte Twitter un concept art qui révèle la composition des camps qui s'affronteront dans...

Captain America Civil War : c’est parti

0
Marvel vient d'annoncer officiellement le début du tournage à Atlanta en Géorgie ce jeudi 7 mai de Captain America : Civil War. Le casting...

Nouveau trailer de Avengers: Age of Ultron

0
Marvel révèle de nouvelles images du très attendu deuxième volet des Avengers. Beaucoup de destruction et de violences dans la deuxième bande-annonce (voir ici...

Daniel Brühl contre Captain America

0
L'acteur allemand révélé par Good Bye, Lenin! de Wolfgang Becker et revu depuis dans The Edukators, Joyeux Noël, Inglourious Basterds ou Rush de Ron...