Accueil Tags Callie Hernandez

Tag: Callie Hernandez

Jeu concours BLU-RAY / DVD : The Endless

1
À l’occasion de la sortie de The Endless, disponible à partir du 24 avril 2019 en Blu-ray et DVD, Koba Films et critique-film.fr vous proposent de participer à un jeu concours pour gagner des Blu-ray et DVD de ce film unique, croisement inattendu de film de science-fiction, d'horreur et de fin du monde…

Test Blu-ray : The endless

0
Écrit, réalisé et interprété par Aaron Moorhead et Justin Benson, The Endless est un film fantastique / science-fiction indépendant, proposant de plonger le spectateur au cœur d’un univers étrange, peuplé de séquences oniriques, décalées ou franchement irrationnelles.

Test Blu-ray : Blair witch

0
Le found footage, c’est naze ! C’est par cette affirmation définitive et sentencieuse qu’un critique paresseux pourrait résumer le dernier effort d’Adam Wingard. Et si l’on ne pourrait pas totalement donner tort à ce dernier concernant ce sous genre désolant qui aura pollué le cinéma de genre des 2010s, réduire Blair witch à cette simple affirmation serait on ne peut plus simpliste. Car si la majorité des représentants du genre est indigne de la moindre considération, surfant de façon opportuniste sur une vague n’ayant plus grand chose de neuf à proposer, et se contentant de reproduire des motifs essoufflés depuis bien longtemps, certains cinéastes intéressants, sont capables de proposer, à défaut de quelque chose de réellement neuf, une variation digne d’intérêt.

Alien Covenant : teaser + nouvelles images

0
En attendant une vraie bande-annonce pour le jour de Noël, voici un petit avant-goût du nouveau long-métrage de Ridley Scott avec un premier teaser...

Critique : Blair Witch

0
Le found footage, c’est naze ! C’est par cette affirmation définitive et sentencieuse qu’un critique paresseux pourrait résumer le dernier effort de Adam Wingard. Et si l’on ne pourrait pas totalement donner tort à ce dernier concernant ce sous genre désolant qui aura pollué le cinéma de genre des 2010’s, réduire le film qui nous intéresse aujourd’hui à cette simple affirmation serait on ne peut plus simpliste. Car si la majorité des représentants du genre est indigne de la moindre considération, surfant de façon opportuniste sur une vague n’ayant plus grand chose de neuf à proposer, et se contentant de reproduire des motifs essoufflés depuis bien longtemps, certains cinéastes intéressants, sont capables de proposer, à défaut de quelque chose de réellement neuf, une variation digne d’intérêt.