Action Critiques de films Fantastique — 27 février 2012
Space Cowboys

Globale : [rating:3.5][five-star-rating]

Il y a des réalisateurs dont on suit immanquablement la carrière et ce quel que soit leur projet. Ils pourraient faire un film sur un transsexuel unijambiste pendant la guerre du Vietnam on les suivrait encore pour peu qu’ils nous fassent vibrer. fait indéniablement parti de ceux là. Après , au sujet plus lourd, le bonhomme réalise , film de potes pourrait-on presque dire.

Synopsis : En 1958, les astronautes Frank Corvin, Hawk Hawkins, Jerry O’Neill et Tank Sullivan se préparent pour une mission spatiale mais, au dernier moment, la Nasa leur préfère un singe. Quarante-deux ans plus tard, le satellite russe de communication Ikon menace de s’écraser sur la Terre. Corvin est le seul homme capable de maitriser l’antique système de guidage, calque sur celui qu’il avait conçu quelques décennies plus tôt pour Skylab. Il accepte la mission, a condition que ses trois compagnons partent avec lui…

Space Cowboys, photo du film de Clint Eastwood

Un eastwood mineur… 

Clint Eastwood fait parti des grands réalisateurs et grands acteurs de notre époque, mais force est de constater qu’il s’intéresse souvent à des sujets forts, qu’il maîtrise pleinement. J.Edgar, L’Échange, le dyptique sur Iwo Jima, … Mais il est intéressant de voir que tous ses films plus ‘matures’ se situent dans la partie récente de sa carrière de réalisateur ! Cependant le monsieur nous a prouvé avec la série du ou autre qu’il avait un goût salvateur pour le second degré, l’humour crasseux, et la violence gratuite comique à défaut d’être dramatique.

C’est ainsi que dans la même veine il réalise en 2000 ce Space Cowboys, film léger et sans gros enjeux qu’il ne voulait pas réaliser au départ. C’est de plus le premier film du Blondin qui utilise à foison les effets numériques. Comme on l’a dit c’est avant tout un film de potes, dans la mesure où tonton Eastwood a voulu s’entourer d’une bande d’acteur qu’il admirait, avec qui il voulait travailler depuis longtemps, et qui pourrait faire ressentir une franche camaraderie à l’écran. Car tout le film repose, jusqu’au climax attendu et sans surprise, sur la cohésion de ce groupe de papy astronautes rêvant enfin d’aller dans l’espace. Ne cherchez donc pas de réalisme dans cette histoire -qui rend pourtant hommage aux pilotes des sixties qui n’ont jamais eu la chance d’aller dans l’espace- le tout est un poil tiré par les cheveux.

Space Cowboys, photo du film de Clint Eastwood

…mais très sympathique

Pourtant là où pléthore de réalisateurs se serraient allègrement cassé les dents sur la légèreté de l’histoire, l’ami Clint nous propose un film éminemment sympathique. Déjà parce que la camaraderie évoquée plus haut fonctionne du tonnerre: chaque personnage a son identité propre et chacun est complémentaire d’un autre, chacun apporte sa dose d’humour.

Et puis au-delà des personnages quel casting! Clint Eastwood forcément qui apporte son air goguenard d’ours mal léché, en tête brûlée classieux, en dragueur invétéré, et James Garner reconverti en pasteur. Ajouté à cela des rôles secondaires percutant comme William Devane, James Cromwell et Marcia Gay Harden et vous obtenez une bonne dose de d’humour décomplexé et du fun en barre. Il est intéressant de voir comment d’une histoire plutôt banale on peut tirer ce type de métrage divertissant et qui repose totalement sur ses personnages. En cela le pari est totalement réussi.

Résumé

 Clint Eastwood s’offre et nous offre une récréation sympathique avec ce Space Cowboys. Loin d’un ou autre dans son ambition, il demeure un métrage très agréable.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=wou34lVVUac[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Nicolas B

Cet article a été rédigé par Nicolas Balazard, Responsable adjoint de Critique Film. Twitter : @NicoBalazard

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *