Critique : Source Code

2
1576
Source Code de Duncan Jones

Source Code de Duncan JonesSource Code

USA, 2011
Titre original : Source Code
Réalisateurs : Duncan Jones
Scénario : Ben Ripley
Acteur : Jake Gyllenhaal, Michelle Monaghan, Vera Farmiga
Distribution : SND
Durée : 1h33
Genre : Science fiction , Action , Thriller
Date de sortie : 20 avril 2011

                                                                 3,5/5

Source Code est le deuxième film de Duncan Jones après Moon. Un film de science fiction sur la réalité parallèle et le retour dans le passé, bref un mélange d’Un Jour sans  fin et de L’Effet Papillon mené par Jake Gyllenhaal, M. Donnie Darko.

Synopsis : Colter Stevens se réveille en sursaut dans un train à destination de Chicago. Amnésique, il n’a aucun souvenir d’être monté dedans. Pire encore, les passagers du train se comportent avec lui avec familiarité alors qu’il ne les a jamais vus. Désorienté, il cherche à comprendre ce qui se passe mais une bombe explose tuant tout le monde à bord. Colter se réveille alors dans un caisson étrange et découvre qu’il participe à un procédé expérimental permettant de se projeter dans le corps d’une personne et de revivre les 8 dernières minutes de sa vie. Sa mission : revivre sans cesse les quelques minutes précédant l’explosion afin d’identifier et d’arrêter les auteurs de l’attentat. A chaque échec, les chances de pouvoir revenir dans le passé s’amenuisent. Alors qu’il essaie d’empêcher l’explosion, ses supérieurs lui apprennent qu’un deuxième attentat est en préparation en plein cœur de Chicago et qu’il ne s’agit plus de protéger les quelques passagers du train mais la ville toute entière. La course contre la montre commence…

Source Code de Duncan Jones
Duncan Jones, le nouveau prince de la Science Fiction

Y a pas à dire, Duncan Jones est un réalisateur prometteur, après un premier film (Moon) incroyable et un énorme succès critique, il revient avec un second long-métrage au budget 8 fois plus important pour nous resservir de la science fiction (et chez Critique-film.fr on aime ça la science fiction !). Mais avec Duncan Jones, ce genre ne rime jamais avec spectaculaire, ses 2 films sont au final assez proches avec pour thème l’exploration de l’intérieur d’un héros qui se retrouve seul. Une thématique qui semble lui être chère. Mais ne vous y trompez pas, Source Code n’est pas une copie de Moon et le réalisateur nous propose des scénarios totalement différents.

La réalisation est bonne. Colter Stevens (Jake Gyllenhaal), le personnage principal, est au cœur d’une conspiration. Le script laisse beaucoup d’interrogations dont les réponses seront apportées au fil de l’histoire. Le premier quart d’heure est très orienté action mais au fil des minutes, il se recentre sur la personnalité de notre héros militaire et son histoire personnelle. Grâce à des images très dynamiques, un montage nerveux, des plans très serrés et une mise en scène qui privilégie l’intime au spectaculaire, Duncan Jones prouve à nouveau son talent et son savoir-faire, il sait manier la narration et jouer avec le spectateur en l’embarquant dans de fausses pistes.

Le scénario de Source Code, au-delà le fait de montrer comment notre héros va débusquer le terroriste au milieu de dizaines de personnages potentiellement suspects (ce qui est déjà intéressant), va davantage se concentrer sur la recherche d’identité de ce militaire qui se retrouve dans une mission étrange sans savoir pourquoi et sans se souvenir de comment il est arrivé là. C’est bien là le point fort du film, une double lecture qui relance l’attention du spectateur et qui est savamment orchestrée par des indices apportés au compte goutte qui ne révèlent jamais l’ensemble de la machination.

Source Code de Duncan Jones

Des répétitions lassantes

Mais le scénario de Source Code souffre tout de même de répétitions inéluctables à ce genre de film. En effet, l’histoire se répète indéfiniment et à la longue on se lasse du recommencement de la mission de notre héros. Ce qui nous donne un film qui tire en longueur et qui peut perdre de nombreux spectateurs. Autre point négatif : un final gâché par une morale sur l’amour et le bonheur qui ne colle pas du tout avec un scénario de science fiction. On aurait aimé un peu plus d’originalité et de profondeur dans cette fin.

Jake Gyllenhall (Donny Darko, Love, et autres drogues) propose un rôle intéressant mais il faut bien admettre qu’il manque de charisme dans un film entièrement centré sur son personnage. Pour lui donner la réplique, Michelle Monaghan (Somewhere) est tout bonnement mauvaise, elle propose un rôle sans fond qui ne convainc jamais. Enfin Vera Farmiga (Esther) s’en sort magistralement avec le rôle le moins évident, un double jeux constant qui ne laisse rien transparaitre.

Résumé :

Duncan Jones pour son second film confirme les espoirs qu’il avait suscités avec Moon. Un nouveau prince de la science fiction qui sait manier la caméra et qui propose toujours une alternative au spectaculaire. Dommage que le scénario manque de fond.

[youtube width= »620″ height= »390″]http://www.youtube.com/watch?v=bk2JfHoOatw[/youtube]

2 Commentaires

  1. Un petit bijou d’intelligence et d’ingeniosite. Le scénario est passionnant et ambitieux car il a pour but de se démarquer des autres films d’action Grace à une idee originale, une intensité prenante et maitrisée de bout en bout. La mise en scène est réussie car elle évite les mouvements habituels des personnages dans le film d’action. Du rythme, du suspense, et beaucoup de mystère. Le temps passe très vite ! Après l’excellent Moon, Duncan Jones s’oriente de nouveau vers la science-fiction. Il poursuit son second long-métrage avec beaucoup d’efficacité, et une intrigue ficelée. Ce thriller se suit donc avec grand plaisir, et tient le spectateur en haleine jusqu’au rebondissement final. Et la variation du retour dans le temps et des univers parallèles sont très bien exploités.
    Source Code est un très bon thriller et une course contre la montre palpitante.

  2. Un petit bijou d’intelligence et d’ingeniosite. Le scénario est passionnant et ambitieux car il a pour but de se démarquer des autres films d’action Grace à une idee originale, une intensité prenante et maitrisée de bout en bout. La mise en scène est réussie car elle évite les mouvements habituels des personnages dans le film d’action. Du rythme, du suspense, et beaucoup de mystère. Le temps passe très vite ! Après l’excellent Moon, Duncan Jones s’oriente de nouveau vers la science-fiction. Il poursuit son second long-métrage avec beaucoup d’efficacité, et une intrigue ficelée. Le casting… Ce thriller se suit avec grand plaisir, et tient le spectateur en haleine jusqu’au rebondissement final. Et la variation du retour dans le temps et des univers parallèles sont très bien exploités.
    Source Code est un très bon thriller et une course contre la montre palpitante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici