Sex and the City 2

1
197
Sex and the City 2
Scénario : 2/5
Réalisation : 3/5
Acteur : 2,5/5
Musique : 2/5

Sex and the city est considéré comme un film de filles. Ayant toujours trouvé la série bien faite et le premier long métrage pas trop mal, je m’attendais à voir un film avec un scenario sans prétention mais sympathique et distrayant.

Sex and the City 2

Synopsis : Que passe-t-il après avoir dit « Oui » ? La vie est telle que ces dames l’ont toujours rêvée, mais ce ne serait pas “Sex and the City” si elle ne leur réservait pas quelques surprises… cette fois, sous la forme d’une aventure glamour, baignée de soleil, les entraînant loin de New York dans l’un des endroits les plus luxuriants, exotiques et vivifiants de la planète ; là où les fêtes ne s’arrêtent jamais et où le mystère est omniprésent. C’est une escapade qui arrive à point nommé pour les quatre amies, qui se retrouvent dans – et s’insurgent contre – leur rôles traditionnels d’épouse et de mère. (Allociné)

Une chose est sûre, à la sortie du film, je ne m’étais pas trompé sur le scénario : il est sans prétention et même bien plus que cela. Le scénario est complètement accessoire. La série était à l’époque réputée pour traiter des sujets tabous avec fraîcheur et originalité. Ici on se sert du nom pour faire de la publicité, pas masquée mais totalement assumée avec des vêtements, bijoux, téléphones portables et autres objets hors de prix.

qui porte ici la double casquette d’actrice et productrice l’avait annoncé lors de la sortie du premier épisode, le fait de pouvoir porter les vêtements les plus chers et luxueux avait été un motif important lors du passage de la célèbre série sur grand écran, comme un rêve de petite fille. Le premier épisode avait au moins l’intérêt d’être un beau finish de la série, comme un dernier épisode en grand format.

Sex and the city 2 Samantha

Mais la il n’y à rien à se mettre sous la dent. Tout n’est que démesure, débauche et luxe : un « m’as-tu-vu » presque malsain. Les 4 actrices principales n’apportent rien de spécial. Mise à part voir leur corps squelettiques, nous faire croire que la belle vie c’est de dépenser de l’argent dans des futilités matérielles et manger de bons plats sans jamais prendre un gramme. Elles donnent une image de la femme complètement faussée.

Enfin, cerise sur le gâteau, nous avons en prime la vision totalement stupide de l’Américain de base critiquant une société différente, avec un tas de clichés sur la societé arabe. Allant de la femme voilée, en passant par la sexualité, et finir sur la liberté de la femme. Cette vision est dérangeante, voire même choquante à certains passages qui se veulent pourtant comiques.

peut être considéré non pas comme un film mais plutôt comme une publicité géante dans laquelle toutes les grandes marques communiquent les unes après les autres. Un film à éviter de toute urgence…

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=YUEMF42ysBk[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici