Rétrospective Ronit Elkabetz à l’Arlequin

2
49

le prédestiné afficheC’est une belle idée du cinéma l’Arlequin de rendre un hommage plus que mérité à l’actrice et réalisatrice Ronit Elkabetz, disparue soudainement le 19 mai d’un cancer, en reprenant le concept de l’un de ses très grands films, Les Sept Jours, basé sur le deuil dans la religion juive où les proches d’une personne disparue se réunissent pendant une semaine dans un lieu clos. Depuis hier et jusqu’au mardi 31 juin, le cinéma propose de (re)découvrir un large pan de sa filmographie, à commencer par sa trilogie sur son personnage de Viviane Amsellem (Prendre Femme / Les 7 Jours / Le Procès de Viviane Amsalem), en présence de nombreux invités (voir ci-dessous).

L’on ne peut que regretter que cet hommage se déroule en même temps que le début de la reprise parisienne des sections parallèles, rendant compliqué d’y assister à plein temps, d’autant que certains films sont inédits et/ou rares, comme Edut réalisé en solo par son frère Shlomi ou Le Prédestiné de Dani Wachsmann, son tout premier film qui date de 1990 et fut présenté à Un Certain Regard au Festival de Cannes.

Tous les films sont en version originale sous-titrée en français, sauf précision contraire.

ronit elkabetz programme

Les films au programme :

  • PRENDRE FEMME de Ronit et Shlomi Elkabetz (2004, 1h37)
    Mercredi à 14h et mardi à 20h30 en présence de Gilbert Melki et Simon Abkarian
  • EDUT de Shlomi Elkabetz (2012, 1h21) Mercredi à 16h
  • LES MAINS LIBRES de Brigitte Sy (2010, 1h40)
    Mercredi à 18h en présence de la réalisatrice et Carlo Brandt
  • ALILA de Amos Gitai (2003, 2h) Mercredi à 20h30 en présence du réalisateur
  • ZION ET SON FRERE de Eran Merav (2009, 1h24) Jeudi à 14h
  • ORIGINE CONTROLEE de Ahmed Bouchaala et Zakia Tahri (2001, 1h30) Jeudi à 16h
  • LES 7 JOURS de Ronit et Shlomi Elkabetz (2008, 1h48) Jeudi à 18h et samedi à 21h
  • MARIAGE TARDIF de Dover Kosashvili (2001, 1h40) Vendredi à 13h40 et dimanche à 21h
  • INVISIBLE de Michal Aviad (2012, 1h30) Vendredi à 15h40
  • LE PROCES DE VIVIANE AMSALEM (GETT) de Ronit et Shlomi Elkabetz (2014, 1h56) Vendredi à 17h40
  • LE PREDESTINE (THE APPOINTED) de Dani Wachsmann (1990, 1h34, Vosta) dimanche à 13h45, en présence du réalisateur et d’Ariel Schweitzer historien et critique aux Cahiers du Cinéma
  • SION de Joseph Dadoune (2006, 1h03) Vendredi à 20h en présence du réalisateur
  • LA VISITE DE LA FANFARE de Eran Kolirin (2007, 1h26) Vendredi à 21h30 en présence du réalisateur et samedi à 18h15 en présence du réalisateur à qui l’on doit également Beyond the mountains and the hills qui sera projeté le vendredi 27 mai à 13h40 et le lundi 30 mai à 22h10.
  • SH’CHUR de Shmuel Hasfari (1995, 1H40) Samedi à 13h40 en présence d’Ariel Schweitzer historien et critique aux Cahiers du Cinéma et lundi à 16h
  • EDDIE KING de Gidi Dar (1992, 1h32, vostf) samedi à 16h, en présence d’Ariel Schweitzer historien et critique aux Cahiers du Cinéma et lundi à 18h
  • CENDRES ET SANG de Fanny Ardant (2009, 1h45) Dimanche à 16h en présence de la réalisatrice
  • LA CICATRICE de Haim Bouzaglo (1994, 1h34) Mardi à 15h40
  • TETE DE TURC de Pascal Elbé (2010, 1h27) Dimanche à 18h30 en présence du réalisateur
  • MON TRESOR de Keren Yedaya (2004, 1h40) Lundi à 20h30 en présence de la réalisatrice
  • LA FILLE DU RER de André Téchiné (2009, 1h45) Lundi à 13h45
  • JAFFA de Keren Yedaya (2009, 1h45) Mardi à 17h45 en présence de la réalisatrice
  • MABUL de Guy Nattiv (2011, 1h40) Mardi à 13h40

C’est au cinéma L’Arlequin (76 rue de Rennes, métro Saint-Sulpice, ligne 4).

2 Commentaires

Comments are closed.