Peau d’âne

0
2708
Peau d'âne

Peau d'ânePeau d’âne

France : 1970
Titre original : Peau d’âne
Réalisateur : Jacques Demy
Scénario : Jacques Demy
Acteurs : Catherine Deneuve, Jean Marais, Delphine Seyrig
Distribution : Parc Films
Durée : 1h30
Genre : Fantastique, Drame
Date de sortie : 1 décembre 1970

[rating:4.5]
[five-star-rating]

Peau d’âne est un film de Jacques Demy datant de 1970 et adapté du conte de Perrault. Pas facile de reprendre un tel conte au cinéma, pourtant, le réalisateur n’hésite pas à donner sa propre interprétation de l’œuvre et ne lésine pas sur les détails tous plus incroyables les uns que les autres.

Synopsis : La reine moribonde a fait promettre au roi de n’épouser qu’une femme plus belle qu’elle. Dans tout le royaume, une seule personne peut se prévaloir d’une telle beauté, sa propre fille. Revêtue d’une peau d’âne, la princesse désespérée s’enfuit du château familial.

Peau d'âne

Une mise en scène excentrique

Peau d’âne est incontestablement un chef d’œuvre. Jacques Demy maîtrise tous les éléments de son film à la perfection, c’est assez déroutant : la mise en scène, les images, costumes, acteurs, dialogues, musiques, décors… le moindre aspect est travaillé, ce qui fait de ce film un véritable OVNI du cinéma comme on en voit rarement.

L’originalité et les idées sont abondantes, à commencer par les costumes magnifiques et chargés : robes animées couleur soleil ou lune pour la princesse (Catherine Deneuve), vêtements royaux bleus, argentés et pailletés pour son père le roi (Jean Marais). La famille royale est d’ailleurs caractérisée par le bleu : on les nomme « le Roi Bleu » et « la Princesse Bleue », les valets sont également vêtus de bleu et leur visage recouverts de la même couleur, les éclaires des orages sont bleus, les animaux sont bleus… (il en va de même du coté de la seconde famille royale, « les Rouges »). Jacques Demy a fait de Peau d’âne un film incroyablement excentrique en y parsemant des anachronismes (hélicoptère, chaussures de la fée), des détails qui s’intègrent finalement très bien à l’ensemble.

Les animaux sont quant à eux très présents dans le film, qu’ils soient vivants ou morts, à commencer par l’âne banquier qui deviendra la peau d’âne portée par la princesse, ou encore la cape du roi semblable à des ailes de hibou. On pourrait longuement parler du château du Roi Bleu tant les détails sont impressionnants. Entre le trône géant en forme de chat blanc empaillé, la chambre de la princesse aux allures de forêt (la couverture de son lit est faites d’herbe, de mousse et de pétales de fleurs), le lierre qui se développe partout (comme s’il enlisait le château à l’image du roi qui se perd dans des pensées incestueuses) et les hommes-statues dont seuls les yeux bougent pour observer les passants, il règne dans ce lieu une atmosphère étrange, dérangeante et féérique à la fois.

Peau d'âne

Une réalisation et un casting puissants

Les textes (narration, dialogues et paroles de chansons) sont quant à eux d’un excellent niveau, mêlant la poésie, l’humour… ils contribuent à la fluidité du film et accompagnent chaque scènes. Ces dernières sont toutes intéressantes et s’enchaînent sans aucun temps mort, on ne s’ennuie pas un seul instant. On retient des passages cultes, à l’instar de la préparation du gâteau.

La réalisation est superbe, les montages et autres effets (images ralenties ou figées, scène tournée à l’envers…) sont aujourd’hui dépassés, mais ce n’est en rien devenu ridicule.

Enfin, le casting est à la hauteur de la réalisation. Le quatuor formé par Catherine Deneuve, Jean Marais, Delphine Seyrig et Jacques Perrin est beau et imposant. Mention spéciale à Delphine Seyrig (la Fée des Lilas) en marraine coquette, sexy et rusée, bien loin de la veille femme enrobée que l’on retrouve dans les contes.

Résumé :

Jacques Demy, en prenant beaucoup de recul et de libertés, est parvenu à apporter à Peau d’âne un brin de folie. Un film 100% maîtrisé qui vaut vraiment le détour.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=V_HdBVQ7wzc[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici