Palmarès complet de Brive 2015

5
122

La 12ème édition des de avec l’annonce du palmarès. Le jury de la compétition officielle était présidé par le Poulpe notamment accompagné de , légende du cinéma français, vue dans La Maman et la Putain de Jean Eustache où elle est… ben, vous savez, quoi !

Compte-rendu Brive 2015 chapitre premier

Compte-rendu Brive 2015 chapitre deux

Compte-rendu Brive 2015 chapitre trois

Et pour rappel, l’annonce de la programmation

notre-dame-des-hormones 05

Deux mentions, l’une du Grand Jury, l’autre du jury jeunes pour le génialissime de Bertrand Mandico avec les non moins extraordinaires Elina Lowensöhn et , nouvelles actrices en duel pour capter l’attention de leur audience et une créature étrange créée avec la complicité active du surdoué .

Vous qui gardez un coeur qui bat 01

Vous qui gardez un coeur qui bat est un documentaire fort tourné dans des mines de gaz en Ukraine (on y reviendra). est un beau recueil d’images de Maureen Fazendeiro d’après des archives familiales mais qui manque un peu de contextualisation sur l’origine de ces belles images utilisées ici, et l’on se demande où est vraiment la part de création de son auteur ? Vouloir perdre le spectateur dans des images qui s’enchaînent de façon obscure, volontairement sans explicitation est moins original qu’elle le pense, voir la déclaration d’intention ci-dessous. L’on eût aimé comprendre ce résumé à la vision du film…

Pas vus : le triplement primé (pas de bol) ainsi que Ton coeur au Hasard et , eux aussi manifestement très appréciés avec deux prix (re et re re – pas de bol).

 

Lauréat du prix remis dans le cadre du Workshop où un jeune auteur vient présenter un projet en quête de financement, l’acteur (le programme court hyper inventif Le Train et Le Chignon d’Olga de Jérôme Bonnell) est bien parti pour mener à bien son quatrième court en tant que réalisateur, peut-être en compétition dans deux ans, à l’image du parcours de avec le réussi La Terre penche passé par la même Workshop en 2013, primée pour son scénario en 2014 et en course pour le Grand Prix cette année.

Comme_une_grande affiche
Palmarès complet :

Grand Prix France-Brive 2015, Prix du Public et Prix Format Court : Comme une grande de Héloïse Pelloquet

Un an de la vie d’Imane, au bord de l’océan. Un jour Imane sera grande. En attendant, il y a le collège, les copines, les garçons, l’été, les vacanciers de passage, l’hiver, les projets, les rêves…

Motu Maeva 01

Grand Prix Europe – Brive 2015 : Motu Maeva de Maureen Fazendeiro

Un portrait de Sonja, aventurière du XXème siècle, habitante d’une île qu’elle a elle-même façonnée : Motu Maeva. Sans s’embarrasser d’exposer une quelconque chronologie ou de suivre un itinéraire précis, au fil des souvenirs qui mêlent ensemble et sans hiérarchie grands moments de l’existence et petites anecdotes, ce portrait, en forme de voyage ou d’inventaire, procède d’un incessant mouvement. On saute en une coupe franche du Tchad à l’Indochine, à Tahiti. On s’arrête un instant, on écoute une chanson, pour repartir quelques années plus loin, ou plus tôt.

 

Mention du Jury Grand Prix France : Notre Dame des Hormones de Bertrand Mandico

 

Mention du Jury Grand Prix Europe : Vous qui gardez un coeur qui bat de Antoine Chaudagne et Sylvain Verdet

Jonathan Couzinié Ton coeur au Hasard
Mention spéciale d’interprétation du Jury : dans Ton coeur au Hasard de Aude Léa Rapin. Le film reçoit aussi le Prix CINE+

 

Prix spécial CINE+ : Lupino de François Farellacci

Anthony, Orsu, Pierre-Marie sont des jeunes de Lupino. Ils ont grandi ici, dans les HLM coincés entre la nationale et les collines, loin de la plage, loin du centre ville, loin de tout. Quand l’été arrive ils se retrouvent au pied des immeubles. Sur les bancs et les parkings en bord de mer ils passent ensemble de longues journées, à la recherche d’un peu d’ombre, de compagnie, d’un moyen de s’évader.

Prix du Jury Jeunes de la Corrèze : Lupino

 

Mention du Jury Jeunes de la Corrèze : Notre Dame des Hormones

 

Prix Maison du Film Court : Je souffrirai pas de Hubert Benhamdine

Une médium confie à un jeune écrivain qu’il est victime de l’influence maléfique d’un fantôme féminin revanchard. Et elle ne se trompe pas : Gabriel sombre dans la violence et le désespoir dès qu’une femme entre dans sa vie. Le voilà éclairé sur son destin tyrannique qui prend la forme tantôt : d’une délicieuse succube diplomate comme une arme de poing, d’une post adolescente enamourée aux nerfs fragiles et de la trop délicieuse et trop parfaite Caroline, porteuse d’une gravité suspecte.

 

Prix du Scénario de moyen métrage : Blind Sex de Sarah Santamaria-Mertens

palmares brive 2015

5 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici