Comédie Critiques de films — 12 décembre 2011
Palais royal !

L'affiche de Palais royal de Valérie Lemercier

France : 2004
Titre original : Palais royal !
Réalisateur :
Scénario :
Acteurs : Valérie Lemercier, ,
Distribution : Gaumont Columbia Tristar Films
Durée : 1h40
Genre : Comédie
Date de sortie : 23 novembre 2005

Globale : [rating:4][five-star-rating]

Comédienne, humoriste, Valérie Lemercier ne fait pas dans le rire un peu lourd. Sa comédie Palais Royal ! qui s’inspire habilement des monarchies qui nous entourent et de bien sur de Lady Diana est non seulement une succession de scènes irrésistibles mais aussi l’approche psychologique et l’évolution du personnage principal. Armelle, orthophoniste, épouse d’Arnaud, fils cadet du roi, mène une vie bourgeoise et discrète jusqu’au jour où le roi André meurt accidentellement et où son mari, par la vertu d’une charte exhumée par sa mère, la reine Eugénia, devient héritier du royaume en lieu et place de son aîné Alban.

Synopsis : Une orthophoniste toute simple, mais mariée au fils cadet du roi, devient reine malgré elle à la mort du monarque… Et ça rigole pas tous les jours sous les couronnes… Ou alors si.

Photo de Palais royal de Valérie Lemercier

Elle n’est guère préparée à son rôle de future reine et n’a en fait que peu de prédispositions. Elle se sort plutôt mal de ses premières obligations et essuie les remontrances et les recadrages de la reine Eugénia et de René-Guy, le chef du gouvernement (et en fait véritable père d’Arnaud).

Découvrant qu’Arnaud la trompe avec Laurence, son amie, elle va prendre tout le monde à son propre piège en devenant fausse gentille. Elle manipule à son avantage la presse et le public qui rapidement la soutient et devient une quasi-icône qui supplante la famille royale dans le cœur du pays.

Valérie Lemercier excelle dans l’imagination pour « pourrir » la vie de son mari (lui acheter une collection de slips 2 tailles en dessous, remplacer son fromage blanc à 0% dont il se gave par du 40%, dévoiler anonymement à la presse sa relation avec Laurence), de la reine (annoncer une journée « portes ouvertes » du château ou évoquer pour la « démentir » fort habilement en interview  sa radinerie ou des petits problèmes d’hygiène), sa femme de chambre, complice de l’adultère (dites moi Bricka vous avez mangé de l’andouillette récemment ? Pourquoi ? Non pour rien… ), pour pousser Alban à écrire un livre sur les dessous de la famille en lui révélant comment sa mère l’a écarté du trône au bénéfice d’Arnaud…… C’est un festival toujours renouvelé et très réjouissant. Et même si Armelle est désormais la reine des manipulatrices elle continue d’emporter notre sympathie tout au long du film.

Image de Palais royal de Valérie Lemercier

La distribution est plus qu’à la hauteur car, pour jouer Armelle, Valérie Lemercier s’est entouré de Lambert Wilson (Arnaud), de Catherine Deneuve (Eugénia) (César de la meilleure actrice dans un second rôle en 2006), de (René-Guy), de (Alban), de (la reine-mère), d’ Emmanuelle Seigner (Laurence)…..

Et puis Valérie aime aussi la chanson, alors elle fait la part belle à Maurane, qui joue son propre rôle et interprète « 3 rangs de perles , 3 rangs de larmes » et à Donna Higthower avec son grand succès « This world today is a mess ».

Résumé

Valérie Lemercier est une des personnalités attachantes du cinéma français. Faites vous plaisir en revoyant ce film et pourquoi pas en vous repassant l’entrée décalée de Mademoiselle Lemercier aux Césars 2007 en smoking et talons aiguilles sur l’air de Maldon de Zouk Machine.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=iuVCy5N3I2A[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Eric

Cet article a été rédigé par Eric Becart, Rédacteur de Critique Film.