Mikio Naruse à la MCJP : le programme complet

3
705

Mikio_Naruse 02

Indispensable lieu de découverte pour les amateurs de cinéma du Soleil Levant, la Maison de la Culture du Japon propose du 2 au 30 avril une rétrospective consacrée à l’oeuvre du quatrième grand cinéaste de son pays avec Akira Kurosawa, Yasujiro Ozu et Kenji Mizoguchi : Mikio Naruse (1905-1969) dont l’oeuvre a été tournée entre 1930 et 1967. De beaux portraits de femmes, modernes, portés par une douceur de caractérisation mais sans éluder les faiblesses de caractères des hommes ou l’encouragement à la soumission de la société. Le contexte narratif a un fort potentiel tragique mais est souvent détourné avec une certaine légèreté. Un cinéaste qui met en valeur des gens ordinaires, sans être condescendant, de belles destinées, des vies de couples, des trajectoires de vie contrariées par ses proches ou des inconnus mal intentionnés de façon pointilliste, discrète et modeste. Hideko Takamine illumine de sa présence plusieurs films dont Hideko, receveuse d’autobus, Cœur d’épouse, L’éclair et le chef d’oeuvre reconnu Nuages flottants (dont de Ozu lui-même) et l’on pourra aussi admirer la mythique actrice Setsuko Hara, 95 ans, dans plusieurs films dont , Le grondement de la montagne et Pluie soudaine.

Les films, par ordre chronologique

Femme, sois comme une rose ! 01

Femme, sois comme une rose ! (Tsuma yo bara no yoni) (1935 / 1h17 / 35mm) avec Sachiko Chiba, Sadao Maruyama et Yuriko Hanabusa

Kimiko, une employée de bureau, vit avec sa mère poétesse. Elle envisage de se marier mais elle doit d’abord ramener au foyer son père qui est parti vivre avec une autre femme. Elle le retrouve dans les montagnes, cherchant de l’or sans succès. Il est entretenu par sa maîtresse qui envoie aussi régulièrement de l’argent à Kimiko et à sa mère…

Samedi 11 avril à 15h

Les Larmes d’une femme 02

(Nyonin aishu) (1937/73’/35mm) avec Takaho Irie, Masako Tsutsumi et Ranko Sawa

Hiroko, vendeuse dans une librairie, accepte d’épouser le riche Shin’ichi. Sa belle-famille la traite comme une bonne à tout faire.

Samedi 11 avril à 17h

tsuruhachi-tsurujiro 01

(Tsuruhachi Tsurujiro) (1938 / 1h29 / 35mm) avec Isuzu Yamada et Kazuo Hasegawa

Au tournant du siècle, la joueuse de shamisen Tsuruhachi et le chanteur de balades Tsurujiro forment un duo qui devient extrêmement populaire dans les théâtres. Malgré l’attirance qu’il éprouvent l’un pour l’autre, les deux jeunes artistes ne cessent de se disputer et finissent par se séparer. Mais sans sa partenaire, Tsurujiro n’a plus beaucoup de succès…

Samedi 18 avril à 13h

toute-la-famille-travaille 01

(Hataraku Ikka) (1939 /1h05 / 35mm) avec Musei Tokugawa et Kaoru Ito

À l’époque de la guerre sino-japonaise, la famille Ishimura, nombreuse et pauvre s’efforce de survivre. Le salaire de chacun est indispensable, personne ne peut se permettre de ne pas travailler. L’aîné des enfants se rebelle pourtant contre cette situation. Il voudrait entamer des études de droit. Il hésite longuement, puis reporte son projet à plus tard…

Mercredi 15 avril à 16h

acteurs ambulants 02

Acteurs ambulants (Tabi yakusha) (1940 / 1h11 / 35mm) avec Keita Fujiwara et Kan Yanagiya

Deux acteurs d’une troupe de comédiens ambulants « interprètent » les pattes avant et arrière du cheval. Hyoroku, le plus âgé, considère comme essentiel ce role qu’il joue depuis de nombreuses années. Mais les deux artistes sont mis à la porte…

Mercredi 8 avril à 14h

Hideko, receveuse d’autobus 01

Hideko, receveuse d’autobus (Hideko no shasho-san) (1941 / 54mn / 35mm) avec Hideko Takamine et Kamatari Fujiwara

La petite compagnie de transport d’un village est au bord de la faillite. Pour remédier à cette situation, la jeune qui vend les billets propose d’améliorer le service de la ligne en présentant aux passagers les lieux pittoresques qu’ils traversent.

Mercredi 8 avril à 16h

La Chanson de la lanterne 01

La Chanson de la lanterne (Uta andon) (1943 / 1h34 / 35mm) avec Shotaro Hanayagi et Eijiro Yanagi

Kitahachi est le fils adoptif d’un célèbre acteur de no de Tokyo. Il profite d’une représentation à Nagoya pour rendre visite à Sozan, un maître de no extrêmement réputé. Déçu par la danse qu’exécute le vieil homme, Kitahachi l’humilie avant de s’enfuir. Outragé, Sozan se suicide. Des années plus tard, Kitahachi prend conscience de son erreur. Il apprend alors que la du maître a été vendue comme geisha…

Mardi 21 avril à 19h30 et mercredi 29 avril à 17h

le-repas 01

(Meshi) (1951 / 1h37 / 35mm) avec Ken Uehara, Setsuko Hara et Yukiko Shimazaki

Après cinq ans de mariage, Hatsunosuke et Michiyo n’ont toujours pas d’enfant et l’ennui s’est instauré dans leur couple. Lui est un modeste salarié, elle s’occupe des tâches ménagères. Leur quotidien monotone est perturbé par la visite inattendue de la nièce de Hatsunosuke qui est en fugue. L’attitude égoïste et aguicheuse de la jeune provoque la séparation du couple…

Jeudi 9 avril à 19h30

La Mère 01

La Mère (Okâsan) (1952 / 1h38 / 35mm) avec Kinuyo Tanaka, Masao Mishima et Kyoko Kagawa

La famille Fukuhara travaille sans répit afin de relancer l’activité de leur blanchisserie incendiée pendant la guerre. Mais le père, Ryosuke, tombe malade et son frère, Kimura, propose son aide. Peu après la mort de Ryosuke, des bruits courent au sujet des rapports de sa veuve et de Kimura. Le quotidien d’une famille dans l’après-guerre dépeint avec finesse et sans sentimentalisme.

Mercredi 7 avril à 17h et mercredi 22 avril à 19h30

l'eclair 01

L’éclair (Inazuma) (1952 / 1h27 / 35mm) avec Hideko Takamine, Mitsuko Miura, Jun Negami

La jeune Kiyoko travaille comme receveuse d’autobus. Elle habite avec sa famille dans un quartier populaire de Tokyo. Son demi-frère est au chomage ; sa demi-sœur Nuiko pousse Kiyoko à se marier avec un boulanger dans le seul but de profiter de son argent ; son autre demi-sœur Mitsuko hérite de la police d’assurance de son mari décédé, ce qui attise la jalousie des différents membres de la famille…

Samedi 4 avril à 13h et vendredi 17 avril à 17h

 

Epouse (Tsuma) (1953 / 1h36 / 35mm) avec Ken Uehara, Mieko Takamine et Yatsuko Tanami

Après dix ans de vie commune, Nakagawa et Mineko forment un couple sur le point de se défaire. Complètement négligé par sa femme, Nakagawa trouve réconfort auprès de sa secrétaire, veuve depuis peu. Quand elle découvre que son mari la trompe, Mineko est scandalisée…

Vendredi 10 avril à 19h45 et mardi 28 avril à 17h

Un couple 01

Un couple (Fufu) (1953 / 1h27 / 35mm) avec Ken Uehara, Yoko Sugi et Rentaro Mikuni

Nakahara vit chez ses beaux-parents avec sa femme Kikuko. Mais ils sont contraints de déménager et en raison de leurs faibles moyens, ils s’installent au rez-de-chaussée d’une maison appartenant à Takemura, un collègue de Nakahara. Peu de temps après, Nakahara soupçonne sa femme d’avoir une liaison avec leur logeur…

Jeudi 30 avril à 17h

Frère aîné, sœur cadette 01

Frère aîné, sœur cadette (Ani imoto) (1953 / 1h26 / 35mm) avec Machiko Kyo et Masayuki Mori

Dans un village des environs de Tokyo, un père autoritaire sent décliner son pouvoir. Il s’inquiète pour son fils Inokichi, un bon à rien, et sa cadette, San, qui espère épouser le fils d’un marchand de nouilles. Mon, sa aînée partie travailler à Tokyo, revient un jour au village, enceinte d’un étudiant qui l’a abandonné. Ce retour provoque la colère d’Inokichi qui considère sa sœur comme une traînée et ruine les projets de mariage de San…

Samedi 18 avril à 15h

Le Grondement de la montagne 01

Le Grondement de la montagne (Yama no oto) (1954 / 1h35 /35mm) avec Setsuko Hara, So Yamamura et Ken Uehara

A Kamakura, au sud de Tokyo, un vieux couple assiste, impuissant, aux crises conjugales auxquelles sont confrontés ses enfants. Le père éprouve une tendre affection pour sa belle- délaissée par son mari mais il échoue à rapprocher le couple désuni.

Samedi 4 avril 15h et jeudi 16 avril à 19h30

 

Chrysanthèmes tardifs (Bangiku) (1954 / 1h42 / 35mm) avec Haruko Sugimura, Ken Uehara et Sadako Sawamura

Kin est une ancienne geisha qui gagne sa vie en prêtant de l’argent à d’autres geishas retirées. Ayant renoncé à l’amour depuis longtemps, elle ne se préoccupe que de ses prêts et placements immobiliers. Ses derniers espoirs s’envolent lorsqu’elle comprend que ses anciens amants lui rendent visite uniquement pour lui emprunter de l’argent.

Jeudi 2 avril à 19h30 et vendredi 24 avril à 17h

nuages-flottants 01

Nuages flottants (Ukigumo) (1955 / 2h07 / 35mm) avec Hideko Takamine et Masayuki Mori

En 1946, Yukiko est rapatriée du Vietnam et retrouve Tomioka, un ingénieur qui lui avait promis de divorcer pour l’épouser après la guerre. A l’hotel où ils se sont donnés rendez-vous et font l’amour, Tomioka lui avoue qu’il ne peut quitter sa femme. Yukiko se retrouve seule et enceinte. Le destin les réunira pourtant.

Mardi 14 avril à 17

pluie-soudaine 02

Pluie soudaine (Shuu) (1956 / 1h32 / 35mm) avec Setsuko Hara, Shuji Sano et Kyoko Kagawa

Ryotaro et Fumiko sont mariés depuis quatre ans mais leur couple, sans enfants, est déjà usé par la routine. Un soir, Ryotaro invite sa jeune voisine au cinéma. Le lendemain il apprend qu’il est licencié. Il annonce à sa femme qu’il a décidé de déménager à la campagne grâce à son indemnité de licenciement…

Mardi 7 avril à 19h30 et mardi 28 avril à 19h30

coeur d'epouse 01

Cœur d’épouse (Tsuma no kokoro) (1956 / 1h51 / 35mm) avec Eiko Miyoshi, Hideko Takamine et Keiju Kobayashi

Dans une ville proche de Tokyo, la veuve Tomita voit péricliter sa pharmacie autrefois prospère. Son fils Shinji accumule les échecs en affaires et compte beaucoup sur sa femme Kiyoko qui voudrait ouvrir un café. Elle tente pour cela d’économiser mais la famille de son mari utilise ses épargnes pour payer le mariage de sa belle-sœur…

Vendredi 3 avril à 17h et samedi 18 avril à 17h

au-gre-du-courant 01

Au gré du courant (Nagareru) (1956 / 2h / 35mm) avec Kinuyo Tanaka, Isuzu Yamada, Hideko Takamine et Mariko Okada

Une veuve est placée comme bonne dans une maison de geishas et constate peu à peu le déclin de l’entreprise. Une description réaliste de la disparition du monde des geishas.

Samedi 4 avril à 17h et mardi 21 avril à 17h

 

(Arakure) (1957 / 121 / 35 mm) avec Hideko Takamine et Ken Uehara

Dans les premières années de la période Taisho (après 1912), Oshima, une jeune femme d’origine campagnarde, épouse un don Juan. Elle s’occupe consciencieusement de ses affaires, tandis qu’il vaque à d’autres occupations. Quand elle lui annonce qu’elle est enceinte, il prétend que l’enfant n’est pas de lui. Furieuse, Oshima se met à la recherche de la maîtresse de son mari, la trouve et exige le divorce. De retour à la campagne, elle veut devenir indépendante et trouve une place de bonne dans un établissement. Mais le propriétaire, un homme marié, cherche à en faire sa maîtresse.

Mercredi 22 avril à 17h

 

() (1958 / 1h50 / 35mm) avec Kyoko Kagawa et So Yamamura

, la d’un romancier à succès, vit avec ses parents en province. Elle éconduit plusieurs prétendants avant d’épouser Ryokichi, un écrivain débutant. Ils s’installent alors à Tokyo. Ryokichi s’entête à vouloir vivre de sa plume alors qu’il n’essuie que des refus de la part des éditeurs. Il se met à boire et rend coupable sa femme de ses échecs. Le jeune couple sombre dans la misère…

Jeudi 16 avril à 17h

nuages d'ete 01

Nuages d’été (Iwashigumo) (1958 / 2h15 / 35mm) avec Chikage Awashima, Michiyo Aratama et Yoko Tsukasa

Okawa est un jeune correspondant d’un journal de Tokyo qui décide d’écrire sur les habitants d’Atsugi, région à l’ouest de la capitale. Il y rencontre Yae, veuve de guerre qui travaille dans une ferme et s’occupe de son fils et de sa belle-mère. Elle lui raconte ses soucis et ceux de son frère, père de neuf enfants.

Vendredi 10 avril à 17h

Le Sifflement de Kotan 01

Le Sifflement de Kotan (Kotan no kuchibue) (1959/126’/35mm) avec Ken Yamauchi, Yoshiko Koda et Masayuki Mori

Masa et Yukata vivent avec leur père sur l’île d’Hokkaido dans la pauvreté. Leurs bons résultats scolaires représentent une maigre consolation face à la discrimination qu’ils subissent chaque jour à l’école du fait de leurs origines aïnous.

Mercredi 17 avri et mercredi 29 avril à 19h30

A l'approche de l'autimne 01

À l’approche de l’automne (Aki tachinu) (1960 / 1h20 / 35mm) avec Nobuko Otowa, Yosuke Natsuki et Chisako Hara

Shigeko, veuve depuis peu, quitte Nagano pour Tokyo où elle confie son fils Hideo à un oncle. Le jeune et timide garçon se sent perdu dans cette grande ville. Il se lie d’amitié avec Junko, la de la directrice de l’hotel où travaille sa mère…

Mercredi 15 avril à 14h et vendredi 24 avril à 19h30

quand-femme-monte-escalier

(Onna ga kaidan wo agaru toki) (1960 / 1h51 / 35mm) avec Hideko Takamine, Masayuki Mori et Tatsuya Nakadai

Keiko, une veuve sans enfants, est hôtesse de bar dans le quartier chic de Ginza, à Tokyo. Fidèle au souvenir de son mari, elle se refuse à devenir la maîtresse d’un de ses riches clients. Un jour pourtant, elle croit trouver l’amour en la personne d’un séduisant habitué du bar…

Mardi 14 avril à 19h30 et jeudi 23 avril à 17h

Fille, épouse et mère 01

, (Musume tsuma haha) (1960 / 2h02 / 35mm) avec Aiko Mimasu, Masayuki Mori et Setsuko Hara

Dans ce film, Naruse analyse les problèmes qui affectent le système familial après la guerre : la prise en charge des personnes âgées, le remariage tardif, les querelles d’héritage… Il dresse pour cela le portrait des différentes générations de la famille Sakanishi qui vivent sous le même toit, dans un quartier résidentiel de Tokyo.

Jeudi 9 avril à 17h

Chronique de mon vagabondage 01

(Horoki) (1962 / 2h03 / 35mm) avec Hideko Takamine, Kinuyo Tanaka et Masao Oda

Biographie de la grande romancière Fumiko Hayashi dont plusieurs œuvres ont été adaptées par Naruse. Dans les années 1920, Fumiko est serveuse dans un café où elle cotoie des intellectuels prolétariens. Elle se met alors à écrire des poèmes et se marie avec Fukichi, un écrivain. Quand Fumiko commence à être publiée, son mari devient fou de jalousie…

Samedi 25 avril 17h

L'étau 01

L’étau (Onna no naka ni iru tanin) (1966/102’/35mm) avec Keiju Kobayashi, Michiyo Aratama et Mitsuko Kusabue

La famille Tashiro mène une vie paisible à Kamakura. En déplacement à Tokyo, Isao, le chef de famille, rencontre fortuitement son voisin, Sugimoto. Celui-ci, à la recherche de son épouse disparue, n’est guère parvenu à la retrouver. Les deux hommes décident alors de boire un verre ensemble puis de rentrer chez eux. Or, le même soir, Yumiko, une amie de Sayuri, la femme de Sugimoto, annonce que cette dernière a été assassinée chez elle…

Vendredi 3 avril et jeudi 23 avril à 19h30

nuages-flottants 02

(Midaregumo) (1967 / 1h57 / 35mm) avec Yuzo Kayama et Yoko Tsukasa

Rongé par le remords, un homme décide de verser une pension à la veuve de l’homme qu’il a tué accidentellement. Il tombe amoureux d’elle.

Samedi 11 avril 13h et jeudi 30 avril à 19h30

 

Le calendrier complet

Jeudi 2 avril : 19h30 Chrysanthèmes tardifs 1954

Vendredi 3 avril : 17h00 Cœur d’épouse 1956 ; 19h30 L’étau 1966

Samedi 4 avril : 13h00 L’éclair 1952 ; 15h00 Le grondement de la montagne 1954 ; 17h00 Au gré du courant 1956

Mardi 7 avril : 17h00 La mère 1952 ; 19h30 Pluie soudaine 1956

Mercredi 8 avril : 14h00 Acteurs ambu­lants 1940 ; 16h00 Hideko, receveuse d’autobus 1941

Jeudi 9 avril : 17h00 , 1960 ; 19h30 1951

Vendredi 10 avril : 17h00 Nuages d’été 1958 ; 19h45 Épouse 1953

Samedi 11 avril : 13h00 1967 ; 15h00 Femme, sois comme une rose ! 1935 ; 17h00 1937

Mardi 14 avril : 17h00 Nuages flottants 1955 ; 19h30 1959

Mercredi 15 avril : 14h00 À l’approche de l’automne 1960 : 16h00 1939

Jeudi 16 avril : 17h00 1958 ; 19h30 Le grondement de la montagne 1954

Vendredi 17 avril : 17h00 L’éclair 1952 ; 19h30 Le sifflement de Kotan 1959

Samedi 18 avril : 13h00 1938 ; 15h00 Frère aîné, sœur cadette 1953 ; 17h00 Cœur d’épouse 1956

Mardi 21 avril : 17h00 Au gré du courant 1956 ; 19h30 La chanson de la lanterne 1943

Mercredi 22 avril : 17h00 1957 ; 19h30 La mère 1952

Jeudi 23 avril : 17h00 1959 ; 19h30 L’étau 1966

Vendredi 24 avril : 17h00 Chrysanthèmes tardifs 1954 ; 19h30 À l’appro­che de l’automne 1960

Samedi 25 avril : 17h00 1962

Mardi 28 avril : 17h00 Épouse 1953 ; 19h30 Pluie soudaine 1956

Mercredi 29 avril : 17h00 La chanson de la lanterne 1943 ; 19h30 Le sifflement de Kotan 1959

Jeudi 30 avril : 17h00 Un couple 1952 ; 19h30 1967

 

Grande salle (niveau -3)

Tarif 5 € / Pass 35 €

Films présentés en VOSTF (version originale sous-titrée français)

Gratuit pour les abonnés de la Cinémathèque Française et 1 accompagnant !!!

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici