Livre : Comment survivre dans un film d’horreur

0
448

Comment survivre dans un film d’horreur

États-Unis : 2007/2019
Titre original : How to survive a Horror Movie
Auteur : Seth Grahame-Smith
Illustrations : Chris King
Genre : Guide, Cinéma
Éditeur : Ynnis Éditions
Traduction : Stéphanie Chaptal
Date de sortie : 20 octobre 2021
Nombre de pages : 176 pages

Note : 4/5

Comment tuer un zombie, rester éveillé une semaine entière, réussir un exorcisme ou battre Satan : autant de questions auxquelles vous trouverez les réponses dans cet ouvrage indispensable. Ce guide passe au crible les situations les plus effrayantes de vos films préférés et, surtout, vous explique comment en sortir indemne…

Vous le sentez ? Ce frissonnement dans l’air, cette odeur de sang, ces gens masqués dans les lieux publics… Halloween approche, transportant dans son sillage un tourbillon d’horreur et de hurlements prêt à littéralement tout balayer sur son passage. A cette occasion, les supermarchés ont sorti les confiseries et autres déguisements : préparez-vous ces jours-ci à distribuer les bonbons à 142 ados et pré-ados habillées en Harley Quinn. Les éditeurs également tentent de s’adapter à l’événement, à la façon de Ynnis Éditions, qui nous propose aujourd’hui de découvrir le guide ultime destiné aux victimes potentielles de films d’horreur, avec Comment survivre dans un film d’horreur ?

Originellement publié en 2007, Comment survivre dans un film d’horreur ? a été réactualisé par son auteur en 2019, afin de pouvoir y inclure une poignée de film supplémentaires – des classiques du cinéma d’horreur moderne tels que The VVitch (Robert Eggers, 2015), Get Out (Jordan Peele, 2017) ou encore Hérédité (Ari Aster, 2018). Présenté par l’éditeur comme un guide « vital pour les fans de films d’horreur, les cinéphiles imprudents et les gardiens de cimetière », le livre vous expliquera comment vous sortir indemne de plusieurs situations qui sont autant de clichés du cinéma d’horreur : comment tuer un zombie, comment rester éveillé́ une semaine entière, comment réussir un exorcisme…

On sait très bien ce que vous vous dites, et on va mettre les choses au clair : Comment survivre dans un film d’horreur ? s’inscrit en effet dans une certaine tradition d’ouvrages humoristiques se déclinant sous forme de guides, le plus souvent conçus comme des parodies des livres dits de « développement personnel ». Comment chier dans les bois, Comment domestiquer son maître quand on est un chat, Comment séduire un vampire (sans y laisser sa peau), Comment ci, Comment ça… Vous vous dites que ce genre de littérature est vaguement opportuniste, et ne se destine finalement qu’à une chose : permettre aux personnes en manque d’imagination de trouver un cadeau de Noël ou d’anniversaire rigolo, pour un livre qui ne sera finalement sans doute jamais lu et qui, dans le meilleur des cas, finira dans les chiottes.

Vous vous dites peut-être aussi – et c’est vrai dans la plupart des cas – que ce genre d’ouvrage « gag » est rédigé par des auteurs n’y connaissant même rien au genre. Sauf que Comment survivre dans un film d’horreur ? est différent. Il a été écrit par Seth Grahame-Smith, qui en 2007 n’était certes pas encore une personnalité du cinéma d’horreur, mais qui le deviendrait, notamment avec les romans Orgueil et Préjugés et Zombies (2009) et Abraham Lincoln, chasseur de vampires (2010), qui deviendraient tous deux des films. Grahame-Smith a par la suite fait son trou à Hollywood, notamment en écrivant le scénario de Dark Shadows (Tim Burton, 2012). En 2015, il a également été officiellement annoncé comme scénariste pour la suite de Beetlejuice. Bref, Seth Grahame-Smith connaît son affaire, et on pouvait dire la même chose de Wes Craven, qui signe en préface du livre une amusante lettre d’excuse destinées à celles et ceux dont il a écourté la vie dans ses films.

Bref, tout cela pour dire que Comment survivre dans un film d’horreur ? n’est en aucun cas ce genre d’ouvrage, et se démarque brillamment de toute cette vague de littérature de chiottes. Au contraire, le bouquin de Seth Grahame-Smith s’impose comme une véritable déclaration d’amour au cinéma d’horreur, et plus particulièrement aux « victimes » du genre, ces pauvres hères qui se font inévitablement occire par les psychopathes, les tueurs et les monstres du cinéma horrifique. Bien entendu, il ne s’agit pas d’un roman à proprement parler : il s’agit d’un de ces livres que l’on peut laisser trainer sur la table, afin d’en lire ou relire différentes parties au hasard de ses humeurs ou de ses visionnages.

Comment survivre dans un film d’horreur ? est divisé en six chapitres distincts, chacun d’entre eux revenant sur un sous-genre du « Terreurverse », univers présenté dans le premier chapitre, et qui servira à déterminer 1/ si vous êtes dans un film d’horreur, 2/ dans quelle sous-catégorie du film d’horreur vous évoluez et 3/ les différentes règles communes à la plupart des films d’horreur (la méthode C.R.A.V.E.N, les sept péchés capitaux). Ces trois éléments d’introduction, ainsi que la façon dont l’ouvrage est arrivé en votre possession, serviront pour l’essentiel à déterminer si vous appartenez d’ores et déjà à la liste des victimes désignées.

Les chapitres suivants vous aideront donc à identifier les différents types de menaces, qu’il s’agisse de motifs récurrents du slasher (camps de vacances, babysitting…), d’objets ou de lieux hantés (maisons, véhicules, poupées), de créatures mortes-vivantes (vampires, zombies), d’extraterrestres (sur terre et dans l’espace) et bien sûr de menaces sataniques (possessions, sorcières). Seth Grahame-Smith reprend et détourne avec un humour assez irrésistible tous les clichés du cinéma d’horreur, afin de vous aider à planifier votre survie. Pour les parents, on notera également dans Comment survivre dans un film d’horreur ? la présence d’une liste – très pratique – d’objets à ne jamais mettre dans la chambre de votre enfant.

Adepte d’un certain pragmatisme, doublé d’un humour volontiers potache, Seth Grahame-Smith souligne avec habileté tous ces clichés que les fans d’horreur adorent. Pour ne rien gâcher, Comment survivre dans un film d’horreur ? s’avère parfaitement écrit, avec la plume acerbe et hilarante de quelqu’un qui aime vraiment les films d’horreur. Ainsi, la tonalité est à la moquerie pleine de tendresse, et la lecture de ce petit bouquin (176 pages) s’avère un véritable plaisir de lecture. Humour, créativité et jolies illustrations signées Chris King sont donc au rendez-vous. La traduction, assurée par Stéphanie Chaptal, est globalement solide. Une grosse erreur nous a cependant sauté aux yeux lors de la lecture de l’exemplaire presse (non finalisé) qui nous a été envoyé, concernant la traduction du verbe to harass, page 18, que l’on aurait traduit par « Harceler » (un clochard ou un enfant) plutôt que par « Harasser ». Bien entendu, le verbe harasser existe en français, mais il s’agit d’un synonyme d’exténuer (éreinter, épuiser…). On espère que cette coquille aura été corrigée au moment de l’impression !

Un mot sur l’éditeur : Créées en 2013, les éditions Ynnis se sont construites autour des mondes imaginaires et la volonté d’en partager les univers. Avec son équipe composée de passionnés de culture de l’imaginaire venant de tous les horizons, l’ambition d’Ynnis Éditions est de communiquer leurs passions et celles de leurs auteurs à tous les curieux grâce à des ouvrages de qualité, rédigés avec l’amour du partage ! Tous les pans de la pop culture traversent les pages des livres édités par Ynnis : cinéma, animation, musique, séries TV, jeux vidéo…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici