L’Homme d’à côté

0
549
L'homme d'à côté

L’Homme d’à côté

Argentine. 2009
Titre original : El hombre de al lado
Réalisateur : Gaston Duprat & Mariano Cohn
Scénario : Andrès Duprat
Acteurs : Rafael Spregelburg, Daniel Araoz
Distribution : Bodega Films
Durée : 01h50
Genre : Drame
Date de sortie : 4 Mai 2011

Réalisation :   [rating:2.5]
Scénario :       [rating:3.0]
Acteurs :         [rating:3.0]
Musique :        [rating:2.5]
Globale :          [rating:2.5]
[five-star-rating]

L’Homme d’à côté est un drame sur le voisinage et une satire des relations entre les différentes classes sociales. Il manque peut-être de rythme mais pas d’intérêt.

Synopsis : Un architecte reconnu ( Leonardo Kachanovsky ) habite dans la seule maison indiduelle crée par Le Corbusier sur le continent américain. Un jour, un homme perce un trou pour une fenêtre dans un mur donnant sur sa propriété. Il tient à son confort et refuse catégoriquement. La tension va alors monter graduellement jusqu’à une fin plutôt inattendue…

L'homme d'à côtéUne réalisation simple qui manque de rythme

On suit les personnages sans mouvements de caméra alambiqués, dans un style quasi épuré. La bande son est minimaliste, et de longs passages se déroulent sans musique, avec peu de bruitages (comme pour contraster avec le vacarme incessant du voisin). Les rares moments d’originalité se trouvent dans les scènes où on change de point de vue : via celui du site internet de Leonardo ou via le caméscope d’un des membres de la famille. Du coup on se dit qu’un plus de rythme et d’inventivité auraient pu souligner le propos, même si je n’ai rien contre ce qui est minimaliste. Il faut avouer qu’il y a des moments où on frôle l’ennui. Cela se joue beaucoup sur l’aspect psychologique. Il y a également beaucoup de répétitions dans la construction. Le schéma plan du lit de Leonardo/Leonardo se lève et va à sa fenêtre/il attend que Victor apparaisse, occupe une bonne partie du film. Cette œuvre aurait pu être un téléfilm, un court-métrage ou un documentaire. Mais elle a tout à fait sa place au cinéma.

La guerre des voisins

Le point fort de l’histoire est cette relation entre Leonardo et son voisin Victor. Ce dernier est intimidant de par sa voix et ses manières plus ou moins agressives. Est-il simplement rustre ? En tout cas des insultes fusent mais pas les coups. Et Leonardo a des problèmes relationnels avec sa famille. Il est non seulement lâche avec Victor, mais au début démissionnaire avec sa fille puis plus tard menteur avec sa femme. Il finit par rejeter son stress sur cette dernière. On se demande alors (via une inversion des rôles plutôt bien vue) ce qui est le plus grave : la vulgarité de Victor ou la lâcheté de Leonardo ? Ce dernier traite son voisin de beauf mais il n’est pas capable d’être honnête avec lui en lui disant vraiment ce qu’il pense. Refusant de prendre une décision, il finira par faire appel à un ami avocat. La situation s’envenimera car Victor est borné et Leonardo perdu quant à la démarche à adopter. Il a visiblement peur aussi. Ses obligations et son travail s’en ressentent. Au bout d’un moment, on ne sait plus vraiment qui est le  » méchant « . Les lignes se brouillent avec ingéniosité.

L'homme d'à côtéUn bourgeois et sa Némésis

Le jeu des acteurs est suffisamment bon pour que l’intrigue ne s’en ressente pas, même s’il n’est peut-être pas assez intense pour qu’on soit investi au plus haut point par les tensions accumulées. Daniel Araoz s’en tire le mieux. Il est vrai qu’il a le rôle pour. On croit d’abord avoir affaire à un sociopathe alors qu’en fait il ne cherche qu’à se faire de nouveaux amis. Mais il y aura toujours un arrière-goût de amer dans ce personnage. Rafael Spregelburg n’est pas mal non plus, il forme un bon binôme avec Araoz. C’est lui qui apparaît des fois assez insupportable.

Résumé :

Sous ses dehors de thriller pour la télévision, L’Homme d’à côté cache en fait une analyse des relations entre les différentes classes sociales, entre sophistication et rudesse. Le méchant n’est pas forcément celui qu’on croit comme le prouve la fin cruelle.

[youtube width= »620″ height= »380″]http://www.youtube.com/watch?v=K6e7HC3__tw[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici