Les sorties du 6 avril 2016

3
158

VisiteursLaRevolution

Nouvelle semaine, même constat : ce mercredi, largement plus de mille écrans de cinéma dans tout le pays seront pris d’assaut par les deux sorties les plus lourdes, pour ne laisser que les miettes de l’exploitation aux œuvres d’un tout autre calibre de qualité. En effet, même si les deux mastodontes de ce début d’avril sont d’origine française, c’est au versant le plus consternant de la cinématographie nationale qu’ils appartiennent : les comédies populaires a priori sans charme qui recyclent jusqu’à l’écœurement les mêmes recettes. La preuve avec ces quatrièmes aventures des Visiteurs et une comédie d’épouvante particulièrement peu ingénieuse, si on la compare aux classiques du genre, comme Le Bal des vampires de Roman Polanski, programmé cette semaine aux Fauvettes.

Avenir

Les spectateurs les plus paresseux, les moins curieux ou les moins bien desservis en salles de cinéma se contenteront donc de cet affrontement au sommet commercial entre les deux grandes sociétés françaises que sont la Gaumont pour et UGC pour Le Fantôme de Canterville. Tous les autres – et on espère que vous êtes nombreux – ont le privilège du choix entre une dizaine de films dont au moins la prémisse a de quoi intriguer. A commencer par le très beau portrait au féminin qui a permis à la réalisatrice Mia Hansen-Løve de décrocher le prix de la mise en scène au dernier Festival de Berlin. De surcroît, Isabelle Huppert est sublime dans . Une autre actrice au parcours tout aussi exemplaire a hélas eu moins de chance, puisque Cate Blanchett dans Truth Le Prix de la vérité en fait certainement trop pour insuffler un peu de passion dans l’intrigue tendancieuse de son film malgré tout bien intentionné.

GodsOfEgypt

Parmi les films que nous avons honteusement raté en projection de presse, les proposition stimulantes de cinéma se bousculent, même si le résultat final n’est peut-être pas toujours à la hauteur des attentes. Que ce soit le long chemin vers le mariage pour tous raconté par des peluches dans le documentaire , le pendant vertical du magnifique Snowpiercer Le Transperceneige de Bong Joon-ho dans High-rise, les retrouvailles de Tilda Swinton et de Luca Guadagnino dans le poisseux A Bigger splash, les errements de la dépouille de Eva Peron dans , le deuil compliqué de Jake Gyllenhaal dans Demolition, le retour à la nature radical dans , le film testament de Manoel De Oliveira ou un conte estonien aux valeurs universelles : il y a absolument de quoi remplir à ras bord votre semaine de cinéma ! Et qui sait, si ça se trouve, derrière la bande-annonce pas terrible et l’absence de projections au préalable – ce qui n’est jamais bon signe – de Gods of Egypt, se cache le retour triomphal de Alex Proyas. Ou pas …


 

A Bigger splash de Luca Guadagnino (Italie, Drame, 2h04, distribué sur 57 copies) avec Ralph Fiennes, Dakota Johnson et Matthias Schoenaerts

L’Avenir de Mia Hansen-Løve (France, Drame, 1h40, distribué sur 125 copies) avec Isabelle Huppert, André Marcon et Roman Kolinka (critique)

Demolition de Jean-Marc Vallée (Etats-Unis, Drame, 1h39, distribué sur 104 copies) avec Jake Gyllenhaal, Naomi Watts et Chris Cooper

Eva ne dort pas de Pablo Agüero (Argentine, Drame, 1h27, distribué sur 28 copies) avec Gael Garcia Bernal, Denis Lavant et Daniel Fanego

Le Fantôme de Canterville de Yann Samuell (France, Comédie, 1h32, distribué sur 415 copies) avec Audrey Fleurot, Michael Youn et Michèle Laroque

de Eric Bu (France, Documentaire, 1h24, distribué sur 2 copies)

Gods of Egypt de Alex Proyas (Etats-Unis, Fantastique, 2h07, distribué sur 285 copies) avec Gerard Butler, Abbey Lee et Courtney Eaton

High-rise de Ben Wheatley (Royaume-Uni, Action, 1h52, distribué sur 28 copies) avec Tom Hiddleston, Jeremy Irons et Sienna Miller

de Francis Fourcou (France, Drame, 1h37) avec Anne Liabeuf, Barbara Tobola et Fabrice Tepasso

de Zaza Urushadze (Estonie, Drame, 1h27, distribué sur 27 copies) avec George Nakashidze, Lembit Ulfsak et Elmo Nuganen

Sauvages de Tom Geens (Royaume-Uni, Drame, 1h45, distribué sur 9 copies) avec Paul Higgins, Kate Dickie et Jérôme Kircher

de Fabienne Berthaud (France, Comédie dramatique, 1h42) avec Diane Kruger, Norman Reedus et Gilles Lellouche

La Sociologue et l’ourson de Etienne Chaillou et Mathias Thery (France, Documentaire, 1h18)

Truth Le Prix de la vérité de James Vanderbilt (Etats-Unis, Thriller médiatique, 2h06, distribué sur 179 copies) avec Cate Blanchett, Robert Redford et Topher Grace (critique)

de Manoel De Oliveira (Portugal, Documentaire, 1h08, distribué sur 20 copies)

Les Visiteurs La révolution de Jean-Marie Poiré (France, Comédie, 1h50, distribué sur 727 copies) avec Christian Clavier, Jean Reno et Franck Dubosc

Reprises

 

La Belle équipe (1936) de Julien Duvivier (France, Drame, 1h43, distribué sur 4 copies) avec Jean Gabin, Charles Vanel et Viviane Romance

(1917) de Fatty Arbuckle (Etats-Unis, Comédie, 1h03, distribué sur 5 copies) avec Fatty Arbuckle, Buster Keaton et Al St. John

 

(1974) de Heiny Srour (Liban, Documentaire, 1h02)

 

(1985) de Akira Kurosawa (Japon, Drame, 2h20) avec Tatsuya Nakadai, Akira Terao et Jinpagi Nezu

Soudain l’été dernier (1959) de Joseph L. Mankiewicz (Etats-Unis, Drame psychologique, 1h54, distribué sur 1 copie) avec Elizabeth Taylor, Katharine Hepburn et Montgomery Clift

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici