Sorties de la semaine — 25 mars 2015
Les sorties du 25 mars 2015

 

Découvrez nos critiques des reprises de Amour 65 et Le Quartier du corbeau (4,5/5), deux récits où le cinéaste suédois met en scène des doubles de lui-même et se fait le porte-paroles d’une classe sociale rarement représentée au cinéma. Parmi les sorties de la semaine : de Hafsteinn Gunnar Sigurdsson (3/5), joli film doux-amer, avare en réponses, mais très adroit lorsqu’il s’agit de présenter les différents dilemmes existentiels des personnages sous un jour réaliste et dont le protagoniste en état de flottement se retrouve dans cette délicate impasse due à l’indécision qui accable tôt ou tard les hommes à partir de la trentaine. Sans oublier Dear White People de Justin Simien (4/5) qui dépasse les clichés parfois simplistes sur les préjugés raciaux avec une vision corrosive de la société américaine qui dépasse le genre de la chronique dans lequel le réalisateur semble parfois vouloir l’enfermer. Autres films en salles cette semaine : de Kenneth Branagh (2,5/5), adaptation correcte du conte de Perrault ; le marivaudage A trois on y va de Jérôme Bonnell (2,5/5), charmant mais inégal trio amoureux avec la délicieuse Anaïs Demoustier, qui hésite entre un garçon et une fille dans cette comédie sentimentale sympathique qui se perd en chemin et avec Will Smith (2/5), une arnaque décevante, sans réel rythme ni profondeur (aucune empathie pour des personnages sans intérêt) qui n’est pas sans point commun avec le Maverick de Richard Donner, mais sans en posséder la virtuosité.

Paris of the North

Paris of the North

 

A trois on y va de Jérôme Bonnell (Comédie / Romance, 1h26), avec Anaïs Demoustier, Félix Moati, Sophie Verbeeck, Patrick d’Assumçao, Olivier Broche, Laure Calamy et Caroline Baehr


Cendrillon de Kenneth Branagh (Etats-Unis, Conte de fées, 1h44), avec Cate Blanchett, Lily James, Richard Madden, Stellan Skarsgård, Holliday Grainger, Sophie McShera, Derek Jacobi, Helena Bonham Carter, Hayley Atwell et Ben Chaplin, précédé du court-métrage : Une Fête Givrée de Chris Buck et Jennifer Lee


Dear White People Justin Simien (Etats-Unis, Comédie, 1h48), avec Tyler James Williams, Tessa Thompson et Kyle Gallner (critique)


Diversion de Glenn Ficarra et John Requa (Etats-Unis, Comédie / Thriller, 1h45), avec Will Smith, Margot Robbie, Rodrigo Santoro, Gerald McRaney et B.D. Wong


de Christophe Boula (France, Drame, 1h33), avec Irka Erdene Baatar


L’Homme des foules de Marcelo Gomes et Cao Guimarães (Brésil, Drame, 1h35), avec Sílvia Lourenço


Paris of the North de Hafsteinn Gunnar Sigurðsson (Comédie , Drame, 1h35), avec Björn Thors (critique)


de Sudabeh Mortezai (Autriche, Drame, 1h38), avec Ramasan Minkailov, Aslan Elbiev et Kheda Gazieva


d’Eugène Green (France / Italie, Drame, 1h44), avec Fabrizio Rongione, Christelle Prot et Ludovico Succio


d’Aline Dalbis et Emmanuel Gras (France, Documentaire, 1h22)


de Richard Copans (France, Documentaire, 1h30), avec la voix de Dominique Blanc


Un octobre violet à Lima (El Evangelio de la carne) d’Eduardo Mendoza de Echave (Pérou, Drame, 1h50), avec Giovanni Ciccia, Lucho Cáceres et Víctor Prada


de Zoltan Mayer (France, Drame, 1h36), avec Yolande Moreau, Qu Jing Jing, Ling Dong Fu, André Wilms et Camille Japy


de Pieter Van Hees (Belgique, Thriller, 1h37), avec Jérémie Renier, Natali Broods et Peter Van den Begin

Les reprises :

Deux films du cinéaste suédois Bo Widerberg (voir news) édités par Malavida : Amour 65 (critique) et Le Quartier du corbeau (critique), deux magnifiques drames et le grand classique de Joseph L. Mankiewicz, Eve, avec un superbe duel entre Bette Davis et Anne Baxter, l’ironie de George Sanders, la sincérité de Celeste Holm et une belle ingénue, Marilyn Monroe…

Eve reprise 2015 affiche

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles