Sorties de la semaine — 23 décembre 2015
Les sorties du 23 décembre 2015

THE BIG SHORT

On nous dit souvent que la crise financière de 2008 était prévisible, le film : le Casse du siècle le prouve allègrement avec ces yuppies rapiats qui se goinfrent sur la bête de Wall Street. Une comédie déprimante sur le fond, amusante grâce à sa forme, énergique et parfois très inattendue, portée par une troupe d’acteurs en forme et heureux de mal se comporter.

On nous dit souvent que le teen movie à la française, ça ne marche pas. Deuxième contre-exemple de l’année, après Microbe et Gasoil, avec , premier très bonne comédie djeun’s du réalisateur de l’excellent court-métrage Aglaé (dont le personnage titre revient dans un second rôle). Frais et très juste sur l’adolescence.

Le Nouveau

On nous dit souvent que les films d’animation pour enfants, c’est pas glop. La preuve que c’est pas vrai, , c’est vachement bien. Ça, c’est de la critique !

On nous dit souvent que le cinéma chilien est en plein essor, L’Étreinte du serpent de Ciro Guerra, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs, le prouve malgré les réserves exprimées par notre cher Jean-Jacques.

On nous dit souvent que la jeunesse tunisienne est en colère et avide de changements. La preuve encore (je n’ai pas cherché de synonyme à preuve/prouver… flemme honteuse) avec le bouillonnant, prometteur mais loin d’être parfait, À peine j’ouvre les yeux porté par la formidable Baya Medhaffar en lice pour le du jeune espoir féminin.

L'étreinte du serpent 6

On nous dit souvent que Pauline s’arrache est un essai bouleversant d’humanité, mais personnellement j’y vois plus un cas sévère de nombrilisme porté par une absence totale de cinéma. Ce n’est que mon avis, mais lorsque l’on inclut des images de son «sujet» (en l’occurrence son père) invité dans une émission de témoignages racoleuse de Jean-Luc Delarue, l’on démontre plus une quête pathétique d’exister que la présentation d’une personne intéressante ou touchante par son parcours. Est-il utile de l’infliger à des spectateurs dans une salle de cinéma ? Je n’en suis pas certain…

On nous dit souvent que la comédie française, des fois c’est bien, des fois c’est nul. Vers lequel des deux objectifs penche Le Grand Partage, le nouveau film d’Alexandra Leclère ? En voyant le pedigree de son auteur (Les Soeurs fâchées, Le Prix à payer), on a le droit d’avoir peur…. même si on nous dit souvent que dire du mal d’un film avant de l’avoir vu, c’est pas bien. La bande-annonce n’est guère rassurante…

On ME dit souvent que je vois trop de films. Ce n’est pas faux pour cette semaine où les seuls films qui m’ont échappé sont le cas précédent et surtout , film d’animation d’Anca Damian récemment honoré du grand prix du Festival d’Arras. Signalons qu’un grand nom de l’animation, Theodore Ushev, en a signé le storyboard. Allez, zou, hue, sur la Montagne magique, je me risque à cet encouragement gratuit.

Enfin, côté reprises, on nous dit souvent que a reçu sept oscars (c’est vrai), que la «Trilogie Marseillaise» de Marcel Pagnol compte trois volets (c’est vrai aussi, à voir obligatoirement dans cet ordre : , puis César, vous me remercierez plus tard) et que L’Usure du temps est le film qu’Alan Parker préfère dans sa filmographie. A-t-il raison ? A vérifier par exemple à Paris au Reflet Médicis !

trilogie marcel pagnol

À peine j’ouvre les yeux de Leyla Bouzid (France / Tunisie, Drame, 1h42, distribué sur 66 copies), avec Baya Medhaffar (critique)

Au-delà des montagnes de Jia Zhang-ke (Taïwan, Drame, 2h06, distribué sur 87 copies), avec Zhao Tao (critique)

The Big Short : le Casse du siècle d’Adam McKay (Etats-Unis, Comédie dramatique, 2h11, distribué sur 300 copies), avec Steve Carell, Christian Bale, Ryan Gosling, John Magaro, Brad Pitt, Karen Gillan, Melissa Leo, Marisa Tomei, Finn Wittrock, Tracy Letts, Rafe Spall et Hamish Linklater

L’Étreinte du serpent de Ciro Guerra (Colombie, Drame / Aventures, 2h05, distribué sur 46 copies), avec Jan Bijvoet (critique)

d’Alexandra Leclère (France, Comédie, 1h42, distribué sur 441 copies), avec Karin Viard, Didier Bourdon, Valérie Bonneton, Michel Vuillermoz, Josiane Balasko, Patrick Chesnais, Sandra Zidani, Michèle Moretti, Firmine Richard, Anémone, Jackie Berroyer et Christelle Cornil


La Montagne Magique d’Anca Damian (Animation / biographie, 1h25, distribué sur 18 copies), avec les voix de Miossec et Lizzie Brocheré

Le Nouveau de Rudi Rosenberg (France, Comédie, 1h21, distribué sur 209 copies), avec Rephael Ghrenassia, Joshua Raccah, Johanna Lindstedt, Guillaume Cloud Roussel, Géraldine Martineau, Eytan Chiche et Max Boublil

Pauline s’arrache d’Emilie Brisavoine (France, Documentaire, 1h28, distribué sur 12 copies)

Snoopy et les Peanuts – Le Film de Steve Martino (Etats-Unis, Animation, 1h28, distribué sur 29 copies)

de Daniel Petitcuenot, avec Yûko Satô et Philippe Petitcuenot (France, Drame romantique, 1h28, distribué sur 9 copies)

Le Syndrome de Montmartre 01

Les reprises
Out of Africa – Souvenirs d’Afrique (1985) de Sydney Pollack (Drame biographique et romantique, Etats-Unis, 2h41, distribué sur 10 copies), avec Meryl Streep, Robert Redford, Klaus Maria Brandauer, Michael Kitchen et Michael Gough

(1965) de et avec Jerry Lewis dans sept rôles (Etats-Unis, Comédie, 1h39, distribué sur 1 copie), et avec Donna Butterworth et Sebastian Cabot

La Trilogie Marseillaise de Marcel Pagnol : Marius (1931) d’Alexander Korda – Fanny (1932) de Marc Allégret – César (1936) de Marcel Pagnol, avec Raimu, Pierre Fresnay, Fernand Charpin et Orane Demazis

L’Usure du temps (1982) d’Alan Parker (Etats-Unis, Drame, 2h04, distribué sur 3 copies), avec Albert Finney, Diane Keaton, Karen Allen et Peter Weller

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Pascal Le Duff

Cet article a été écrit par Pascal Le Duff, rédacteur en chef cinéma sur Critique-film.fr. Lire tous ses articles