Les sorties du 1er juin 2016

2
257

Apprentice

Retour à la normale en ce début de mois de juin, qui se terminera avec la fête du cinéma. L’influence de Cannes sur le programme hebdomadaire ne se fait plus trop sentir, même si un film, accessoirement le coup de cœur de la rédaction, fait encore figure de transfuge festivalier : Apprentice de Boo Junfeng. Les autres films que l’équipe de notre site a pu découvrir en avance sont certes tous solides. Mais ni le Suédois Le Lendemain, ni le Danois A War, ni le documentaire israélien Mr Gaga Sur les pas d’Ohad Naharin ne nous ont réellement enthousiasmés. Ils sont plutôt les exemples d’une vitalité et d’une variété étonnante et durable de l’offre, alors que le public risque d’avoir mieux à faire en cette fin d’année scolaire. Heureusement pour les exploitants, le mauvais temps devrait garantir encore une fois cette semaine des recettes au beau fixe, comme c’est déjà le cas sur l’ensemble de l’année avec ses plus de 90 millions de spectateurs cumulés.

BellaEPerduta

Les curiosités cinématographiques abondent en effet ce mercredi, avec en tête le conte bovin Bella e perduta de Pietro Marcello et une satire sur la communauté juive, prédestinée à froisser les sensibilités des clivages dans notre cher pays aux multiples facettes, Ils sont partout de Yvan Attal. Celui qui est réellement partout ces temps-ci, c’est Johnny Depp quoique pas nécessairement pour les bonnes raisons ! Entre la déconvenue commerciale aux Etats-Unis de son dernier film, qui déferle actuellement sur les salles françaises, et l’obsession médiatique de son divorce venimeux de l’actrice Amber Heard, l’acteur aurait certainement besoin de recul et de calme dans les mois à venir. L’autre proposition hollywoodienne sous forme d’un énième film d’horreur sur la possession d’un enfant ne nous paraît pas non plus séduisante, tandis que l’autre mastodonte français se vautre dans un humour infiniment moins ambigu que les rabbins et autres goys chez la famille Attal.


A War de Tobias Lindholm (Danemark, Guerre, 1h54) avec Pilou Asbaek, Tuva Novotny et Dar Salim (critique)

Absence de Chico Teixeira (Brésil, Drame, 1h27, distribué sur 10 copies) avec Matheus Fagundes, Irandhir Santos et Gilda Nomacce

Alice De l’autre côté du miroir de James Bobin (Etats-Unis, Fantastique, 1h52, distribué sur 644 copies) avec Johnny Depp, Anne Hathaway et Mia Wasikowska

Apprentice de Boo Junfeng (Singapour, Policier, 1h55, distribué sur 40 copies) avec Rhaman Fir, Su Wan Hanafi et Ahmad Mastura (critique)

Bella e perduta de Pietro Marcello (Italie, Drame, 1h27, distribué sur 24 copies) avec Tommaso Cestrone, Sergio Vitolo et Gesuino Pittalis

The Door de Johannes Roberts (Etats-Unis, Horreur, 1h36, distribué sur 137 copies) avec Sarah Wayne Callies, Jeremy Sisto et Javier Botet

Ils sont partout de Yvan Attal (France, Comédie, 1h51, distribué sur 288 copies) avec Benoît Poelvoorde, Valérie Bonneton et Dany Boon

Le Lendemain de Magnus Von Horn (Suède, Drame, 1h42, distribué sur 27 copies) avec Mats Blomgren, Ulrik Munther et Loa Ek (critique)

Mr Gaga Sur les pas d’Ohad Naharin de Tomer Heymann (Israël, Documentaire, 1h39, distribué sur 44 copies)

Retour chez ma mère de Eric Lavaine (France, Comédie, 1h30, distribué sur 474 copies) avec Josiane Balasko, Alexandra Lamy et Mathilde Seigner

Sans automne sans printemps de Ivan Mora Manzano (Equateur, Drame, 1h55) avec Enzo Macchiavello, Andres Troya Holst et Paola Baldoin

Une saison pour Maurice Pons de Sylvie Habaut (France, Drame, 1h00, distribué sur 1 copie) avec Adrien Beau, Denis Lavant et Joël Lefrançois

 

Reprise

 

Une Anglaise romantique (1975) de Joseph Losey (Royaume-Uni, Drame, 1h55) avec Glenda Jackson, Michael Caine et Helmut Berger

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici