Les sorties cinéma du 30 mai 2012

0
67

Premier mercredi post Festival de Cannes. Seulement deux films sur les 11 sorties figuraient sur les écrans cannois : le documentaire sur Woody Allen dans la sélection Cannes Classique et 7 jours à La Havane dans la sélection Un Certain regard.

Nul doute que Prometheus, le dernier film de Ridley Scott, va phagocyter un grand nombre d’écrans et drainer des spectateurs à la pelle. 33 ans après Alien, le huitième passager, le réalisateur anglais s’est écarté petit à petit de l’idée qu’il avait au départ : faire une séquelle de ce grand succès. Alors que Alien avait couté 11 millions de dollars, le budget de Prometheus s’est élevé à 150 millions de dollars. Noomi Rapace, Michael Fassbinder et Charlize Theron se partagent la tête d’affiche.

Les spectateurs du film égyptien Les femmes du bus 678 seront sans doute (malheureusement ?) moins nombreux mais toutes celles et tous ceux qui ont déjà vu ce film le recommandent chaleureusement. Première réalisation du scénariste Mohamed Diab, ce film traite du harcèlement sexuel en s’inspirant de faits réels qui se sont déroulés en Egypte, pays dans lequel ce type d’agression est un véritable fléau.

Après Paris, Tokyo et New-York, voici La Havane qui fait l’objet d’un film réunissant plusieurs court-métrages réalisés par des cinéastes différents. Ici, comme le titre 7 jours à La Havane l’indique assez clairement, ils sont 7 : Benicio Del Toro, Pablo Tapero, Julio Medem, Elia Suleiman, Gaspar Noé, Juan Carlos Tabio et Laurent Cantet. On notera que ce film faisait partie de la sélection Un Certain Regard du Festival de Cannes.

4ème plus gros succès en Allemagne durant l’année 2011, la comédie Almanya arrive sur nos écrans avec un peu de retard. Premier long métrage de Yasemin Samdereli, allemande d’origine turque, ce film a mis 7 ans avant de pouvoir vraiment voir le jour. Ecrit par la réalisatrice et sa sœur Nesrin, Almanya a obtenu le Lola du meilleur scénario et le Lola d’argent en 2011, lors de la cérémonie des Lolas, équivalente aux Oscars et aux Césars.

Woody Allen : A Documentary est, comme son titre l’indique, un documentaire sur la vie et l’œuvre du grand Woody. Présenté à Cannes dans le cadre de Cannes Classique, ce film passionnant donne une folle envie de revoir un tas de films « allénien », en particulier ses tout premiers. Un couple de new-yorkais fuyant la grande ville se retrouve par hasard dans une communauté hippie pratiquant nudité et amour libre : c’est le thème de Peace, Love et plus si affinités dans lequel on retrouve Jennifer Aniston et Paul Rudd, deux comédiens rencontrés dans la série Friends. One O One est le premier long métrage de fiction réalisé pour le cinéma par Franck Guerin. C’est un film auto-produit et indépendant qui a couté 400 fois moins cher que Prometheus. Dans Je fais feu de tout bois, Dante Desarthe ressort le personnage du looser Daniel Danite qu’il avait déjà interprété dans Je me fais rare en 2005.

Connue comme scénariste, en particulier pour des films de Claire Simon, Nadège Trebal réalise dans Bleu Pétrole un documentaire sur le monde ouvrier et le syndicalisme dans une raffinerie de l’estuaire de la Loire. Autre documentaire, sur un sujet totalement différent : Nicolas Klotz a filmé les répétitions et les premières représentations de la pièce Mademoiselle Julie d’August Strindberg, présentée dans une mise en scène de Frédéric Fisbach au Festival d’Avignon en 2011, avec Juliette Binoche et Nicolas Bouchaud. Quant à la reprise du jour, c’est Attaque !, film de 1956 de Robert Aldrich, avec Jack Palance et Lee Marvin.

 


Prometheus

Réalisateur : Ridley Scott
Acteur : Michael Fassbender, Charlize Theron

Synopsis : Une équipe d’explorateurs découvre un indice sur l’origine de l’humanité sur Terre. Cette découverte les entraîne dans un voyage fascinant jusqu’aux recoins les plus sombres de l’univers. Là-bas, un affrontement terrifiant qui décidera de l’avenir de l’humanité les attend.

La critique


Les Femmes du Bus 678Les Femmes du Bus 678

Réalisateur : Mohamed Diab
Acteur : Nahed El Sebaï, Bushra Rozza

Synopsis : Fayza, Seba et Nelly, trois femmes d’aujourd’hui, aux vies totalement différentes, s’unissent pour combattre le machisme impuni qui sévit au Caire…

La critique


7 jours à la Havane7 jours à la Havane

Réalisateur : Benicio Del Toro, Pablo Trapero, Julio Medem, Elia Suleiman, Gaspar Noé
Acteur : Josh Hutcherson, Vladimir Cruz

Synopsis : Véritable portrait contemporain de la mythique capitale cubaine, le film offre un regard instantané de la ville à travers sept chapitres, réalisés par sept réalisateurs internationaux.

La critique


AlmanyaAlmanya

Réalisateur : Yasemin Şamdereli
Acteur : Denis Moschitto, Fahri Ogün Yardim

Synopsis : « Suis-je allemand ou turc ? » C’est la question que se pose Cenk Yilmaz, lors d’un match de football, alors que ni ses camarades allemands ni ses camarades turcs ne veulent de lui dans leur équipe. Sa cousine lui raconte l’histoire de leur grand-père turc, émigré en Allemagne.

La critique


Woody Allen: A DocumentaryWoody Allen: A Documentary

Réalisateur : Robert B. Weide
Acteur : Woody Allen, Penélope Cruz, Scarlett Johansson

Synopsis: Un regard intime sur la vie, la carrière et le processus créatif de l’auteur-réalisateur le plus prolifique des États-Unis, de sa plus tendre enfance à Brooklyn jusqu’à la sortie de son dernier film à succès « Minuit à Paris ».

La critique


Peace, Love et plus si affinitésPeace, Love et plus si affinités

Réalisateur : David Wain
Acteur : Paul Rudd, Jennifer Aniston

Synopsis: George et Linda quittent New-York et le stress des grandes villes après le licenciement de George, et rejoignent la communauté d’Elysium, dont l’unique règle de fonctionnement est d’être soi-même…

La critique


One O OneOne O One

Réalisateur : Franck Guérin
Acteur : Yann Peira, Aleksandra Yermak

Synopsis : Dans la ville de Taipei, un homme, Abbas, recherche inlassablement une jeune Française disparue des années plus tôt. Sa compagne taïwanaise cherche à le sortir de l’état de torpeur qui guide son errance. Mais, Abbas porte en lui le souvenir obsédant d’événements tragiques…

La critique


Je fais feu de tout boisJe fais feu de tout bois

Réalisateur : Dante Desarthe
Acteur : Dante Desarthe, Valérie Niddam, Michel Ferry

Synopsis : Comme chaque année au festival de Cannes, Daniel Danite, cinéaste, cherche un moyen de sauver le 7ème art, en danger perpétuel, selon lui. Son idée du moment, que chaque cinéaste se choisisse un frère. Ça ferait deux fois moins de films, ils seraient deux fois meilleurs. D’ailleurs les frères Lumière ne sont-ils pas à l’origine de tout ? Un « ami » producteur, pour se débarrasser de lui, lui suggère d’aller plus loin. Des Taviani aux Farelli, des Dardenne aux Coen, il y en a, des frères. Des triplés cinéastes, en revanche…
Illumination. Daniel a trouvé sa voie. Pour se démarquer, il doit devenir le troisième frère Coen. Il quitte femme et enfants et décide de tout faire pour joindre Ethan et Joël Coen, et les convaincre de l’adopter…

La critique


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici