Le Gamin au vélo

2
326
Le Gamin au vélo des frères Dardenne

Le Gamin au véloLe Gamin au vélo

France, Belgique, Italie : 2011
Titre original : Le Gamin au vélo
Réalisateur : ,
Scénario :
Acteurs : , Thomas Doret, Jérémie Renier
Distribution : Diaphana Distribution
Durée : 1h27
Genre : Comédie dramatique
Date de sortie : 18 mai 2011

Réalisation :   [rating:3.5]
Scénario :        [rating:3.0]
Acteurs :         [rating:3.5]
Musique :        [rating:2.5]
Globale :          [rating:3.0]
[five-star-rating]

Le Gamin au vélo est un film réalisé par les frères Dardenne présenté au Festival de Cannes 2011. Avec déjà 2 Palmes d’or à leur actif pour les films Rosetta (1999) et L’Enfant (2005), les frères Dardenne sont des habitués de la croisette. Cette année encore ils risquent de surprendre le public avec leur nouveau film dont le héros n’est autre qu’un garçon de 12 ans.

Synopsis : Cyril, bientôt 12 ans, n’a qu’une idée en tête : retrouver son père qui l’a placé provisoirement dans un foyer pour enfants. Il rencontre par hasard Samantha, qui tient un salon de coiffure et qui accepte de l’accueillir chez elle pendant les week-ends. Mais Cyril ne voit pas encore l’amour que Samantha lui porte, cet amour dont il a pourtant besoin pour apaiser sa colère …

Le Gamin au vélo  des frères DardenneDes innovations dans la réalisation

Le Gamin au vélo est un film qui se veut différent des précédentes œuvres des frères Dardenne. Certes, leurs héros sont souvent des enfants, le scénario tourne autour des relations parents-enfants et la mise en scène est faite de plans séquences caméra à l’épaule pour que le spectateur se sente plus proche des personnages. Mais à l’instar de Rosetta, L’Enfant ou Le Fils, Le Gamin à vélo est plus lumineux, la photographie du film – qui se déroule en plein été – est plus claire, ce qui donne une dimension plus visuelle avec de magnifiques décors baignés de lumière et agrémentés de paysages splendides. Autre innovation : la présence de musique dans plusieurs scènes qui accompagne les étapes importantes du parcours de notre héros, Cyril.

Le Gamin au vélo est un film énergique qui souffre cependant de moments de flottement. Paradoxalement, les nouveautés censées apporter du dynamisme au film sont contrebalancées par un scénario moins prenant. L’histoire de ce gamin qui mène une quête sans relâche pour retrouver son père est émouvante, mais la relation qu’il entretient avec Samantha, une jeune coiffeuse qui va l’accueillir chez elle, manque de réalisme. Peut-être parce que (Samantha) est une actrice professionnelle, elle donne une impression de personnage « faux », mais sûrement aussi car l’histoire de cette femme n’est jamais crédible : trop gentille, trop douce, on n’y croit jamais.

Le Gamin au vélo  des frères Dardenne jamais convaincante

Thomas Doret, l’enfant qui interprète Cyril est terriblement attachant. A la fois touchant et exaspérant, brutal puis tendre, son personnage est émouvant et ne nous laisse pas indifférents. Face à lui on retrouve qui malheureusement n’arrive jamais à être juste. Le duo ne fonctionne pas et enlève beaucoup à l’aspect documentaire et réaliste du film, dommage.

Résumé :

Le Gamin au vélo est un beau film servi par un scénario émouvant et une réalisation pointilleuse signés par les frères Dardenne. Ils ne jugent jamais mais considèrent leurs personnages avec respect. Malheureusement le duo d’acteurs ne fonctionne pas et le film souffre de beaucoup de temps morts.

[youtube width= »620″ height= »380″]http://www.youtube.com/watch?v=DT6XiMwcrjk[/youtube]

2 Commentaires

  1. J’ai vraiment bien aimé ce film.
    Je suis d’accord avec toi sur la singularité du ‘Gamin au vélo’ par rapport à la frontalité moins nuancée des autres films.
    Par contre, Cécile de France m’a bouleversé. Ce rôle de femme maternelle convaincue lui va à merveille je trouve.
    Je n’ai pas douté du réalisme des séquences, même si apparemment pas mal de bloggueurs soulèvent le problème…
    En tout cas, j’ai vraiment apprécié cette nouvelle chronique des frères Dardenne de par sa simplicité d’émotion et de mise en scène.

  2. Merci pour ton avis Jérémy. Au final j’ai aimé Le gamin au vélo, mais ce n’est pas le meilleur film des frères Dardenne loin de là. Je m’attendai à bien mieux de leurs parts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici