Festival du film positif de Boulogne-Billancourt 2012

0
276
Festival du film positif de Boulogne-Billancourt 2012

Festival du film positif de Boulogne-Billancourt 2012

Du 23 au 26 mars avait lieu le festival « qui souffle positif » dans la ville de Boulogne Billancourt. Une occasion de découvrir des films en compétition, des documentaires, des avant-premières ou des rétrospectives sur le thème de la positivité.

Durant ces 3 jours de festival, le public et  les professionnels pouvaient élire leur film préféré parmi une sélection de 5 longs métrages : Lou, Le Fils de L’autre, Chercher le garçon, Nino, une adolescence imaginaire de Nino Ferrer et Crebinsky.

Deux jurys différents ont été formés pour l’occasion : un « jury jeune » présidé par l’actrice Zoé Félix assistée de plusieurs étudiantes en BTS audiovisuel, et un « jury des blogueurs » présidé par un habitué des tapis rouge, Didier Allouch (avec Sandra Mézière et d’autres blogueurs influents). Le festival se voulait donc jeune, moderne et dynamique. La marraine de cette deuxième édition était Brigitte Fossey.

Au terme du festival, le Jury Jeune a décerné le prix du Meilleur Film à deux films ex-aequo : Lou de Belinda Chayko et à Crebinsky de l’espagnol Enrique Otero.  Le jury des blogueurs a quant à lui attribué le prix d’interprétation féminine à la jeune Lou de Laâge pour Nino, le prix d’interprétation masculine aux deux jeunes acteurs du Fils de l’Autre, Jules Sitruk et Mehdi Debhi. Pour finir, ce jury a également décerné le prix du meilleur réalisateur à Enrique Otero pour Crebinsky.

Mais le festival donnait également la chance au public de participer pour élire le Prix du public. Et c’est la belle histoire isrélo-palestinienne de Lorraine Lévy, « Le Fils de L’Autre » qui a remporté la mise.

Autour de la compétition, le festival a rendu hommage à l’acteur Bernard Giraudeau, puisque toutes les recettes récoltées durant ces 3 jours de films à 3,50€ seront intégralement reversées à l’association Bernard Giraudeau qui lutte contre le cancer. L’occasion aussi de rediffuser le film « L’autre » et de revoir l’acteur sur grand écran. Une bien belle initiative donc.

Surtout que les gens se sont déplacés en nombre, avant tout pour profiter des avant-premières que le cinéma Pathé nous offrait ce week-end. Mince Alors! de Charlotte de Turckheim en présence de toute l’équipe ou encore Sur la Piste du Marsupilami d’Alain Chabat (lui aussi présent) ont fait salle comble. Tout comme la cérémonie de clôture et la diffusion du très bon « feel good movie » à l’anglaise : Indian Palace.

En bref, une belle initiative de la ville de Boulogne à saluer, car elle donne de l’espoir, travaille pour une cause humanitaire, et prouve toujours à quel point les français aiment aller au cinéma, même quand le soleil brille ! On espère que bien d’autres villes suivront…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici