Festival du Film de Fesses 2018 : Montre tes nippons

0
103

Après , ou , la cinquième édition du FFF propose cette année un focus sur le cinéma érotique japonais, à travers une vingtaine de films, des années 60 à nos jours, avec notamment un hommage au cinéaste japonais , l’un des maîtres du Roman Porno à la Nikkatsu, en six œuvres aux titres prometteurs (Rue de la joie en ouverture ce soir, Désirs humides, L’Extase de la rose noire…) et une nuit consacrée au cinéaste d’animation en trois films : Les Mille et une nuits, Cleopatra et le cultissime aux images psychédéliques inoubliables et à une bande-son qui ne l’est pas moins.

Du 28 juin au 1er juillet dans plusieurs salles de Paris (le Reflet Médicis, la Filmothèque et les 3 Luxembourg), il sera ainsi possible de découvrir un large éventail de films, courts et longs, récents ou plus anciens, au sein d’une programmation «où s’épanouit une pluralité de désirs humides, d’écrans mouillés», les organisatrices revendiquant «un festival pétillant et mutin, baigné de fantasmes et confessions, qui viendra titiller les limites du genre».

Deux Fessées seront attribuées, en tout bien tout honneur (hélas ?), une par le public, une par le jury, pour départager les courts-métrages récents projetés en compétition. Parmi les grands moments de ces quatre journées, la projection en odorama, le samedi à 20h20 (au Reflet) de de Tsai Ming-liang où le public aura l’opportunité de humer divers parfums à des moments clés.

Signalons au passage que les prudes censeurs de Facebook ont supprimé la page officielle au nom de la ritournelle «cachez ces fesses que nous ne saurions voir», alors que la communication des événements de cette manifestation adulte se déroule largement sur ce réseau social d’une pudibonderie assez rance.

Les cartes illimitées sont acceptées pour toutes les séances. La fête de clôture aura lieu au Lieu Secret, 7 Rue Francis de Pressensé dans le 14e arrondissement, métro Pernety, avec au programme, à partir de 18h15, des lectures érotiques, une conférence sur le sexe dans l’art extra-occidental, une «marche poétique déviante inspirée de la tradition nippone de l’haïku», un DJ set et autres activités fessestives.

Plus de détails sur le site officiel. Agenda complet ci-dessous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici