Festival de Cannes 2016 : jour 9

3
226

Festival de Cannes 2016 photo couverture

Le grand jour est arrivé, ce jeudi 19 mai marque la projection du nouveau film de Xavier Dolan, véritable événement de ce . En compétition on retrouve également du Roumain Cristian Mungiu. 

 réalisé par Cristian Mungiu (3/5) – compétition officielle. Romeo est médecin dans une petite de Roumanie, sa fille Eliza passe le bac dans quelques jours et doit impérativement décrocher une mention afin d’être boursière, son unique permis pour étudier en Angleterre. La veille de son examen, la jeune étudiante se faite agresser devant le lycée, ce qui risque de compromettre ses résultats… Cristian Mungiu se focalise sur ces petites décisions qui sont capables de bouleverser une vie. Il dépeint le portrait d’un homme mal dans sa vie dont l’unique ambition est de faire sortir sa fille d’un pays sans avenir. Le paradoxe du film est de montrer un homme profondément sympathique et ayant des valeurs mais prêt à transgresser les règles afin de sauver l’avenir qu’il souhaite pour sa fille. Les questions sont posées : quelle est la place d’un père avec sa fille, jusqu’ou peut-on aller par ambition, quel est l’avenir d’un pays rongé par la corruption. Le récit en revanche, traine en longueur et les péripéties se répètent, dommage.

 de Xavier Dolan (4/5) – compétition officielle. Louis est un jeune auteur de pièces de théâtre. Après douze ans d’absence, il rentre dans son village natal afin d’annoncer à sa famille sa mort prochaine. Adaptation d’une pièce de théâtre, est une tragédie familiale menée de main de maître par le génie Xavier Dolan. La caméra est toujours collée aux personnages, les plans sont serrés, cette famille devient intime.  Dolan maîtrise la direction de son casting impressionnant, on retiendra un Vincent Cassel habité par son personnage, clairement le mieux écrit du récit. Marion Cotillard propose enfin un rôle différent, tout en finesse. Au final est une oeuvre différente, Dolan réussit le pari risqué d’adapter une pièce de théâtre au cinéma en y intégrant une tension à couper au couteau.

Photo du film  :

Cannes-2016-un-extrait-de-Baccalauréat-de-Cristian-Mungiu-Palme-d039or-en-2007

Photo du film   :

JUSTE-LA-FIN-DU-MONDE-3-©Shayne-Laverdière-Sons-of-Manual-1024x678

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici