Dossier : La saga Poltergeist 3/4

0
971

poltergeist 3 heather o'rourke

Poltergeist 3_affichePoltergeist 3

Etats-Unis, 1988
Titre original : –
Réalisateur : Gary Sherman
Scénario : Steve Feke, Gary Sherman, Brian Taggert
Acteurs : Heather O’Rourke, Tom Skeritt, Nancy Allen, Zelda Runbinstein, Lara Flynn Boyle, Nathan Davis
Distribution : MGM
Durée : 1h38
Genre : Horreur
Date de sortie : 10 août 1988

Note : 1/5

Synopsis : Carol-Anne a déménagé chez son oncle Bruce Gardner. Ce dernier, sa nouvelle femme et sa fille mènent une vie heureuse dans un gratte-ciel. Mais le révérend Kane n’a pas dit son dernier mot et va réapparaître pour capturer la pauvre Carol-Anne.

poltergeist 3 heather o'rourke kane

Une suite de suite inspirée mais mal fichue

Le troisième volet tant attendu (ou pas) est arrivé. Autant être direct, il est encore moins bon que le deuxième. Mais commençons par les bonnes idées de ce film. L’histoire se passe dans un gratte-ciel fait de verre. Le rêve américain a changé, avec l’évolution des technologies et des habitations, on ne rêve plus de vivre dans une banlieue résidentielle mais dans une immense tour de verre (rappelons que le film se passe bien avant le 11 septembre). Une sorte de tour de Babel, tour qui montre la volonté des humains à vouloir dépasser les dieux, voler toujours plus haut au risque de se brûler les ailes. Vais-je trop loin ? Prenons comme preuve les éclairs frappant la tour à la fin du film, la menace vient certes de Kane (à nouveau) mais peut aussi être vue comme une punition divine.

Poltergeist 3_Miroir 1

Carol-Anne vit maintenant dans le gratte-ciel que dirige son oncle. Elle va dans une école pour enfants surdoués où les élèves sont constamment observés à travers des glaces sans tain. D’ailleurs un des psychologues de cette école pense que Carole-Anne est une manipulatrice qui parvient à faire voir des choses surnaturelles à n’importe qui, alors que tout est normal (un poil tiré par les cheveux). La petite favorite de Kane va devoir faire face à son ancien ennemi en compagnie de sa cousine, son oncle, sa belle-tante et bien entendu Tangina.

Au début du film, on ne peut qu’être enthousiasmé par rapport à l’utilisation des reflets dans cette maudite tour. Les miroirs qui se trouvent dans chaque couloir, chambre, permettent des effets de mise en scène fantastiques. Le surnaturel survient dans les reflets. Prenons le moment où Bruce et sa femme se rendent à l’inauguration de la galerie d’art de cette dernière. Les deux personnages traversent un long couloir pavé d’un côté de miroir et de l’autre de portes. Au fur à mesure qu’ils s’éloignent de la caméra, dans les miroirs nous voyons Kane qui apparaît sous plusieurs exemplaire à chaque porte passées. Mais les protagonistes ne le voient pas car tout se passe dans leur dos et qui puis est dans les miroirs.

Poltergeist 3_miroir 2

Sauf que par la suite, tout se répète et devient très lourd. Les effets de mises en scène sont répétés sans génie. Les personnages mal exploités comme le psychologue à la connerie confondante qui même après avoir été violenté par l’esprit malin continue à croire que Carol-Anne a tout inventé. Kane apparait plusieurs fois sous les traits de Carol-Anne mais avec un visage démoniaque, ce qui ne fait absolument pas peur et rend le tout ridicule. Nous pouvons remettre une couche sur la cohérence de l’histoire qui laisse à désirer : Tangina parvient au début du film à deviner quelle est la vraie Carol-Anne et laquelle est enfaite Kane, alors qu’à la fin elle se fait avoir…

Vous allez me dire qu’il y a le personnage de Kane pour rattraper les défauts comme dans le 2ème film. Mais non, l’acteur qui le jouait est décédé. C’est une autre personne qui le joue (Nathan Davis) et son visage est donc transformé avec un masque pour mieux ressembler au méchant initial. Ce qui ne fonctionne pas du tout. En conclusion, c’est un film mauvais qui aurait pu être bon.

Dossier : la saga Poltergeist 1/4

Dossier : la saga Poltergeist 2/4

Dossier : la saga Poltergeist 4/4

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici