Décès de l’actrice Louise Fletcher

0
815

Exorciste II L’Hérétique © 1977 Orlando Suero / Warner Bros. France Tous droits réservés

L’actrice américaine Louise Fletcher est décédée hier à Montdurasse dans le Tarn. Elle était âgée de 88 ans. Entrée dans les annales du cinéma grâce à son rôle de la machiavélique infirmière Ratched dans Vol au-dessus d’un nid de coucou de Milos Forman, Fletcher n’avait jamais réussi à égaler le succès qu’elle avait rencontré avec ce film au milieu des années 1970. Pourtant, sa carrière s’étendait sur plus d’un demi-siècle et elle avait collaboré au fil du temps avec des réalisateurs aussi prestigieux que Robert Altman, John Boorman, Sergio Leone et Kathryn Bigelow.

Brainstorm © 1983 John Foreman Productions / SLM Entertainment / Metro-Goldwyn-Mayer Tous droits réservés

Les débuts de Louise Fletcher devant la caméra s’étaient faits à la fin des années ’50 à la télévision. Elle avait alors tenu d’innombrables rôles dans des séries à succès de l’époque, telles que « Maverick », « Les Incorruptibles » et « Perry Mason ». En 1963, elle avait même fait ses premiers pas au cinéma dans Le Téléphone rouge de Delbert Mann, avant de se consacrer exclusivement pendant une dizaine d’années à l’éducation de ses deux fils. Son retour en 1974 dans Nous sommes tous des voleurs de Robert Altman était plutôt prometteur.

Surtout, il avait attiré l’attention des producteurs de Vol au-dessus d’un nid de coucou de Milos Forman – Oscar du Meilleur Film en 1976 – qui cherchaient désespérément une actrice pour le rôle de la cruelle infirmière Ratched. Son interprétation aux côtés de Jack Nicholson avait rendu immédiatement célèbre Louise Fletcher. Et son personnage continue d’inspirer les scénaristes jusqu’à ce jour, comme le prouve la récente mini-série « Ratched » sur Netflix, conçue par Ryan Murphy et avec Sarah Paulson dans le rôle emblématique.

Firestarter © 1984 Bob Penn / Dino De Laurentiis Company / Universal Pictures International France Tous droits réservés

Après ce triomphe, la suite s’est avérée bien plus compliquée pour Louise Fletcher. Un temps pressentie pour le rôle finalement tenu par Lily Tomlin dans Nashville de Robert Altman, elle avait enchaîné jusqu’à la fin des années ’70 des films comme Exorciste II L’Hérétique de John Boorman, Le Privé de ces dames de Robert Moore, Le Magicien de Lublin de Menahem Golan et Du rouge pour un truand de Lewis Teague. La décennie suivante était aussi prolifique pour Fletcher, qui allait de plus en plus accepter des rôles à la télévision. Au cinéma, on a encore pu la voir dans Brainstorm de Douglas Trumbull, Les Envahisseurs sont parmi nous de Michael Laughlin, Il était une fois en Amérique de Sergio Leone dans sa version longue, Firestarter de Mark L. Lester, L’Invasion vient de Mars de Tobe Hooper et Flowers in the Attic de Jeffrey Bloom.

Les années ’90 allaient confirmer la tendance d’une lente descente dans l’oubli, malgré Blue Steel de Kathryn Bigelow, Giorgino de Laurent Boutonnat, Programmé pour tuer de Brett Leonard, Les Hommes de l’ombre de Lee Tamahori, Prof et rebelle de Hart Bochner, 2 jours à Los Angeles de John Herzfeld, Love Kills de Mario Van Peebles, Sexe intentions de Roger Kumble, Une carte du monde de Scott Elliott et Sac d’embrouilles de Michael Browning. A la même période, elle avait gagné des fans plus jeunes, grâce à son rôle récurrent dans la série de science-fiction « Star Trek Deep Space Nine ».

Flowers in the Attic © 1987 Fries Entertainment / New World Pictures / Metro-Goldwyn-Mayer Tous droits réservés

Louise Fletcher a gagné l’Oscar de la Meilleure actrice en 1976 pour Vol au-dessus d’un nid de coucou. Ce film reste à ce jour l’un de seulement trois à avoir remporté les cinq Oscars majeurs du Meilleur Film, du Meilleur réalisateur, de la Meilleure actrice, du Meilleur acteur et du Meilleur scénario, après New York Miami de Frank Capra en 1935 et avant Le Silence des agneaux de Jonathan Demme en 1992.

Fletcher a été nommée à deux reprises à l’Emmy de la Meilleure actrice invitée pour « Un drôle de shérif » en 1996 et « Le Monde de Joan » en 2004.

Sexe intentions © 1999 Melissa Moseley / Original Film / Newmarket / Columbia Pictures / Sony Pictures Releasing France
Tous droits réservés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici