Décès de l’actrice Kim McGuire

0
3539

kim-mcguire-cry-baby-01

Remarquée dans la distribution de Cry-Baby de John Waters pour son physique qui sortait du lot (à l’image de Rossy de Palma chez Pedro Almodovar), Kim McGuire est décédée des suites d’une pneumonie à l’âge de 60 ans ce mercredi 14 septembre. Elle faisait ses débuts dans ce film signé du cinéaste à l’univers personnel dans le rôle de la maniaque du couteau Mona “Hatchet-Face” Malnorowski aux côtés de Johnny Depp lui-même tout juste évadé de la série 21 Jump Street. Le rôle était d’abord destiné à Divine, décédé en 1988.

Après ce premier rôle très remarqué, autant pour l’excès de son jeu que pour son visage exagérément distordu et enlaidi par un maquillage appuyé, elle n’aura tourné au final que dans une poignée de films et de séries télévisées. Peu après ses débuts, elle fait partie de la distribution du plutôt efficace film d’horreur Disturbed de Charles Winkler où Malcolm McDowell joue un savant fou. Ensuite elle fait une brève apparition dans un épisode de Dream on en punkette.

Traci Lords, Johnny Depp, Ricki Lake, Darren E. Burrows et Kim McGuire
Traci Lords, Johnny Depp, Ricki Lake, Darren E. Burrows et Kim McGuire

Son meilleur rôle est celui qu’elle tenait dans On the Air, l’autre grande série de la paire Mark Frost / David Lynch (Twin Peaks), qui se situait dans le milieu du petit écran dans les années 50, comme Cry-Baby, au passage. Elle y est Nicole Thorne, une responsable du marketing antipathique et vociférante, aux ordres de l’inquiétant patron de chaîne. La voir s’emporter contre la naïve ingénue Ruth Trueworthy (jouée par Nancye Ferguson) et échouer lamentablement dans ses tentatives, aux côtés du bellâtre Lester Guy (Ian Buchanan), de la faire virer du show, faisait partie des quelques grands moments de cette série culte hélas trop méconnue et qui n’a tenu que le temps d’une demi-douzaine d’épisodes.

Ian Buchanan, Miguel Ferrer et Kim McGuire dans On the air
Ian Buchanan, Miguel Ferrer et Kim McGuire dans On the air

Elle avait été engagée pour tenir le rôle de Annie Wilkes dans Misery de Rob Reiner adapté du roman de Stephen King mais c’est finalement Kathy Bates qui tourmentera le pauvre écrivain campé par James Caan et remportera l’Oscar de la meilleure actrice. En 1994, elle retrouve John Waters pour un rôle plus bref dans Serial Mom mais, guère satisfaite de l’orientation de sa carrière, elle se retire du métier et passe son examen d’avocate, se spécialisant dans le milieu du divertissement.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici