Critique Express : De nos jours

0
503

De nos jours …

Corée du Sud : 2023
Titre original : Woo-Ri-UI-Ha-Ru
Réalisation : Hong Sang-Soo
Scénario : Hong Sang-Soo
Interprètes : Ki Joo-bong, Kim Min-Hee, Song Seon-mi
Distribution : Capricci Films
Durée : 1h24
Genre : Comédie dramatique, drame, comédie
Date de sortie : 19 juillet 2023

1/5

Synopsis : Deux conversations en alternance à Séoul : une ancienne actrice est sollicitée par une débutante tandis qu’un vieux poète reçoit un admirateur. Les deux vedettes esquivent les questions existentielles de leur interlocuteur, la première songe à sa récente reconversion et le second bataille avec son sevrage d’alcool et de tabac.

DE NOS JOURS…, à la manière d’un haïku, invite à guetter ce qui importe intimement, ce qui fait le sel, chaque jour, de notre vie.

 

Il y a des réalisatrices et des réalisateurs chez qui chaque nouveau film est une surprise pour les spectateurs. Et puis, il y a celles et ceux chez qui on sait à l’avance ce qu’on va voir, ce qu’on va entendre et ce qui va se dire du film chez une certaine critique. Le réalisateur coréen Hong Sang-Soo fait partie de cette dernière famille. On sait, par exemple, qu’une fois de plus, certain.e.s trouveront matière dans De nos jours … pour comparer le réalisateur à Eric Rohmer. En allant voir De nos jours …, on sait qu’on retrouvera un personnage âgé faisant partie du milieu artistique au milieu d’une brochette de jeunes gens, avec prédominance de très jeunes femmes. On sait que l’alcool jouera un rôle important dans le film, un film qui accueillera de longues conversations tournées en plans séquence. On sait tout cela, même si De nos jours … , film de clôture de la Quinzaine des Cinéastes de Cannes 2023, apporte ce qu’on peut considérer comme étant d’énormes surprises. Tout d’abord, le « personnage âgé faisant partie du milieu artistique » n’est pas cinéaste ou professeur de cinéma comme c’était le cas dans de très nombreux films de Hong Sang-Soo : il est poète, … comme dans Hotel by the river.

En plus, il dit que des problèmes cardiaques l’ont contraint à cesser sa relation avec l’alcool, ce qui, avouons le, est très surprenant pour un personnage de Hong Sang-Soo. Une surprise qui ne dure pas longtemps, le jeune acteur potentiel venu visiter le vieux poète se chargeant de le remettre dans le droit chemin ! Et puis, une nouveauté qui n’en est pas vraiment une, la présence d’un chat. En effet, des chats avaient déjà fait de courtes apparitions dans des films de Hong Sang-Soo, mais, cette fois ci, Nous, le chat, joue un rôle important, s’échappant par la fenêtre, mettant sa maîtresse au désespoir avant d’être retrouvé. On notera par ailleurs que Hong Sang-Soo, non content de réaliser 3 films par an, a, depuis quelques années, décidé de ne plus réunir d’équipe technique autour de lui : dans De nos jours …, en plus du scénario et de la mise en scène, on le retrouve à la production, à la musique, à la photo, au son, à la décoration et au montage. On se pose la question : s’il faisait moins de films et s’il ne cherchait pas à tout faire tout seul, peut-être arriverait-il à mieux travailler ses scénarios et à nous faire cadeau de dialogues moins creux que ceux qu’on entend dans De nos jours … .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici