Critique : Ant-Man

0
168

Ant-Man l'affiche du film Marvel

USA, Grande Bretagne – 2015
Titre original :
Réalisateur :
Scénario : Adam McKay, Edgar Wright
Acteurs : , ,
Distribution : The Walt Disney Company France
Durée : 1h57
Genre : Action
Date de sortie : 14 juillet 2015

Note : 3,5/5

La franchise n’a plus le vent en poupe, les films s’enchaînent, se suivent et se ressemblent (3 sorties en 2015 : Avengers L’Ère d’Ultron, et Les Quatre Fantastiques). L’univers cinématographique commun mis en place depuis 2008 ne passionne pas les foules, pire, le grand ennemi DC Comics semble avoir pris le dessus dans le cœur des fans. Reste la sortie d’, petit super-héros sans prétention qui pourra rafraîchir la franchise !

Synopsis : Scott Lang, cambrioleur de haut vol, va devoir apprendre à se comporter en héros et aider son mentor, le Dr , à protéger le secret de son spectaculaire costume d’, afin d’affronter une effroyable menace…

494369.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Un besoin de renouveau

Il faut bien avouer que le super-héros n’est pas le personnage le plus emblématique de la franchise . La sortie d’un film sur ce héros était assez étonnante, mais finalement pas tant que ça. Chez , les héros enchaînent les films, seuls ou à plusieurs et monopolisent le calendrier des sorties : Thor, Captain America, Iron Man, Hulk, on ne voit qu’eux. Finalement un nouveau film présentant un univers neuf à l’instar des Gardiens de la Galaxie l’an dernier ne peut que donner un coup de jeune à la franchise.

Il faut avouer que le pari est réussi, fait un bien fou aux films de super-héros. Savant mélange entre une comédie américaine et un film de braquage et de super-héros, la recette fonctionne ! L’ingrédient qui fait la différence, l’acteur , alias Mike de Friends. Habitué aux comédies, on imaginait difficilement l’acteur dans un rôle musclé de super-héros. Le résultat est parfait, tient parfaitement son rôle dans la partie action du film, réussit à émouvoir dans son rôle de papa divorcé dans les passages plus sentimentaux et apporte une touche d’humour qui pour une fois, fonctionne dans un film , une belle réussite.

Screen-Shot-2015-04-13-at-9.13.08-AM

 

L’humour à la rescousse de l’action

Et n’est pas le seul à hausser le niveau coté casting,  qui revient sur le devant de la scène est en très bonne forme. Il semble prendre beaucoup de plaisir à porter un rôle dans un film « important ». Douglas y incarne le mentor d’, et on découvre même qu’il a été le premier .

Il est plaisant également de découvrir ce monde du minuscule. La cohabitation avec les fourmis pourra rappeler le classique des années 90, Chérie, j’ai rétréci les gosses. Malheureusement les scènes dans l’infiniment petit en pâtissent d’effet spéciaux clairement en dessous du niveau des studios . Autant la scène de la baignoire est totalement maîtrisé, autant les scènes d’action avec les fourmis font vite cheap.

Autre point faible, le scénario qui finalement est très plaisant dans sa partie comédie mais qui par contre se veut beaucoup plus faible dans la partie braquage et action. Ce qui est pourtant l’intrigue principale du film. Le film perd rapidement son intérêt pour le braquage, qui ne devient qu’accessoire. Quant à l’action, on ne retiendra pas grand chose des combats si ce n’est cet humour qui contrebalance le tout comme pour sauver ces scènes du ridicule.

Conclusion

est un film agréable, qui prouve que les studios savent faire autre chose que des films sérieux avec des grands méchants pas beaux et des super-héros gentils. L’humour est la grande réussite de ce film qui restera malgré tout anecdotique et sera rapidement oublié.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=2XC4mpa7B3w[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici