Cinémathèque française : saison 2011/2012 (1/2)

0
26
Cinémathèque française : saison 2011/2012

La saison 2010/2011 de la Cinémathèque française s’achèvera le 31 juillet avec la génialissime exposition Stanley Kubrick qui atteint une fréquentation phénoménale : plus de 100 000 visites ont été enregistrées. Le programme de la saison 2011/2012 vient d’être dévoilé.

La saison 2011/2012 commencera fort avec l’étonnante filmographie de Blake Edwards, metteur en scène d’origine américaine. Cet événement débutera le 24 août et se terminera le 17 octobre 2011 et proposera l’intégralité des films en marge de sa commémoration lors du prochain festival de Deauville. En parallèle, la fimographie de Nanni Moretti sera présentée du 5 au 25 septembre avec l’avant-première de son dernier film Habemus Papam, accompagné de son acteur principal Michel Piccoli. Il est prévu qu’une leçon de cinéma sera donnée par le metteur en scène transalpin.

Moins connu, les cinéastes Tetsujiro Yamagani et Leopoldo Torre-Nilsson auront eux aussi droit à une rétrospective de leurs films. Le premier est d’origine japonaise et a fondé une société de production de documentaires et de fictions en 1986 nommée Siglo. Le principal but de ses films est de dénoncer la pollution, l’alcoolisme et la pauvreté. Le second, d’origine argentine, a œuvré au renouvellement de ce cinéma à la fin des années 50 avec des longs-métrages baroques et expressionnistes non loin des univers d’écrivains tels que Adolfo Bioy Casares ou encore José Luis Borges. Vous pourrez les découvrir du 28 septembre au 30 octobre et du 2 au 20 novembre 2011. Par la suite, le cinéma estonien prendra place du 23 novembre au 4 décembre 2011 à travers une dizaine de longs-métrages et un programme de films d’animation datant de 1927 à 2007.

Cinémathèque française : saison 2011/2012
Le  19 octobre 2011, la Cinémathèque française frappera fort avec un des films phares du réalisateur Fritz Lang d’origine allemande, Métropolis. Véritable matrice du film de science fiction à l’urbanisme gigantesque, le film avait inspiré plus d’un cinéaste, George Lucas ou encore Ridley Scott. La nouvelle reconstitution du film, actuellement disponible en Blu-ray chez nos amis d’outre-Rhin et d’outre-Atlantique, cette exposition proposera plus de 200 œuvres et pièce originales de la production du film. En 2009, les 6 grandes séquences du film avaient déjà été présentées en Allemagne à la Deutsch Kinematek, elle sera ici enrichie par Lotte H. Eisner et la Cinémathèque française. En effet, cette collection engendre plus de 800 photographies de plateau, le robot reconstitué ou encore des dessins originaux. Cette exposition prendra fin le 29 janvier 2012. En marge de cet événement, nous aurons l’occasion de découvrir le nouvel ouvrage de Bernard Eisenschitz. Il faudra attendre le 5 octobre 2011 pour la sortie du Blu-ray en France.

Restons dans la lignée de Métropolis, un cycle autour des Cités futuristes nous sera proposé par la Cinémathèque du 18 octobre au 4 décembre 2011, allant de Blade Runner de Ridley Scott à Things to Come de William Cameron-Menzies.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici