Back To The Past #5

2
637

Amis cinéphiles, bienvenue ! Durant tout cet été 2016, pour pallier à la morosité du calendrier proposé durant cette période où 7ème art rime avec blockbuster décérébré et peu original ou films de fond de catalogue dont on ne sait pas trop quoi foutre, ton site préféré te propose les Madeleines de Proust de David : par moult souvenirs et autres petites anecdotes, notre rédacteur te racontera comment s’est forgée sa cinéphilie durant sa prime jeunesse, laquelle a considérablement évolué durant son adolescence et son entrée dans l’âge adulte.

Cela s’appelle « Back To The Past », et vous retrouverez un nouvel article tous les vendredis de cet été. Au programme cette semaine, des singes, des os et une LED rouge !

2001 01

« Mais enfin, c’est quoi, ton film-là ? »
« C’est normal, l’écran noir au début, pendant 2 minutes, sur de la musique ? »
« T’es sûr que t’as pas mis La Planète des Singes, plutôt ? »
« Attends, on va voir des primates tout le long du film ? »
« Y’aura de la musique, un jour ? »
« Putain, je m’emmerde… C’est muet ou quoi ? »
« Tu nous as bien dit que c’est de la SF ? »
« Y’aura des dialogues, à un moment ?… »
« Ah, enfin ! De la baston entre singes… Ah bah non. »
« Qu’est-ce qu’il fout, là, le truc noir ? Ça vient d’où ? »
« Ah… Enfin, de la musique… Enfin, de la musique… Faut le dire vite… »
« Bon, il a trouvé un os… »
« Ah, tiens… La même musique classique du début… »
« Ah ! Enfin, un peu d’action, il tue un singe avec un os »
« T’es sûr qu’il y a un histoire ? C’est pas un documentaire animalier ?… »

2001 02

« Quoi ? Je me suis endormi pendant 2 minutes ou quoi ?… »
« Ah ! On se retrouve dans l’espace, maintenant… »
« ça y est, le film va enfin démarrer ? »
« Y’a un mec qui n’a pas dû beaucoup bosser, c’est le dialoguiste ! »
« On est en 2001, c’est pas trop tôt ! »
« Oui, on a compris, ce sont des vaisseaux spatiaux, la musique classique est jolie, allez, démarrez l’histoire, plutôt ! »
« Dis donc, c’est chiant, quand même, ton film, David… »
« Ah… Enfin, des êtres humains ! Et qui parlent ! »
« En attendant, on connaît toujours pas l’histoire… »
« Et c’est reparti… De la valse, des vaisseaux… Quel ennui ! »
« Ah… On est sur la Lune ? »
« On va enfin c’est quoi, ce foutu grand rectangle noir ? »

2001 03

« La vache ! C’est insupportable, ce bruit ! »
« MES OREILLES ! »
« Ah ! Ça s’arrête… Bon, plus de rectangle noir »
« Ah ! On a encore changé de lieu… Et de personnages »
« Vaisseaux Discovery One… Bon, j’espère que l’histoire va enfin commencer ! »

2001 04

« Wouah ! Des dialogues ! Des personnages ! Ça y est, le film a démarré ? »
« Quelqu’un comprend ce foutu film ?
« Laisse tomber ! J’ai déjà décroché depuis longtemps… »

2001 05

« Par contre, faut reconnaître, c’est hyper réaliste ! » »
« Ah bon ? T’as vu beaucoup de vaisseaux spatiaux, toi ? »
« C’est censé être un ordinateur qui parle, la lumière rouge, là ?
« En tous cas, comment il parle, ça fait bien flipper… »
« Qu’est-ce que c’est lent !… Tu m’étonnes que le film dure 2h30 ! »
« Oui, c’est clair… Bon, le dialoguiste a un peu travaillé quand même, sur cette partie du film… »
« David, t’as coupé le son, ou quoi ?… Non ?… »
« Ah… Y’a pas de son quand ils sont dans l’espace ?… Mais dans les autres films dans l’espace, y’a du son ! »

2001 06

« L’ordinateur est très inquiétant, en tous cas… »
« Ouais, ça me rappelle ce film, tu sais, avec le jeune informaticien super fort en programmation, qui pirate un ordinateur et déclenche presque une guerre nucléaire ! »
« Ouais, je m’en rappelle, c’était excellent, beaucoup moins chiant que ça, en tous cas ! »

2001 07

« Bon, ça y est, on a compris, l’ordinateur est un gros méchant, il a tué tout le monde, débranche-le, maintenant ! »
« Oui, c’est clair, c’est trop long, ils abusent, là ! »
« Ah… Enfin, on nous dit pourquoi il est là, l’astronaute ! »
« Et c’est juste ça, l’histoire ? Ça va finir comme ça ? »
« C’est quoi, le rapport avec les singes, qu’on a vu au début ? »
« Je comprends rien ! C’est tout pourri, ton film, David ! »
« Ah… Le rectangle est revenu… Et il flotte dans l’espace. »

2001 08

« Et c’est quoi, maintenant, cette musique ? Et ces couleurs ? »
« Ah ! Ok, d’accord ! C’est vraiment bizarre, ce film ! »
« Et il va où, là ?… »
« ça va durer combien de temps, là, David ?… »
« Mais ils ont fumé quoi, les mecs qui ont fait ce film ? »
« Le scénariste, il a été payé combien, sur ce truc… ? »

2001 09

« Ah… Enfin, fini, j’ai cru que j’allais devenir cinglé, avec toutes ces couleurs… »
« Et il est où, là ? »
« Il est sur une autre planète ? »
« On dirait un salon dans un château… »
« C’est qui, le vieux dans le lit, là ?
« Ah… Revoilà le rectangle… »
« Et la musique du début ! »
« Ah… Un bébé… »
« … »
« Ok… C’est quoi, ce délire ?… »

2001 10

« Ah… La Terre… »
« Le bébé, là, il flotte ? Il est en orbite autour de la Terre ?… »
« QUOI ??? »
« Attends, le générique ? Ça finit comme ça ?!? »
« Mais c’était quoi, l’histoire, bon dieu ? Vous avez compris quelque chose ? »
« Bon, désolé, David, mais ne nous refais plus ce coup-là ! Qui c’est qui a fait ça ?… Stanley Kubrick ?… »
« Bon, allez, on se casse, je veux plus entendre parler de ce film-là !!! »

« Dis-moi, David, il a fait d’autres films, ton Kubrick, là ? Orange Mécanique ? Shining ? Ah, même un film de guerre, Full Metal Jacket ? Wouah ! Il est varié, ce type ! Tu pourras me les montrer ?

2001 AFFICHE

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici