American Society of Cinematographers 2016 : les nominations

2
89

Les nominations aux Oscars seront annoncées dans une semaine. Il va donc de soi que les autres groupes des professionnels du cinéma pressent le pas pour communiquer leur choix avant la date fatidique. Hier, c’était au tour du syndicat des chefs opérateurs pour les nominations aux 30èmes . La cérémonie aura lieu le 14 février au Hyatt Regency Century Plaza. Le réalisateur Ridley Scott (Seul sur Mars) y recevra le Board of Governors Award et le chef opérateur John Toll (Légendes d’automne et Braveheart) un prix honorifique pour l’ensemble de sa carrière.

 

RogerDeakins

Sicario

Le chef opérateur anglais Roger Deakins (*1949) est surtout célèbre pour sa collaboration avec les frères Coen, pour lesquels il a éclairé pratiquement tous leurs films, depuis Barton Fink en 1991 jusqu’à leur nouveau film Ave César qui sortira en février après avoir fait l’ouverture du 66ème Festival de Berlin. Il reçoit cette nomination-ci pour son deuxième film avec le réalisateur canadien Denis Villeneuve, après Prisoners il y a deux ans. Il s’agit de la quatorzième nomination pour Deakins de la part de ses confrères. Il avait gagné leur prix à trois reprises, pour Les Evadés en ’95, The Barber en 2002 et Skyfall en 2013. Roger Deakins a jusqu’à présent eu beaucoup moins de chance avec les Oscars, où il a été nommé à douze reprises sans jamais en gagner.

 

JanuszKaminski

Le Pont des espions

Ce que Roger Deakins est pour les frères Coen, le Polonais Janusz Kaminski (*1959) l’est pour Steven Spielberg, à savoir le chef opérateur attitré dont il ne sait plus se passer. Depuis La Liste de Schindler, Kaminski a ainsi signé responsable de la photo pour la plupart des films du roi officieux de Hollywood. Il est nommé cette année pour la sixième fois par la American Society of Cinematographers, dont il n’a pour l’instant jamais gagné le prix. A l’inverse de Deakins, il a pourtant déjà gagné deux Oscars, pour La Liste de Schindler en ’94 et Il faut sauver le soldat Ryan en ’99. Janusz Kaminski a été nommé six fois à l’Oscar de la Meilleure photo.

 

EdLachman

Carol, sortie française le 13 janvier

Et encore un chef opérateur très fidèle à un cinéaste, en la personne de l’Américain Ed Lachman (*1948). Même si ce dernier collabore régulièrement avec Todd Haynes, il travaille aussi de façon soutenue avec le réalisateur autrichien Ulrich Seidl, comme récemment sur la trilogie Paradis, ainsi que plus ponctuellement avec Steven Soderbergh (L’Anglais et Erin Brockovich Seule contre tous), Sofia Coppola (Virgin suicides), Larry Clark (Ken Park), Robert Altman (The Last show) et Todd Solondz (Life during wartime). Il a reçu ses deux nominations précédentes de l’ASC pour des films de Haynes : Loin du paradis en 2003 et la minisérie Mildred Pierce en 2012. Ed Lachman a été nommé à l’Oscar de la Meilleur photo pour Loin du paradis.

 

EmmanuelLubezki

The Revenant, sortie française le 24 février

Le chef opérateur le plus en vogue en ce moment est sans aucun doute le Mexicain Emmanuel Lubezki (*1964). Fraîchement oscarisé ces deux dernières années pour Gravity de Alfonso Cuaron et Birdman de Alejandro Gonzalez Iñarritu, il est déjà le lauréat de quatre prix du syndicat des directeurs de la photo (en plus des deux films précités pour Les Fils de l’homme de Cuaron et The Tree of Life de Terrence Malick). Il a été nommé à l’Oscar de la Meilleure photo à sept reprises. Certaines des plus belles images créées par lui sont issues de films aussi divers que Sleepy Hollow de Tim Burton, Ali de Michael Mann, Le Nouveau monde de Terrence Malick et Burn after reading des frères Coen.

 

JohnSeale

Mad Max Fury Road

Le plus âgé des chefs opérateurs nommés cette année est également celui avec la filmographie la plus éclectique. L’Australien John Seale (*1942) avait commencé à travailler dans son pays natal, avant d’élire son domicile professionnel à Hollywood au milieu des années ’80 à travers Witness Témoin sous surveillance et Mosquito coast de Peter Weir. Depuis, il a été responsable de l’aspect visuel de films comme Gorilles dans la brume de Michael Apted, Rain Man de Barry Levinson, Le Cercle des poètes disparus de Peter Weir, Lorenzo de George Miller, La Firme de Sydney Pollack, Le Président et Miss Wade de Rob Reiner, Le Patient anglais, Le Talentueux Mr. Ripley et Retour à Cold Mountain de Anthony Minghella, En pleine tempête de Wolfgang Petersen, Harry Potter à l’école des sorciers de Chris Columbus et The Tourist de Florian Henckel von Donnersmarck. John Seale reçoit sa cinquième nomination au prix du syndicat, qu’il avait gagné en ’97 pour Le Patient anglais. En 2011, il avait reçu le prix honorifique pour sa carrière internationale. Il a été nommé quatre fois à l’Oscar et l’avait gagné aussi pour Le Patient anglais.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici