A toute épreuve

0
174

a toute epreuve aff

France : 2014
Titre original : –
Réalisateur :
Scénario : Antoine Blossier, Sabrina Amara, Michaël Souhaité
Acteurs : , ,
Distribution : Gaumont Distribution
Durée : 1h25
Genre : Comédie
Date de sortie : 9 juillet 2014

Note : 1,5/5

Synopsis : Lycée Le Corbusier, un lycée quelconque ou presque… Greg passe son bac cette année et c’est loin d’être gagné. Pour continuer à vivre son grand amour avec Maeva, il envisage un casse improbable, un casse qui doit être invisible et pour cela il monte une équipe, leur mission : voler les sujets du bac.Lycée Le Corbusier, un lycée quelconque ou presque… Greg passe son bac cette année et c’est loin d’être gagné. Pour continuer à vivre son grand amour avec Maeva, il envisage un casse improbable, un casse qui doit être invisible et pour cela il monte une équipe, leur mission : voler les sujets du bac.

a toute epreuve 03

Un an après le triomphe inattendu des Profs, voici une nouvelle tentative de faire rire dans le milieu éducatif avec des sous-doués qui vont tenter de piquer les sujets du bac. Après un premier long-métrage d’horreur, La Traque, inégal mais prenant, Antoine Blossier change radicalement de registre avec cette comédie qui est en effet une épreuve.

 

Une fantaisie bien scolaire

Thomas Soliveres, le petit copain de la fille de François Cluzet dans Intouchables, est ici Greg, un élève médiocre qui veut s’assurer une mention excellente au bac pour pouvoir partir dans une excellente école d’art en Angleterre avec sa petite amie Maeva. Pour assurer son succès, il va mener sa Mission Impossible personnelle avec une troupe de bras cassés, dont le rappeur dans le rôle de Scarface, un expert du vol de sujets (et déjà attrapé dix ans plus tôt) ou bon meilleur copain.

Le sujet aurait pu être drôle, avec une galerie de personnages potentiellement intéressants comme la mère de Greg, jouée par Valérie Karsenti, mieux servie jusqu’à présent au théâtre qu’au cinéma qui tombe sous le charme du directeur du lycée joué par Marc Lavoine comme s’il était un directeur diabolique de prison sorti des Evadés. Hélas les gags tombent souvent à plat et l’on s’ennuie fortement, même dans l’inévitable scène de ‘personnages sous influences’ de produits prohibés.

a toute epreuve 02

Le scénario traîne en longueurs et ne fait que rarement sourire, comme avec une professeur d’histoire émue par les poilus de 14-18 mais la scène ne dure que quelques secondes dans une comédie qui souffre de la pire des tares pour une comédie, une absence totale de rythme. , présent avec efficacité dans de nombreux courts-métrages est lui aussi très mal exploité en clone de Flash Thompson, ennemi juré de Peter Parker au lycée, et tourmenteur du pauvre Greg.

Finnegan Oldfield, Thomas Soliveres et Samy Seghir
Finnegan Oldfield, Thomas Soliveres et Samy Seghir

 

 

Là où le scénario se révèle parfois intéressant, c’est dans la relation entre Greg et les deux filles qui vont le séduire, Maeva et Ophélie. Avec la première, Antoine Blossier filme la sexualité des adolescents avec une juste distance, comme une évidence et sans lourdeur. Leur relation est épanouie et sans ironie. a ce côté fille qui plaît à tout le monde mais pas prompte à se laisser cataloguer. La deuxième est la fille du proviseur que Greg va utiliser pour avoir accès au coffre de son père où sont rangés les sujets. est filmée différemment que dans les longs-métrages qui l’ont révélée (Entre les murs, 17 filles) en girl next door sympathique et plus qu’aimable.

Les autres jeunes actrices se font aussi un peu remarquer de façon positive, Melha Bedia en copine rigolote enrobée même si elle est surtout utilisée comme grosse de service, à la manière de M’Barek Belkouk dans Les Profs qui se contentait de manger des sandwichs alors que le court-métrage Fais croquer de Yassine Qnia révélait un acteur sensible. Enfin, en sportive moqueuse qui ne fait qu’une toute petite apparition se distingue et amuse brièvement malgré un temps de présence très réduit.

Thomas Soliveres et Louise Grinberg
Thomas Soliveres et Louise Grinberg

 

Résumé

Malgré un vrai potentiel humoristique et des acteurs de talent, Antoine Blossier et ses co-scénaristes Sabrina Amara et Michaël Souhaité signent une comédie jamais vraiment drôle, poussive et peu inspirée qui fait regretter Les Profs de Pierre Martin-Laval ou même Les P.R.O.F.S. de Patrick Schulmann ou, autre lointaine référence, Les Sous-doués de Claude Zidi. Si À toute épreuve veut plutôt s’inscrire dans les comédies adolescentes américaines de l’écurie Apatow, il ne possède pas la même évidence comique et même sensible, et de très loin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici