3ème Festival Les Monteurs s’affichent

0
627

Après deux premières éditions situées au cinéma La Clef en 2015 et 2016, la 3ème édition du festival Les Monteurs s’affichent déménage et s’installe du 14 au 18 mars au cinéma Luminor-Hôtel de Ville à Paris. Cette manifestation est organisée par Les Monteurs associés (LMA), une association qui rassemble plus de 200 monteurs (chefs, assistants et adjoints) du cinéma et de l’audiovisuel. L’occasion de découvrir un métier méconnu du grand public mais aussi, l’air de rien, des professionnels qui ne saisissent pas toujours le rôle de ces techniciens de l’ombre, dont l’apport artistique est pour le moins primordial. Les débats après les séances devraient permettre d’éclairer les choix de montage et ce qu’ils ont apporté à la forme finale des œuvres présentées.

Le festival sera précédé le lundi 12 mars à 20h par l’avant-première du documentaire Coby de Christian Sonderegger, monté par Camille Toubkis, qui sort le 28 mars. Ce portrait d’un transgenre, cinq ans après son opération, a été présenté à Cannes dans le cadre de la sélection de l’ACID l’an dernier. La programmation met en valeur des films à la sortie trop confidentielle, certains étant même inédits. Au programme documentaires et fictions dont le précédent film de Maren Ade, remarquée à Cannes en 2016 avec Toni Erdmann.

8 Films seront présentés par leurs monteurs :

  • mercredi 14 mars à 20h : Dernières Nouvelles du cosmos de Julie Bertucelli, monté par Josiane Zardoya (test DVD)
  • vendredi 16 mars à 20h : Soy Nero de Rafi Pitts, monté par Danielle Anezin (critique)
  • samedi 17 mars à 14h : Trêve de Myriam El Hajj, monté par Anita Perez
  • samedi 17 mars à 16h30 : Don Pauvros de la Manche de Guy Girad, monté par Lise Beaulieu (césarisée pour Les Nuits fauves)
  • samedi 17 mars à 20h : Ni le ciel ni la terre de Clément Cogitore, monté par Isabelle Manquillet
  • dimanche 18 mars à 11h : Les Messagers d’Hélène Crouzillat et Laetitia Tura, monté par Marie Tavernier et Agnès Mouchel
  • et dans le cadre de la carte blanche monteurs allemands : Everyone Else de Maren Ade le dimanche 18 mars à 14h, suivi d’une discussion avec sa monteuse Heike Parplies, accompagnée de représentants de la BFS (l’association des monteurs allemands). Le même jour à 18h enfin, projection de De toutes mes forces de Chad Chenouga, monté par Pauline Casalis.

Une soirée Courts métrages permettra de découvrir cinq courts-métrages le jeudi 15 mars à 20h et au programme encore une rencontre sur la place du montage dans la conception des effets spéciaux le samedi 17 mars à 11h (entrée libre).

Tarif unique 7,50 euros. Plus d’informations sur le site officiel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici