Test Blu-ray : Locke

0
147

Royaume-Uni : 2013
Titre original : Locke
Réalisateur :
Scénario : Steven Knight
Acteurs : , Olivia Colman, Ruth Wilson
Éditeur : Metropolitan Vidéo
Durée : 1h25
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 23 juillet 2014
Date de sortie DVD : 2 janvier 2015

 

 

Ivan Locke a tout pour être heureux : une famille unie, un travail de contremaître de chantier lui donnant des responsabilités importantes. Mais la veille de ce qui devrait être le couronnement de sa carrière professionnelle, un coup de téléphone fait tout basculer…

 

Le film

[3,5/5]

Connaissez-vous Steven Knight ? Derrière ce sobriquet digne d’un super-héros se cache en fait un scénariste et réalisateur anglais, dont les faits d’armes en tant que metteur en scène se bornaient jusqu’ici au très curieux Crazy Joe. La même année que ce faux film d’action avec Jason Statham (2013 donc), Knight a également dirigé Locke, qui se révèle être un film encore plus singulier et déroutant. Se déroulant intégralement dans une voiture, avec pour seul acteur « visible » le solide Tom Hardy, Locke est rythmé par les incessants coups de téléphone du personnage principal, qui suite à une décision personnelle délicate mais irrévocable, se retrouve dans une situation qui s’apprête, sur une heure de temps, à chambouler toute son existence. De fait, le film tout entier repose sur la prestation d’Hardy, qui se révèle littéralement grandiose. Bien éloigné du thriller dans lequel on l’attendait, l’acteur se montre d’une sobriété et d’une classe qui permettent au film de ne jamais quitter les rails du réalisme pur et dur, et de nous offrir une expérience cinématographique aussi forte que réellement inattendue.

 

 

Le Blu-ray

[4/5]

Le Blu-ray édité par Metropolitan Vidéo permettra aux curieux de découvrir le film dans des conditions optimales : la définition est d’une précision redoutable, et les noirs sont d’une belle profondeur (ce qui était important étant donné que le film se déroule de nuit). La galette rend donc parfaitement justice au tour de force du directeur photo Haris Zambarloukos et du réalisateur Steven Knight qui parviennent, par un jeu d’axes de prise de vue et de lumières, à donner une impression de dynamisme générale à un décor figé. Côté son, l’immersion est totale que l’on visionne le film en VF ou en VO. Les deux mixages DTS-HD Master Audio 5.1 proposent une ambiance « autoroutière » du tonnerre, avec des bruits d’ambiances de tous les côtés. Côté suppléments, et outre une série de bandes-annonces de l’éditeur, on ne trouvera qu’un court making of, mais celui-ci se révèle particulièrement intéressant : on y découvre que le tournage a été fait en neuf nuits durant lesquelles Hardy et ses interlocuteurs téléphoniques ont joué, tous les soirs, l’intégralité du script de façon « réelle », en l’appelant vraiment au téléphone, etc. Un tournage hors-normes pour un film qui l’est tout autant.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici