À la une Critiques de films Horreur — 14 septembre 2011
I Spit on Your Grave

I Spit on Your GraveI Spit on Your Grave

USA : 2010
Titre original : I Spit on Your Grave
Réalisateur :
Scénario : Meir Zarchi
Acteurs : , ,
Distribution : Anchor Bay Films
Durée : 1h47
Genre : Epouvante-horreur , Thriller
Date de sortie : 21 septembre 2011

Globale : [rating:3.5][five-star-rating]

I Spit on Your Grave est le remake du film du même nom sorti en 1978. Un classique du Rape’n revenge plutôt hardcore dans la lignée de Massacre à la tronçonneuse et La Dernière maison sur la gauche. Attention âme sensible s’abstenir.

Synopsis : Jennifer, jeune et jolie écrivain, s’isole dans un chalet pour y écrire son nouveau roman. Elle qui s’attendait à une retraite tranquille, se retrouve violée et torturée par un groupe d’individus complètement tordus qui empestent la cruauté et la perversité. Abusée par chacun d’entre eux, laissée pour morte, elle se livrera à une vengeance sans pitié…

I Spit On Your Grave

Un vrai Rape’n revenge

C’est donc une trame des plus classiques qui nous est proposée. Une jeune femme se fait violer et torturer durant les 30 premières minutes du film, avant de venir se venger dans une avalanche d’hémoglobine. La scène du viol, bien que très dure, ne fera pas mieux que le film original, le scénario s’attardant trop sur la violence physique en oubliant la violence psychologique qui aurait permis de faire monter la tension un cran au-dessus et de réellement s’identifier à la jeune femme et à l’impact de son traumatisme. Malgré tout le film comporte des scènes très dures qui peuvent choquer.

La seconde partie, qui est centrée sur la vengeance, est quant à elle plus réussie. Le retour de notre héroïne totalement détruite se fait crescendo et la tension monte progressivement. Le scénario est toutefois un peu léger et comporte quelques incohérences (Jennifer notre héroïne, une jeune citadine qui, après avoir subit autant de violences, survit un mois dans la forêt pour ensuite fabriquer des objets de torture digne de Saw). On se demandera aussi comment elle réussit à porter des corps d’hommes alors qu’elle ne pèse pas plus de 50 kg.

La jeune femme va donc personnaliser son châtiment en fonction du rôle qu’a joué chacun de ses bourreaux lors du viol. On aura ainsi droit à une bonne dose d’inventivité. Chacun a un instrument de torture personnalisé, que le belle en digne héritière de MacGiver a dû fabriquer avec son couteau suisse. Les torturent sont ainsi originales et réservent de sacrés surprises même si là encore la torture physique prend totalement le pas sur le psychologique. Dommage, car il y avait matière à faire. Surtout avec le Shérif sadique et sa gentille petite famille.

I Spit On Your Grave

impressionnante

interprète Jennifer, son premier grand rôle. Une héroïne détruite mais surtout un personnage intéressant. Les scènes de viol sont souvent à la limite du supportable et les gros plans sur son visage de plus en plus marqué au fil des minutes apportent un réel sentiment de gêne. On regrettera que les bad boys (, , Tracey Walter et Jeff Branson) soient bien moins crédibles. Premièrement leurs jolies gueules ne les rendent pas franchement effrayants, ensuite, ils auraient gagné à être plus nuancés au lieu de paraître totalement mauvais.

Le Shérif Storch, joué par Andrew Howard (Limitless, Very Bad Trip 2), est le second personnage le mieux mis en scène. Une vraie ordure qui fait tout pour être détestable. La scène dans laquelle il reçoit un appel de sa fille lui demandant quand il sera de retour pour aller à l’église, alors qu’il est en train de violer une jeune femme est bien crade.

I Spit On Your Grave

Une tension conservée du début à la fin

Concernant la réalisation de I Spit on Your Grave, la photographie est vraiment très belle et propose des décors naturels montrant les forêts de Louisiane en plein automne. Le film est très intense du début à la fin et captive réellement l’attention. On regrettera un coté un peu trop propre au niveau des décors et des personnages, ils rendent en effet le film moins sale que le scénario ne le suggère. Mais dans l’ensemble il faut souligner le travail de vraiment très bon.

Résumé

Grâce à une ambiance glauque, une véritable tension et une actrice principale talentueuse, I Spit on Your Grave est un Rape’n revenge efficace et un remake réussit. Un film à ne pas mettre entre toutes les mains car certaines scènes sont véritablement hard.
Image de prévisualisation YouTube

Related Articles

Share

About Author

Julien

Cet article a été rédigé par Julien Mathon, fondateur et rédacteur du site Critique Film.