Deauville 2011 : Résumé du 1er weekend du Festival

0
688
Deauville 2011 : Résumé du 1er weekend du Festival

Il y avait foule sur les planches ce weekend à Deauville malgré le mauvais temps. L’ouverture du festival s’est faite vendredi sous un beau soleil. Le jury, l’invité d’honneur (Coppola) et l’équipe du film La Couleur des sentiments sont venus accueillir les spectateurs dans cette immense salle de 1500 places coincée entre les Planches et le Casino.

Après un bref hommage rendu à Francis Ford Coppola, le film d’ouverture est donc projeté, chaudement accueilli par le public. Le 37ème festival du film américain est officiellement ouvert !

Deauville 2011 : Résumé du 1er weekend du Festival

Samedi, grosse journée à Deauville. Les films en compétition commencent, avec leurs lots de conférences de presse et de photo call. L’équipe de Fright Night (dont vous pouvez retrouver l’interview de Christopher Mintz-Plass et de Anton Yelchin), Michael Shannon pour Take Shelter ou encore Linda Cardellini pour Return étaient tous là pour répondre aux questions.

Pourtant, l’évènement du jour était la cérémonie du Nouvel Hollywood, récompensant Ryan Gosling et Jessica Chastain pour leur jeune carrière. Malheureusement, les 2 acteurs ont déclaré forfait, faute à un planning incompatible. En revanche, on a pensé à souhaiter l’anniversaire du Maire, ce qui revient au même… ou pas.

Heureusement, après la cérémonie, l’autre événement de la soirée était la projection de Drive, primé à Cannes. Le film coup de poing a été très bien reçu par le public de Deauville et par quelques « people » venus en curieux. Non, on ne dira pas qu’on a vu PPDA accompagné d’une très charmante jeune femme brune qui aurait l’âge de sa fille. On dira juste qu’il a beaucoup aimé le film lui aussi…

Deauville 2011 : Résumé du 1er weekend du Festival

Dimanche, la compétition continue, ainsi que les master class, conférences mettant l’accent sur les séries, puisque ce weekend c’était aussi Deauville saison 2. Tom Fontana pour les Borgia, la série Episodes avec Matt Leblanc ou Shawn Ryan pour son Chicago Code (photo et critique ici) ont eux aussi déplacés les foules, prouvant que la télévision mérite son surnom de « 8ème art ».

Pendant ce temps là sur le tapis rouge, on continue à voir des stars, dont Jason Bateman pour Echange Standard, Ellen Barkin et Kate Bosworth pour Another Happy Day, tous les membres du jury… la seule différence avec Cannes en fait, c’est que là, tout le monde est abordable, visible à tout moment autour d’un café en terrasse. Ah si… l’autre différence c’est la météo… mais bon, Deauville ne peut pas être parfaite. Et puis, festival pluvieux, festival heureux, non ?

Tout savoir sur le Festival de Deauville 2011

Deauville 2011 : Résumé du 1er weekend du Festival

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici