World Soundtrack Awards 2015 : le palmarès

0
110
@FFGENT

Pour la première fois de sa carrière, c’est l’américain qui remporte le titre de compositeur de l’année lors de la 15ème édition des , la cérémonie annuelle récompensant les meilleurs compositeurs de cinéma. Il est primé pour son travail sur les longs-métrages À la poursuite de demain, Jupiter: Le destin de l’univers, Jurassic World, La Planète des singes : l’affrontement et Vice Versa, tous sortis dans la période d’éligibilité. Il était en lice avec le champion de la catégorie, Alexandre Desplat, lauréat à cinq reprises dans cette catégorie, Bruno Coulais, Johann Johannsson et Hans Zimmer.

@FFGENT
@FFGENT

Doublé pour grâce à ses thèmes de batterie improvisés pour Birdman. Injustement écarté de la course aux Oscars (voir ici), il remporte le prix de la musique de film de l’année avec sa première composition destinée au cinéma mais aussi celui de la découverte de l’année et à ce titre sera invité l’an prochain au grand concert annuel. Il succède au prometteur à qui l’on doit le très bon score de Agents très spéciaux code UNCLE cette année.
https://youtu.be/BTA9s5xH0X0
Le trophée de la chanson originale n’est pas revenue au lauréat de l’Oscar, « Glory » créée par John Legend, Common et Rhymefest pour Selma mais à « The Apology Song », composée pour , le long-métrage d’animation de Jorge Gutiérrez produit par Guillermo del Toro. La musique est de , deux fois oscarisé pour Le Secret de Brokeback Mountain et Babel, elle est interprété par avec des paroles de . Oui, LE Paul Williams du de Brian de Palma, son Swan diabolique mais aussi le compositeur de cette bande originale inoubliable. Âgé de 75 ans, il est un grand nom de la pop contemporaine, signant notamment des tubes pour The Carpenters, The Monkees, Barbra Streisand ou David Bowie. Au cinéma a signé la musique de Bugsy Malone d’Alan Parker (combinaison de compositions originales et de chansons préexistantes) et a remporté un oscar (sur six citations) pour la chanson « Evergreen » composée avec Streisand pour sa version de Une Étoile est née.

Le Prix du public est revenu à pour Le Labyrinthe. Les autres nommés pour ce prix étaient Geoff Barrow et Ben Salisbury (Ex Machina), Amine Bouhafa (Timbuktu), Nick Cave et Warren Ellis (Loin des hommes) et Peter Gregson (A Little Chaos).
https://youtu.be/ALnsIdSs4O0
L’allemand Peer Kleinschmidt a reçu le prix Sabam du meilleur jeune compositeur. Il était en finale avec le canadien Maxime Hervé et le letton Roman Falkenstein, tous trois choisis parmi les nombreux candidats en lice venus du monde entier, départagés sur une composition autour d’une scène du film noir de Carol Reed dont l’air à la cithare d’Anton Karas est un des thèmes les plus célèbres de l’histoire de la musique de film.

Les prix ont été remis ce samedi 24 octobre comme chaque année dans le cadre de la 42ème édition du Festival de Gand en Belgique dont l’invité d’honneur était Alan Silvestri. Les anglais (compositeur de Kenneth Branagh et Régis Wargnier) et (Les Liaisons Dangereuses, Fisher King, Un jour sans fin et de nombreux films de Ken Loach depuis Ladybird) ont été honorés pour l’ensemble de leur carrière. Des extraits des œuvres d’Alan Silvestri (dont The Walk en avant-première), de Patrick Doyle (Cendrillon) et de Daniel Pemberton (Steve Jobs) ont été interprétés par l’Orchestre Philarmonique de Bruxelles et le Chœur de la radio flamande (Vlaams Radio Koor) sous la direction de Dirk Brossé.

George Fenton (@FFGENT)
George Fenton (@FFGENT)

Les autres nommés sont à retrouver ici.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici