Vos séries du 8 au 14 janvier

1
273

Attention spoil. Il est possible que des détails concernant des séries qui ne sont pas encore diffusées en France soient révélés dans l’article qui suit.

Cette semaine nous avons essentiellement vu pour vous les reprises suivantes;  « The Secret Circle » Saison 1 Episode 11, « Suburgatory » Saison 1 Episode 11, « Revenge » Saison 1 Episode 12, « Desperate Housewives » Saison 8 Episode 10 et « Grimm » Saison 1 Episode 8.

« The Secret Circle », Saison 1 Episode 11

Les séries ont besoin de faire évoluer leurs histoires, pour ne pas stagner et provoquer de l’ennui chez le spectateur. Apparemment, « The Secret Circle » n’a pas compris ce principe. Depuis déjà quelques épisodes on constate que Cassie ne contrôle pas ses pouvoirs, que Faye n’a qu’une envie, faire cavalier seul ou encore qu’Adam en pince pour Cassie, alors pourquoi ne pas passer aux conséquences directement au lieu de nous resservir un épisode, qui, pour moi, n’a aucun intérêt et dans lequel on entend Cassie se plaindre en non-stop.

Alors que Cassie est toujours à la recherche d’informations sur son père, Melissa se rapproche de Diana pour essayer de retrouver une vie « normale », loin de Faye. Quant à la brunette, elle est toujours à la recherche d’un moyen pour retrouver ses pouvoirs.

Nous voici au 11ème épisode de « The Secret Circle » et rien n’avance. Dans cet épisode, une seule personne a le mérite que l’on s’y attarde, Faye. Depuis que Faye et Lee se « fréquentent », cela rend la série un brin plus intéressante. Tout droit sorti du livre « Carrie », la Faye que l’on voit dans cet épisode se révèle enfin. Ce n’est pas un secret, Faye est LA bitch que l’on aime détester, sauf qu’elle n’a jamais vraiment eu un épisode à elle, dans lequel elle pouvait enfin dévoiler la partie maléfique en elle.

Bien sur, son côté sympathique refait surface avant que le drame n’arrive, dommage, on aurait pu voir une season finale qui fait s’affronter Faye et Cassie. Cela peut encore être possible. Après son numéro au bal du lycée, Faye ne comprend pas pourquoi ses camarades pardonnent Cassie pour ses actes (elle a failli tuer Adam, elle brûle des vêtements sans le vouloir…), comme elle ne contrôle pas ses pouvoirs elle devient un vrai danger public, mais lorsque c’est au tour de Faye d’avoir besoin de pardon, personne n’est présent. On retrouve donc la jeune femme chez Lee pour élaborer, espérons le, un plan de vengeance. Et en passant, une tension sexuelle et tellement visible entre eux que cela va peut-être alimenter le caractère sombre de Faye.

Pendant ce temps là, Adam retrouve Cassie à la maison abandonnée (apparemment dans cette série les parents ne s’inquiètent jamais de ne pas voir rentrer leurs enfants). Adam veut-il vraiment aider Cassie ou est-ce tout simplement pour être proche d’elle. Car voici la fin d’épisode que l’on attend depuis 5 ou 6 épisodes maintenant. Enfin.

Sauf que pour bien faire, Kevin Williamson ne s’est pas arrêté là. Pourquoi? C’était tellement beau pour un final. Ces deux jeunes sont dans la cave d’une maison abandonnée, en pleine nuit, et tout d’un coup, des bottes de cuir noires descendent les escaliers, mais qui cela peut-il bien être? Voila comment on aurait pu s’arrêter et être impatient de voir le prochain épisode. Même si on se doutait bien de qui il s’agissait, on aurait pu nous laisser le suspens.

En attendant de voir ce que nous réserve l’épisode 12 de « The Secret Circle », on peut déjà faire des suppositions, Adam et Cassie se révèlent plus forts ensemble, Faye et Lee se vengent des jeunes et Jake vient mettre un terme aux recherches de Cassie.


« Suburgatory », Saison 1 Episode 11

Enfin un bon épisode de « Suburgatory », ça faisait longtemps qu’un épisode ne m’avait pas paru ennuyeux. Il faut dire que si cet épisode s’en sort, c’est parce qu’il y a du renouveau dans l’histoire.

Tout d’abord, Georges ne se remet pas du baiser que lui a laisser Dallas à Noël, il pense que cela était intentionnel et plein de sentiments, ensuite, nous avons le plaisir d’accueillir Dan Byrd, reconverti en agent des STUPs sous couverture dans le lycée de Tessa. Pour un épisode de 20 minutes, le timing est bien remplis. Pas de coupure mal faite, pas de blancs gênants, pas de faille, en bref, un épisode, certes pas des plus intelligents, mais qui fonctionne.

Pour replacer l’histoire, Georges et Dallas se sont embrassés lors des fêtes de Noël. La jeune femme ne le laisse pas indifférent et cela va devenir un problème quand celle-ci va lui demander de travailler sur son projet de magasin. Pour Georges se n’est qu’un prétexte pour se rapprocher de lui. Il va, bien évidemment, mettre les pieds dans le plat quand il va mettre cartes sur table. Et se rendre compte, qu’au final, il n’y avait aucune avance dans ce baiser.

A côté de ça, Tessa est appelée par le principal Wolfe pour faire découvrir le lycée à un nouvel élève, Josh, que l’on sait déjà, infiltré pour les STUPs. Lisa est sous le charme, à tel point qu’elle raconte n’importe quoi en sa présence. Manque de pot, Tessa se rend compte que ce jeune homme, est, sans doute, gay. Cela ne pose aucun problème à Tessa, la seule chose qui lui pose problème, c’est qu’il ne l’assume pas.

Total quiproquo entre les Tessa et Josh, l’une parle de sortir du placard pendant que l’autre pense avoir grillé sa couverture. Et pensant qu’elle lui donne un indice sur un trafiquant de drogue, elle ne fait que lui donner un gay potentiel.

C’est sur que l’épisode reste simple et sans grande créativité. Les quiproquos sur la sexualité ne sont pas nouveaux, mais ça marche.

En ce qui concerne la situation ambiguë qu’il y a entre Georges et Dallas, c’est elle qui maintient la série en vie. Sans ça, l’histoire n’a plus aucun intérêt. Quand vont-ils enfin se décider à craquer l’un pour l’autre?

Après un gros passage à vide pour « Suburgatory », c’est reparti de pleine vitesse avec cet 11ème épisode. Bonne rédaction, bons enchaînements, bons acteurs de séries et bons divertissements. Même si on sait tous que si Dan Byrd est présent à cette période de l’année, ce n’est que pour faire de la pub pour « Cougar Town » qui va bientôt nous faire découvrir sa 3ème saison. Et je pense que je ne suis pas la seule à remarquer qu’il prend des kilos d’années en années, mais ça, c’est autre chose.

En bref, souhaitons que la série continue sur cette lancée. 20 minutes c’est court, mais c’est aussi beaucoup plus facile à louper.


« Revenge », Saison 1 Episode 12

« Revenge » m’épate de semaine en semaine. Il y a toujours un rebondissement inattendu. Nous venons de traverser l’étape Tyler. Et ce, pour plusieurs épisodes, laissant de côté la vengeance d’Emily Thorne. Ce 12ème épisode est là pour nous replacer dans l’histoire. Car même si des troubles-fête viennent perturber les plans d’Emily, elle sait toujours rebondir avec succès et sans rature.

Cette fois-ci c’est au tour d’un romancier, Mason Treadwell de se faire rappeler à l’ordre. Il avait été confident de David Clarke pour écrire un livre sur ce qu’il s’était réellement passé. Sauf qu’avec le pouvoir de la famille Grayson, Mason n’avait d’autre choix que de se rallier à eux et de publier un livre accusant David Clarke du début à la fin. Tout s’achète pour les Grayson. Et ils le montrent bien.

Mason est de retour dans les Hamptons pour fair la promotion de ses mémoires. Emily va donc planifier une stratégie pour lui faire dire la vérité sur David Clarke. Et ce, en utilisant Amanda Clarke, qui, pour le moment, ne sert pas à grand chose. La peur et les menaces fonctionnent, Mason s’avère ne pas être blanc comme neige et Emily pense déjà avoir gagné. Sauf que, comme dit plus haut, tout s’achète pour les Grayson, si Mason rend publique la réelle histoire, Victoria s’assurera elle même de sa descente aux enfers. On la connaît capable du pire.

Emily se retrouve sans moyen, impuissante face aux horreurs que Mason déballe sur David Clarke. Mais Emily n’est jamais à court d’idées, il vaut d’ailleurs mieux l’avoir du côté de ses amis que de ses ennemis. Elle va, de nouveau, utiliser Nolan pour mener à bien son plan. Et quel plan !! Sauf qu’elle fait d’une pierre, deux coups. Car même si la maison de Mason part en fumée, c’est avec le briquet d’Amanda que le feu a pris.

En mettant le feu à la maison de Mason, Emily s’est assurée d’emporter avec elle, tous les enregistrements des rencontres David Clarke/Mason Treadwell.

Et BOOM ! Le rebondissement que personne n’attend, que personne n’avait senti et à propos duquel tout le monde aurait dit « non, ils n’ont pas osé faire ça ». Si, ils ont osé remettre sur le devant de la piste la relation que Victoria entretenait avec David Clarke. Emily apprend qu’elle a une demi-soeur.

Coup de grâce de l’épisode, en tout cas je n’en revenais pas moi même. Il va quand même falloir qu’on m’explique comment la mort de Daniel, annoncée dans le premier épisode, va être mise en place. Car plus on avance dans l’histoire moins on l’imagine mourir et surtout pourquoi.

« Revenge » est LA série au scénario impeccable. 1 ou 2 épisodes m’ont déçue, mais ce n’est rien comparé aux rebondissements que l’on nous sert toutes les semaines.

En bref, toujours plus impatiente que jamais à voir le prochain épisode.


« Desperate Housewives », Saison 8 Episode 10

Nous savons donc que cette saison sera la dernière de nos femmes au foyer, et pour avoir tourné en rond depuis le début de la saison 8, on se retrouve encore ici, avec des scènes vues et revues. Mis de côté ces passages un brin surfait, attardons nous sur l’histoire de ce 10ème épisode.

Carlos est parti de sa cure et reste introuvable, ce qui nous a mené à penser qu’il pouvait être responsable de la mort de Chuck. Cela aurait été stupide de sa part, je pense que Carlos a déjà un bon passé secret pour ne pas y rajouter la mort d’un policier. Gaby va se rendre compte que la nuit de Carlos aurait quelque peu, pu être tragique pour eux. En effet, Carlos, complètement ivre est allé se rendre à la police pour le meurtre d’Alejandro. Heureusement, cela ne mène à rien.

Quant à Lynette, qui a fait échouer le voyage de Tom à Paris, s’ouvre à lui et exprime enfin des sentiments qu’elle avait gardé au fond d’elle. Après une rupture nécessaire à l’évolution des personnages, peut-être pouvons nous envisager une réconciliation. Le couple Lynnette/Tom est fait pour fonctionner. Même si ils sont à l’abri avec le décès de Chuck, Tom met Bob dans la confidence, se préparant à passer à la barre, il préfère assurer ses arrières, sans savoir que Chuck est mort. Ce n’est donc plus utile, mais Bob reste quand même au courant. Préjudiciable pour la suite? Je ne pense pas, Bob n’est pas un personnage clé, ça serait bien dommage de la mettre sur le devant de la série grâce à ce secret.

Susan, énervante au plus haut point, préfère aller voir si la famille d’Alejandro n’est pas trop triste. Alors là c’est la goutte d’eau, que quelqu’un l’enferme dans une maison et qu’elle n’en sorte plus. Avec les derniers épisodes concentrés sur ses passions artistiques, c’est quand même elle qui a mis à nu le secret d’Alejandro, et maintenant elle compte, tout à fait normalement, aller dans l’Iowa pour voir si la famille va bien. On sait déjà que c’est elle qui va tout faire capoter. Quant à Mike, inutile depuis la 2ème saison, reste là sans rien dire. Il faut dire qu’il n’est là que pour combler les trous dans l’histoire, comme cacher un corps etc etc…

Passons à Bree. Sauvée à la dernière minute par Renée, qui l’a soupçonnait de coucher avec son mec, elle se retrouve au plus bas. Depuis le début de la série, Bree n’a jamais été épargnée. Elle avait des millions de raisons de vouloir en finir avec la vie, et c’est tout à fait compréhensible, mais a toujours fait face la tête haute. Le fait que ses amies lui ai tourné le dos, et que ça soit Renée qui lui vienne en aide, montre bien qu’elle mérite une autre chance dans la vie. Que c’est maintenant qu’elle doit affronter la dure réalité et d’essayer de s’ouvrir aux autres, notamment sur ses problèmes d’alcool. Renée va donc essayer de devenir sa confidente.

Je trouve ça intéressant d’avoir voulu renforcer les liens entre Renée et Bree, toutes deux des femmes fortes ayant traversé quelques soucis familiaux. Bonne approche en tout cas.

Si tout semble s’être, en parti, arrangé, personne ne sait qui a renversé Chuck, le mystère plane encore et je pense que l’on est pas prêt de le savoir. Nous n’en sommes qu’au 10ème épisode, la route est encore longue jusqu’à la fin.

En bref, un épisode intéressant pour la relation Bree/Renée et Lynette/Tom. Sinon l’histoire tourne en rond.


« Grimm », Saison 1 Episode 8

« Grimm » était la seconde série contes de fées de 2011/2012 avec « Once Upon A Time ». Malheureusement, les histoires ont été assez mal mises à l’écran. Les épisodes sont intéressants, il n’y a rien à redire là dessus, mais un peu de boost aux personnages n’aurait pas été de refus.

Ce 8ème épisode m’a totalement scotchée à mon écran, les yeux écarquillés et prête à sursauter au moindre bruit. J’ai un peu de mal avec les adaptations magiques de « Grimm », notamment celle des « 3 petits cochons » il y a quelques temps. Il y a certaines choses qu’il ne vaut mieux pas adapter si on ne sait pas le faire. Par contre, cet épisode, qui met l’accent sur Hank et non sur Nick, pour changer donne un peu d’air frais à la série.

Cet épisode est une affaire de vengeance. Il y a quelques années, Hank a fait mettre en prison un certain Oleg Stark. Celui-ci s’échappe de prison et compte bien faire savoir qu’il est de retour en s’attaquant à tous les responsables de son incarcération. Ce que nous apprenons, c’est que ce cher Oleg est ce que nous appelons communément, un ogre. Il tue ses victimes avec tellement d’atrocité que Hank ne perd pas de temps à chercher le coupable, il met le doigt dessus immédiatement. Le problème c’est qu’Oleg est prêt à tout pour arriver jusqu’à Hank, allant jusqu’à envoyer Nick à l’hôpital avec de sérieuses blessures.

Le problème qui se pose à Nick, c’est que de son lit d’hôpital, il ne peut pas venir en aide à son coéquipier. Utilisé depuis le début de la série comme partenaire secret de Nick, Eddy Monroe, le loup garou, va avoir un rôle important ici. Et tant mieux, il faudrait donner un peu plus d’importance à ce personnage. N’oublions pas que sans lui, Nick n’aurait pas pu résoudre aucune des enquêtes précédentes. En plus, Silas Weir Mitchell (Prison Break) est trop bon dans son rôle de complice timide et maladroit.

Hank va se la jouer bad boy dans cet épisode et va désobéir aux ordres de son chef pour attraper Oleg lui-même. Le problème c’est qu’étant un ogre, il est impossible de le tuer avec de simples armes de temps modernes. Nick et Eddy sont les seuls à savoir comment venir à bout de ce morceau de chair. Et c’est Eddy qui s’y colle, maladroitement, mais surement. Grâce à son implication, tout s’arrange.

Je me demande quand même si un jour Hank va être dans la confidence, car Eddy est quand même souvent présent et pour le moment cela n’éveille aucun soupçon. Et puis si Hank est au courant des créatures, cela pourra peut-être sauver la mise à Nick, car à la fin de cet épisode, les policiers s’aperçoivent qu’Oleg n’a pas été tué avec une arme classique, mais avec une arme d’antiquité. Il est sur que ça va revenir sur la tante de Nick tôt ou tard. Et il vaudrait mieux qu’il y soit préparé.

En bref, un épisode qui relève largement le niveau et qui me donne encore envie d’espérer pour la suite. De bonnes idées se sont dégagées cette fois-ci et les acteurs se prennent vraiment bien aux rôles, notamment Silas Weir Mitchell. Une bonne suite est à envisagée.


Après une nouvelle semaine de séries, je vous laisse avec la bande annonce d’une nouveauté de la FOX de cette semaine, « The Finder », qui mêle les personnages de « Bones » à de tous nouveaux personnages pour des enquêtes assez hilarantes.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=B_LmBuZymKA[/youtube]

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici