http://www.lebenssalz.ch http://www.paulplaza.nl http://www.ostendsurfing.be http://www.qsneaker.nl http://www.wtcbentille.be http://www.thegooddeal.ch http://www.kantoorencreatief.nl
Comédie Critiques de films — 29 mai 2013
Un Grand Mariage

UGM Aff

États-Unis : 2013
Titre original : The Big Wedding
Réalisateur :
Scénario : Justin Zackham
Acteurs : , , , , ,
Distribution : Metropolitan FilmExport
Durée : 1h30
Genre :
Date de sortie : 22 mai 2013

Globale : [rating:3 ][five-star-rating]

Venez célébrer pendant une heure et demi Un Grand Mariage, célébré par Justin Zackham. Le long métrage qui a pour principaux invités les très célèbres Robert de Niro et Katherine Heigl, montre parfois les faiblesses des comédies hollywoodiennes, qui peinent à se renouveler. Ce remake du film français, Mon frère se marie de Jean-Stephane Bron, possède tout de même quelques pointes notoires d’originalité. 

SynopsisDon et Ellie Griffin sont divorcés depuis de nombreuses années. Mais un jour, leur fils adoptif Alejandro vient à se marier. En raison des valeurs religieuses de la mère biologique d’Alejandro, conviée à la noce, les deux anciens époux vont devoir reformer le couple parfait. C’est alors que les situations cocasses s’enchainent, pour le pire et le meilleur…

UGM1

Ultime baroud d’honneur ?

Ah, le mariage…  Ce sempiternel ressort de la farce traditionnelle, revient sur le devant de la scène, dans la dernière comédie de Justin Zackham. Non, ce nouveau film n’est guère novateur et cet ultime baroud d’honneur en est la plus cruelle illustration. Un Grand Mariage ressemblerait presque à de pâles copies de films eux-mêmes réchauffés. L’intrigue n’engendre aucune véritable surprise et les dernières minutes de la comédie sont aussi prévisibles que le lever du soleil. Et pourtant… C’est dans ce merveilleux concert baroque de mélanges des cultures, des générations et des sexualités que le film s’inscrit, pour ne plus en sortir. Le réalisateur déroule alors un tapis de plaisanteries d’un goût parfois douteux, mais il faut le reconnaître, bien souvent amusantes. Ces intrigues vieilles comme le monde ont le mérite de ne pas se focaliser sur les jeunes personnages intrépides mais au contraire de nuancer les angles d’approche et de mettre l’accent sur les plus âgés d’entre eux. Oui, la vieillesse a aujourd’hui la cote, mais parce qu’elle le vaut bien ! Zackham transpose les problématiques liées à la vieillesse avec une justesse et une drôlerie corrosive qu’on retrouve notamment dans le duo incarné par le saltimbanque du cinéma hollywoodien, Robert de Niro et la très élégante Diane Keaton. Ils offrent au film une fraîcheur bienvenue et de belles scènes à la fois cocasses et lubriques, autour de thèmes souvent inattendus tels que l’engagement, la sexualité et les croyances.

UGM2

Un grand fourre-tout

Il faut reconnaître que le réalisateur avait tout prévu : un cadre magnifique et un casting d’acteurs et d’actrices quatre étoiles. Katherine Heigl, la plus célèbre des ambassadrices de comédies romantiques, au diapason de sa beauté, acquiert encore un peu plus en maturité, bien qu’elle soit clairement reléguée au second plan. D’autres acteurs comme Amanda Seyfried, Topher Grace ou Robin Williams bien loin de certains de leurs rôles habituels, semblent tout de même être de parfaits convives de la fête. Néanmoins, le jeu des acteurs ne suffit pas à palier certains défauts manifestes. Le long métrage s’enfonce tellement dans une succession de clichés qu’il finit par en perdre la tête. Les détours imposés tels que la belle-mère lesbienne ou le trentenaire puceau font à peine sourire et viennent se loger dans une soupe tiédasse de répliques convenues. À cela s’ajoutent malheureusement le manque d’originalité de l’intrigue et les allusions successives et à peine masquées, à de nombreux films et séries comme Brothers and Sisters. L’étrange mélange entre la sexualité, le choc des cultures et des générations ainsi que les tromperies en cascade, renforce cette impression décevante de fourre-tout. Cependant, dès lors que le spectateur admet ces défauts et parvient à les surmonter, le film s’impose tout de même comme un grand mariage d’éclats de rire et de divertissement, un fourre-tout sympathique et amusant.  

UGM3

Résumé

Malgré des critiques parfois acerbes et une affluence timide dans les salles obscures, Un Grand Mariage reste tout de même une comédie sympathique, un bon mariage des genres malgré quelques imperfections. 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=WMv-jhqgl4Q[/youtube]

Articles semblables

Partage

Auteur

Avatar
Mayeul

Cet article a été rédigé par Mayeul Permezel, Rédacteur de Critique Film.