Test DVD : Menace sur la maison blanche

0
839

Menace sur la maison blanche

 
Belgique : 2016
Titre original : De premier
Réalisation : Erik Van Looy
Scénario : Carl Joos, Erik Van Looy
Acteurs : Adam Godley, Saskia Reeves, Koen De Bouw
Éditeur : Rimini Éditions
Durée : 1h42
Genre : Thriller
Date de sortie DVD : 9 mai 2017

 

 

Alors qu’il doit participer à un important sommet international, le Premier Ministre belge est kidnappé avec sa famille. S’il veut sauver sa femme et ses enfants, il devra assassiner la Présidente des États-Unis. Suivi, filmé, écouté en permanence, il ne peut échapper à la vigilance de ses ravisseurs. La situation semble désespérée. Jusqu’où ira-t-il pour sauver sa famille ?

 

 

Le film

[3,5/5]

Si les historiens se tirent encore la bourre concernant les origines de la fameuse expression « Fume, c’est du belge ! », on peut être à peu près sûr que la nouvelle vague cinématographique de thrillers en provenance de Belgique tire ses origines du succès international de La mémoire du tueur (Erik Van Looy, 2003), qui a ouvert la voie à quelques solides films de genre, tels que Dossier K. (Jan Verheyen, 2009), Bullhead (Michaël R. Roskam, 2011), The beast (Hans Herbots, 2014) ou encore la série Salamandre (2014).

Après avoir tourné, entre 2008 et 2014, trois versions différentes d’un seul et même film avec Loft et ses deux remakes (lire notre article), Erik Van Looy est donc enfin revenu au genre qui l’a fait connaître avec Menace sur la Maison Blanche, polar politique, de « machination » (une véritable obsession pour le cinéaste), à la fois très efficace dans sa mise en forme et semblant également très influencé par les polars nordiques dans son ambiance délétère et étouffante, progressant à petites foulées en direction d’un final bien plus sombre et angoissant qu’il n’y paraît.

Théorie du complot, organisations secrètes tirant les ficelles du monde politique, mensonges, manipulations, le tout servi avec l’ombre pesante de la Mort, qui frappe quand on s’y attend le moins, Menace sur la Maison Blanche jongle avec des éléments connus mais ne laisse à aucun moment au spectateur le temps de reprendre son souffle : le film avance sur un rythme trépidant, entraînant le public avec lui au fur et à mesure que l’étau se resserre autour du héros du film, incarné par un Koen De Bouw parfait de sobriété, alors que tout autour de lui semble s’écrouler. Malin, actuel, le film de Van Looy soulève également de graves questions sur le monde contemporain, au cœur duquel les nouvelles technologies permettent de tout voir, de tout entendre et de tout mettre en scène à des fins de manipulation. Une belle réussite, présentée le mois dernier lors du Festival International du Film Policier de Beaune.

 

 

Le DVD

[4/5]

Le DVD de Menace sur la Maison Blanche édité par Rimini Éditions est, autant le dire tout de suite, en tous points magnifique. La définition est précise, les couleurs éclatantes, et les contrastes ne manquent pas de punch. En deux mots comme en cent, tout est géré à la perfection, en tenant compte avec intelligence des limites sur support. Côté son, VF et VO sont mixées en Dolby Digital 5.1, qui font le boulot de façon immersive et dynamique. Les sous-titres ne posent pas le moindre problème.

Dans la section suppléments, Rimini nous propose uniquement de découvrir la bande-annonce du film.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici