Test DVD : Lili à la découverte du monde sauvage

0
179

 
: 2011
Titre original : Madangeul Naon Amtak
Réalisateur : Oh Seong-yun
Scénario : Kim Eunjeong, Na Hyun
Acteurs (VO) : , ,
Éditeur : Arte Éditions
Durée : 1h29
Genre : Animation
Date de sortie cinéma : 31 octobre 2012
Date de sortie DVD : 5 avril 2016

 

 

Lili, petite poule d’élevage, s’enfuit de la ferme pour échapper à sa vie en cage. Protégée par Boiteux, courageux canard sauvage, elle couve son oeuf avec amour et une fois celui-ci éclos, devient la maman adoptive du caneton, Tivert ! Bravant les lois de la nature, ils vont vivre ensemble d’extraordinaires aventures…

 

 

Le film

[4/5]

Sorti sur les écrans français à l’automne 2012, est un film d’animation coréen, mélangeant avec un certain savoir-faire (et un savoir-faire certain) les codes habituels des films d’animation (un récit d’apprentissage plein de bons sentiments, rempli de personnages rigolos et hauts en couleurs) avec ceux des mélodrames les plus tragiques.

Scénario linéaire mais efficace, animation soignée et trauma à la Bambi pour les plus petits sont donc au programme de ce premier film de Oh Seong-yun, dont le final vous réserve non seulement une surprise de taille mais également quelques sanglots étouffés. nous propose donc, entre deux séquences d’action spectaculaires (la course de canards colverts) et un ou deux gags pipi-caca, le destin déchirant d’une poule passée un peu trop rapidement de la captivité et son existence répétitive à la gravité de l’âge adulte, fait de choix et de sacrifices.

Amour maternel, adoption, sacrifice et mort font partie des thèmes abordés par le film de Oh Seong-yun, que l’éditeur conseille à partir de six ans.

 

 

Le DVD

[4/5]

Étrangement inédit en vidéo depuis sa sortie en salles, arrive donc en DVD sous les couleurs d’Arte Éditions. Si l’on regrette évidemment l’absence d’un support Haute Définition sur ce titre plein d’émotion et d’originalité, la sublime patine visuelle du film ne se voit aucunement trahie par un encodage vraiment soigné de la part de l’éditeur : le piqué est précis, les couleurs éclatantes, c’est du très beau travail. Côté son, la version française au doublage soigné nous est proposée dans un mixage Dolby Digital 5.1 immersif et dynamique. Dommage cependant de ne pas pouvoir découvrir la version originale, doublée entre autres par (le tueur sado-maso de J’ai rencontré le diable).

Du côté des suppléments, Arte Éditions nous invite à découvrir l’essentiel de sa collection « enfants » avec presque 25 minutes d’extraits et bandes-annonces donnant très envie de découvrir l’ensemble de ces petits trésors d’animation.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici