Test DVD : Dernières nouvelles du cosmos

0
109

 
France : 2016
Titre original : –
Réalisateur : Julie Bertuccelli
Scénario : Julie Bertuccelli
Acteurs : Hélène ‘’ Nicolas, ,
Éditeur :
Durée : 1h25
Genre : Documentaire
Date de sortie cinéma : 9 novembre 2016
Date de sortie DVD : 9 mars 2017

 

 

A bientôt 30 ans, Hélène a toujours l’air d’une adolescente. Elle est l’auteure de textes puissants, visionnaires, à l’humour corrosif, qui nous parlent de son monde et du nôtre. Comme elle le dit elle-même, Hélène fait partie d’un « lot mal calibré, ne rentrant nulle part ». Elle ne peut pas parler ni tenir un stylo, elle n’a jamais appris à lire ni à écrire. Pourtant, elle accompagne un metteur en scène qui adapte son oeuvre au théâtre, dialogue avec un mathématicien… Autant de mystères pour celle qui se surnomme Babouillec…

 

 

Le film

[4/5]

De nos jours, à force de lire, et de voir à la télévision et au cinéma documentaires et films sur le sujet, tout le monde croit tout savoir sur l’. La découverte de Dernières nouvelles du cosmos risque donc de bouleverser toutes vos certitudes, tant ce qui nous est donné à voir parait incroyable et ouvre des perspectives tout à fait troublantes sur le cerveau humain, et même la nature humaine en général. Le film de Julie Bertuccelli suit en effet Hélène, une jeune autiste de 30 ans, qui, à première vue, accuse tous les signes apparents de retard : elle ne s’exprime que par borborygmes, bave, semble avoir un équilibre assez précaire, et n’a jamais appris ni à lire ni à écrire. Pourtant, Hélène écrit (ou plutôt dicte) des textes poétiques, des pièces de théâtre, des livrets d’opéra… Publiés, chez Rivages notamment, sous le pseudonyme de Babouillec.

Largement articulé autour de séances de travail (écriture, adaptation de ses textes pour le théâtre, sous la forme d’un étrange happening poétique intitulé Forbidden di sporgersi, évoquant irrésistiblement, pour ceux qui le connaissent, le travail de Gérard Saint-Brice et sa troupe, les Farfadets de Limoges), Dernières nouvelles du cosmos est finalement un récit sensible sur la naissance de l’Art, bien éloigné du misérabilisme et du pathos que l’on aurait pu craindre à priori. Le film réussit admirablement à créer chez le spectateur une réelle sidération, opposant l’apparence de Babouillec, ce que l’on voit et perçoit d’elle, et la frénésie fantasque de ses écrits, aussi complexes que singuliers. Une réussite.

 

 

Le DVD

[4,5/5]

C’est donc aujourd’hui Pyramide Vidéo qui nous permet aujourd’hui de voir ou revoirDernières nouvelles du cosmos sur format DVD. L’image du documentaire, probablement tournée avec une caméra de type DV, est globalement très stable et correcte, même si les arrière-plans laissent par moments apparaître de légers fourmillements. Néanmoins, on peut dire que l’éditeur, aguerri au format depuis de nombreuses années, sait parfaitement composer avec les limites d’un encodage DVD. Du beau travail, que vient confirmer la présence de deux mixages audio, l’un en Dolby Digital 5.1 (spatialisation d’ambiance, rien de spectaculaire mais dénotant d’une réelle volonté de donner de l’ampleur au spectre sonore), l’autre en Dolby Digital 2.0 stéréo.

Dans la section suppléments, Pyramide Vidéo nous propose une longue série de scènes coupées (presque 50 minutes), proposant de nouvelles séances d’écritures, des rencontres avec les spectateurs… Un ensemble intéressant mais parfois un poil redondant. On poursuit avec un court-métrage d’Eugénie Bourdeau, intitulé Dans la quête d’un absolu, qui confronte les travaux de deux artistes autistes : Babouillec pour les textes, Lucile Notin-Bourdeau pour les dessins. Enfin, l’éditeur nous propose également un livret de 32 pages, que nous n’avons pas eu entre les mains, mais contenant un entretien avec la réalisatrice Julie Bertuccelli et quelques textes de Babouillec.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici