Test DVD : De l’autre côté du mur

0
98

De l’autre côté du mur

d l'autre côté du mur dvdAllemagne : 2013
Titre original : Westen
Réalisateur :
Scénario : d’après le roman « Feu de camp » (« Lagerfeuer ») de
Acteurs : , , , ,
Éditeur : Blaq Out
Durée : 1h38
Genre : Drame
Date de sortie cinéma : 5 novembre 2014
Date de sortie DVD : 15 avril 2015

 

 

Fin des années 70, quelques années après la mort de son fiancé, Nelly décide de fuir la RDA avec son fils afin de laisser ses souvenirs derrière elle. La jeune femme croit à un nouveau départ de l’autre côté du mur, mais en Occident où elle n’a aucune attache, son passé va la rattraper… La jeune femme va-t-elle enfin réussir à trouver la liberté ?

 

de l'autre côté du mur 1

 

Le film

[4/5]

Pour son 3ème long métrage de cinéma, le jeune réalisateur allemand Christian Schwochow vient fouiller dans le passé d’un certain nombre de ses concitoyens : celles et ceux qui, avant la chute du Mur, sont passés de l’Allemagne de l’Est à l’Allemagne de l’Ouest. Le scénario de De l’autre côté du mur, écrit par Heide Schwochow, la mère de Christian, est une adaptation de « Lagerfeuer » (« Feu de camp »), le roman mi-fiction, mi-autobiographique écrit en 2003 par Julia Franck.

L’action du film se déroule en 1978, l’année de naissance du réalisateur. Nelly est une chimiste diplômée dont le compagnon Vassili, un physicien russe, est mort trois ans auparavant dans un accident de la circulation alors qu’il se trouvait en URSS. Désireuse de changer de vie, d’avoir enfin une vie privée, d’être enfin débarrassée de l’inquisition menée par la Stasi, Nelly arrive, grâce à un faux mariage, à « traverser le mur » avec Alexej, le fils âgé de 10 ans qu’elle a eu avec Vassili. La vie est belle, pense-t-elle : il y aura certes le passage obligé par le centre d’accueil des réfugiés, certes pas franchement confortable, mais ce séjour sera bref, elle va vite obtenir sa nouvelle nationalité, elle va vite trouver un travail correspondant à ses capacités, elle va vitre trouver un logement confortable. Sauf que … Le fait d’avoir été la compagne d’un physicien originaire de l’Union soviétique attire les soupçons des services de renseignement de l’Allemagne de l’ouest et de ceux de la puissance occupante, les États-Unis. Nelly se retrouve confrontée aux mêmes questions que celles qu’elle venait de fuir et, en plus, face à des interrogations nouvelles : Vassili, a-t-elle la preuve absolue qu’il est bien mort ? Hans, un de ses voisins dans le centre d’accueil, si attentionné avec Alexej, qui est-il vraiment ? Y a-t-il des espions de la Stasi dans ce centre d’accueil ? Hans ne serait-il pas l’un d’eux ? Tous ces éléments ne sont-ils pas générateur d’un sentiment de paranoïa ?

Avec une caméra à l’épaule jamais traumatisante, avec une mise en scène arrivant à faire monter progressivement la tension, Christian Schwochow vient compléter avec talent la vision que l’on pouvait avoir des deux Allemagne avant la chute du mur, grâce à des films comme La vie des autres : la peur de la Stasi qui n’arrive pas à s’effacer, les difficultés psychologiques et matérielles rencontrées par les allemands de l’est arrivant en Allemagne de l’ouest, le « racisme » des enfants de l’ouest envers ceux de leur âge venant de l’est.

Pour jouer le rôle de Nelly, Christian Schwochow a fait appel à Jördis Triebel, une comédienne née comme lui en Allemagne de l’Est et qu’il connaît depuis l’âge de 8 ans. Jördis a obtenu pour ce rôle, en 2014, l’équivalent allemand de l’Oscar de la meilleure actrice. Alexander Scheer, qui interprète Hans, est également né en Allemagne de l’Est. Quant à Jacky Ido, l’acteur qui joue le rôle de John Bird, l’américain qui interroge Nelly, c’est un français originaire du Burkina Faso et ayant une carrière très internationale. Un autre petit clin d’œil vers le cinéma français : à la fin du film, on voit à l’affiche d’un cinéma un film de et avec Pierre Richard , Und jetzt das Ganze nochmal von vorn, ou, si vous préférez, Je suis timide … mais je me soigne. Ce film est bien sorti en 1978 !

 

de l'autre côté du mur 3

 

Le DVD

[4.5/5]

C’est un DVD d’excellente facture que nous propose Blaq Out avec, en particulier, une image riche en contrastes même dans les scènes peu éclairées. Le film n’est proposé qu’en version originale, ce dont on ne se plaindra surtout pas ! On a par contre le choix entre Dolby Digital 5.1 et Dolby Digital 2.0, ainsi que le choix entre des sous-titres « normaux » et des sous-titres pour sourds et malentendants. Les suppléments sont au nombre de 4 : des explications d’une durée de 7 minutes données par Christian Schwochow sur la genèse de son film et son travail concernant le casting ; celles, d’une durée de 5 minutes et 30 secondes, données par la scénariste Heide Schwochow concernant surtout ce que Julia Franck lui a apporté ; un entretien de 6 minutes avec Jördis Triebel qui évoque surtout l’ambiance de travail pendant le tournage et la façon dont Christian Schwochow conçoit son travail avec les comédiens ; une grosse douzaine de scènes coupées pour une durée totale de 13 minutes et 30 secondes.

DVD disponible chez Blaq Out

 

de l'autre côté du mur 4

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici