Test DVD : Colonel Blimp

0
204
roger livesey

affiche

Angleterre : 1943
Titre original : The Life and Death of
Réalisateurs : 
Scénario : 
Acteurs : 
Distribution : Carlotta Films
Durée : 2h43
Genre : Guerre, Drame
Date de sortie cinéma : 1945
Date de sortie DVD : 05 novembre 2012

[five-star-rating]

roger livesey

 

Le Film

[rating:5]

Parti à Berlin sans l’aval de sa hiérarchie, un officier frondeur de l’armée britannique au début du siècle dernier crée un incident diplomatique avec un homologue allemand, ce qui le conduit à un duel qui, selon le code d’honneur en vigueur, va l’opposer à un illustre inconnu. Ce dernier deviendra son meilleur ami et ce malgré les évènements qui vont opposer les deux nations les années suivantes. Tournées en 1943 par le tandem Powell/Pressburger, les tribulations de cet officier supérieur dynamitent toutes les conventions au point qu’elles suscitèrent la colère de Churchill qui fit tout pour en interdire certaines séquences. D’une beauté plastique époustouflante, à la fois drôle et d’une infinie tendresse pour ses personnages, mené par des comédiens au sommet de leur art, ce chef d’œuvre inclassable réhabilité dans les années 80 sort dans une magnifique version restaurée. Une histoire d’amitié indéfectible qui constitue finalement le plus sûr pamphlet contre toute forme de guerre tout en évitant le discours antimilitarisme qui en est souvent le corollaire. Un film d’un pacifisme absolu, à l’image de la géniale scène du duel, un des moments les plus forts (et les plus drôles) de ces deux heures trente de projection où l’ellipse est ici élevée au rang d’art.

 

Le DVD

[rating:5]

Comme pour « Les chaussons rouges », du même tandem, c’est Martin Scorsese qui présente le film pour en expliquer l’énorme travail de restauration. Deux bonus de presque 30 minutes chacun complètent ce programme : « Il était une fois  » qui revient sur les grandes étapes du film et « Optimisme et volonté » qui donne la parole à la monteuse de Martin Scorsese, admiratrice inconditionnelle du cinéma de Powell/Pressburger. Deux éclairages passionnants sur ce film qui déjoue tous les codes pour mieux en jouer et livrer ce qui s’avère avant tout une philosophie de la vie des deux cinéastes.

 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=QBfXFP1al5Y[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici