Test Bluray : Jack Reacher

0
80
tom cruise

jack reacher cover

États-Unis : 2012
Titre original : –
Réalisateur : 
Scénario : Christopher McQuarrie d’après Lee Child
Acteurs : 
Distribution : Paramount Pictures France
Durée : 2h11
Genre : Action, Thriller
Date de sortie cinéma : 26 décembre 2012
Date de sortie DVD/BR : 22 mai 2013

[five-star-rating]

Synopsis : Cinq personnes sont abattues au hasard et en plein jour par un tireur embusqué, armé d’un fusil sniper. La police le retrouve facilement et tout converge à le déclarer coupable. Lors de l’interrogatoire, l’homme ne dit rien et se contente d’écrire « Trouvez Jack Reacher ». Lorsque celui-ci arrive et se plonge dans l’affaire aux côtés de l’avocate du tueur, il comprend rapidement que l’enquête est loin d’être résolue.

 tom cruise

Le film

[rating:3.5]

Le rythme de l’ensemble est plutôt bien mesuré, le cinéaste préférant soigner la tension plutôt qu’accumuler les scènes d’action gratuites en marche forcée. Il n’y a pas d’explosion et de retentissement d’héroïsme, qui cèdent la place à la sournoiserie des snipers et des hommes. L’action pure d’ailleurs ne fait pas légion et bénéficient d’une belle photographie, surtout pour les scènes se déroulant la nuit. Faites abstraction de l’assénement de marques de voiture à l’écran et vous apprécierez la scène de double course poursuite de nuit dans un maillage de rues étroites, jusqu’à la pirouette finale.

Les grands traits du scénario sont dans l’ensemble banals – les classiques du traître, du grand méchant russe et du père distant – mais il faut se laisser happer par les détails pour en apprécier la saveur. Ainsi, de rares scènes exploitent les décors pour se doter d’une mise en scène intéressante : celle sur le stand de tir, où Jack Reacher lance un regard à plusieurs centaines de mètres vers un homme armé en qui il a encore bien peu confiance, ou une autre très western l’opposant à la silhouette immobile du policier Emerson. Les plans d’ensemble contribuent à cette dernière impression et se doublent de gros plans qui soulignent cette peur du tir qui peut jaillir de n’importe où. Globalement réussie, la mise en scène reste cependant de facture classique, sans grande preuve d’audace.

L’intégralité de la critique cinéma est à retrouver ici (par Marion Renaudin).

 policier

Le BluRay

[rating:3.5]

Niveau technique la copie fait correctement son boulot sans forcément briller. Le blu-ray met plutôt en valeur le travail du directeur de la photo, le style est sobre, le but n’est pas d’en prendre plein la vue. L’édition comporte en plus un DVD. À noter un travail sur le visuel, qui propose une affiche alternative à celle utilisée au cinéma, et plus intéressante. Concernant les suppléments, au programme :

« Quand on le cherche, on le trouve : combat & armes » (11′)
« Quand Jack débarque » (26′)
Commentaire audio de Tom Cruise et Christopher McQuarrie
Commentaire audio de Joe Kraemer
« Le phénomène Reacher » (9′)

Le making-of principal de 26 minutes s’attache surtout au casting, passant en revue le choix des différents personnages, parlant brièvement des origines du projet. On comprend rapidement que Tom Cruise (également producteur) a autant d’importance, si ce n’est plus, que son réalisateur Christopher McQuarrie ! Le problème de ce making-of (et du module suivant consacré aux combats) est qu’il se montre beaucoup trop centré promotionnel et cirage de pompes. Tout le monde est merveilleux, le travail accompli est exemplaire, les acteurs sont brillants etc… Il y a quand même quelques moments intéressants au travers d’anecdotes et on pourra noter la bonne surprise de trouver plus de quarante minutes de matériel pour cette édition. La dernière featurette est consacrée à Lee Child, l’auteur de la série de livres dont est issu le personnage. C’est sûrement le segment le plus intéressant, le monsieur parlant de sa conception de Jack Reacher avec pertinence, le tout est attrayant. Pour finir un très bon point : la présence de deux commentaires audio. L’exercice devient suffisamment rare pour souligner l’effort ! Maintenant, tout comme le making-of, ils se montrent bien trop léchouillant pour être vraiment pertinents (Tom Cruise semblant adorer à peu près tout et n’importe quoi dans « son film »). Cela dit ils recèlent quand même des anecdotes intéressantes à piocher à droite à gauche, et malgré le côté auto-congratulation, un commentaire audio est toujours plaisant dans son approche : le fait de déconstruire le film avec l’équipe bien après le tournage.

Un film original et pêchu pour une sortie vidéo maîtrisée, même si on aurait souhaité un peu plus de « folie » dans l’argumentaire, centré promotionnel, des making-of. La très bonne surprise réside dans la présence des deux commentaires audio !

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ZDTudf4v4Q8&list=PL50B3FA154B167C29&index=1[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici