Accueil Tags Satyajit Ray

Tag: Satyajit Ray

Critique Express : Le salon de musique

0
C'est dans une version restaurée qu'on retrouve en 2023 ce grand classique du cinéma, considéré par beaucoup comme étant le chef d'œuvre d'un des plus grands réalisateurs du cinéma mondial.

En librairie de cinéma depuis le mois de juin 2022

1
Est-ce que cela se fait encore, avant le grand départ en vacances, de passer chez son libraire ou à sa bibliothèque, afin de faire le plein de livres pour l'été ? A notre grand regret, il faut craindre que cette pratique soit tombée victime de la révolution numérique.

Critique : Le Saint (Satyajit Ray)

0
En dépit de sa bonne santé commerciale, qui se traduit depuis longtemps par la production de centaines, voire de milliers de films par an, le cinéma indien peine sérieusement à intéresser le public international, en dehors de sa communauté culturelle disséminée aux quatre coins du monde. Il n’y a jusqu’à présent eu qu’un seul réalisateur capable de se faire un nom à l’étranger, quitte à passer pour le plus occidental des cinéastes indiens et à courir ainsi le risque de diluer l’essence du cinéma de son pays : Satyajit Ray.

Cinémathèque Française : saison 2016-2017

1
La Cinémathèque Française fête cette année ses 80 ans ! En guise de cadeau d’anniversaire, le programme de la saison 2016/17 a été annoncé en début de semaine, le premier qui porte l’empreinte du nouveau directeur général Frédéric Bonnaud, qui a succédé à Serge Toubiana.

Hommage au cinéaste Abbas Kiarostami

2
Le cinéma iranien existait-il avant Abbas Kiarostami ? Au risque d'être prise pour radicale, la question est plutôt légitime, son œuvre ayant permis de découvrir une cinématographie méconnue à défaut d'être inexistante. Comme vient de le déclarer La dessinatrice et réalisatrice Marjane Satrapi à l'AFP : «Sans lui, je n'aurais jamais pu faire Persepolis. En Europe, on avait vu ses films, donc on ne voyait plus les Iraniens comme un peuple de terroristes, mais comme des êtres humains. Il a ouvert la voie à toute une génération d'artistes iraniens. Nous lui sommes tous redevables». Akira Kurosawa, disparu en 1998, l'avait déjà adoubé avec enthousiasme à l'occasion d'une rencontre en septembre 1993 (compte-rendu à retrouver sur le site Cinephilia & Beyond en anglais) : «Quand Satyajit Ray est décédé, j’ai été très déprimé. Mais après avoir vu les films de Kiarostami, j’ai remercié Dieu de nous avoir donné exactement la bonne personne pour prendre sa place».