Accueil Tags Laurent Lafitte

Tag: Laurent Lafitte

Vu sur OCS : 16 ans ou presque

0
L'abus de confinement conduit-il à une régression psychologique ? En tout cas, cet état de suspension existentielle nous donne le temps – et parfois aussi l'envie – de regarder des films qu'on aurait autrement laissés de côté.

Test DVD : Les fauves

0
Découvert en 2014 avec la comédie Tristesse Club, Vincent Mariette change aujourd'hui radicalement de registre avec Les fauves, film fantastique sous perfusion de Jacques Tourneur, évoquant tout à la fois La féline (1942) et L'homme léopard (1943). Si on ne retrouve pas dans ce thriller l'humour à froid tendance absurde de son film précédent, le cinéaste fait en revanche à nouveau preuve d'un talent singulier quand il s'agit de développer une ambiance, une atmosphère étrange, aux confins du rêve et de la réalité, d'autant plus efficace que le spectateur ne sait jamais réellement si ce qu'il est en train de voir est réel ou s'il s'agit d'une projection de l'esprit de l'héroïne. Parce qu'en effet, à l'image des films de Tourneur que l'on vient d'évoquer, Les fauves pourra tout à la fois être vu comme un « simple » récit surnaturel ou comme un récit fantasmé de coming of age à la sauce psychanalytique. Qui sont « Les fauves » du titre ? Même quand arrive le générique de fin, il n'est pas certain que le spectateur puisse répondre avec certitude à cette question.

Test Blu-ray : Le Grinch

0
S'il est encore relativement peu connu en France, l'auteur pour enfants Dr. Seuss (1904-1991) constitue une véritable institution aux États-Unis, au point de voir régulièrement ses créations adaptées et réadaptées au cinéma et à la télévision. Après deux adaptations sous la forme de courts-métrages en 1966 et 1992, puis un long-métrage « live » avec Jim Carrey en 2000, Le Grinch revient donc à nouveau afin de gâcher Noël dans un film d'animation mis en boite par les équipes d'Illumination Entertainment. Mais que ceux qui craignaient que la boite se cachant derrière le succès des Minions rendent le personnage du Grinch un peu trop « jaune » se rassurent : les auteurs de chez Illumination ont certes retravaillé l'histoire d'origine en la modelant à leur propre fantaisie, en y ajoutant des éléments et des détails narratifs absents du bouquin original de Dr. Seuss, mais ils ont parfaitement respecté la tonalité et l'esprit du Grinch.

Critique : L’heure de la sortie

0
Sébastien Marnier conduit son récit avec un talent certain, ce qui, après "Irréprochable", en fait un réalisateur dont on suivra les prochaines réalisations avec attention.

Critique : Au revoir là-haut

0
Quelques années après 9 mois ferme, Albert Dupontel revient derrière la caméra pour Au revoir là-haut, adaptation d’un roman de Pierre Lemaître. Via un sujet plutôt dramatique, le cinéaste signe une œuvre personnelle et techniquement irréprochable.

Test DVD : K.O

0
Imaginez-vous, un jour, au réveil, vous êtes toujours vous-mêmes, vous reconnaissez les gens de votre entourage et vice-versa, mais votre situation professionnelle et privée a changé de fond en comble ! C’est à ce genre de prémisse, mi-fantastique, mi-cauchemardesque que nous convie le deuxième long-métrage de Fabrice Gobert. K.O s’inscrit dans un métissage thématique entre La vie est belle de Frank Capra, à la différence près que ce n’est pas l’anonymat qui turlupine le protagoniste mais la dégringolade sociale, et Un jour sans fin de Harold Ramis

Critique : K.O

0
Imaginez-vous, un jour, au réveil, vous êtes toujours vous-mêmes, vous reconnaissez les gens de votre entourage et vice-versa, mais votre situation professionnelle et privée a changé de fond en comble ! C'est à ce genre de prémisse, mi-fantastique, mi-cauchemardesque que nous convie le deuxième long-métrage de Fabrice Gobert. K.O s'inscrit dans un métissage thématique entre La Vie est belle de Frank Capra, à la différence près que ce n'est pas l'anonymat qui turlupine le protagoniste mais la dégringolade sociale, et Un jour sans fin de Harold Ramis, dans la mesure où c'est un recommencement cyclique avec des passerelles de gestes et de paroles qui rythme le récit.

Test Blu-ray : Elle

0
Usant du rire, de la peur, du mauvais goût – voir les scènes de jeu vidéo désopilantes – et de la honte comme d’un matériau malléable à l’infini, cette nouvelle satire sociale de Verhoeven prend une tournure presque cosmique. Nous attendions cela depuis fort longtemps. Paul Verhoeven exploite toutes les facettes de sa nouvelle actrice fétiche, en lui offrant un rôle sur mesure, vénéneux en diable, dans lequel Isabelle Huppert radicalise avec une saisissante maestria opacité perverse et cynisme coupant. »

Cannes 2016 : Elle – Paul Verhoeven

1
Après des films comme Total Recall, Basic instinct, Showgirls et bien d'autres, Paul Verhoeven adapte le roman "Oh" de Philippe Dijan qu'il a rebaptisé Elle. Après L'Avenir sorti il y a quelques mois à peine, c'est dans ce nouveau film en compétition officielle que nous retrouvons la grande Isabelle Huppert. À ses côtés, un casting prometteur dont Laurent Lafitte, le maître des cérémonies d'ouverture et de clôture 2016, Virginie Efira que l'on retrouve également dans Victoria à la Semaine de la Critique, Anne Consigny, Charles Berling...

Cannes à Paris 2016 : la programmation

1
Mercredi, Laurent Lafitte a ouvert la 69e édition du Festival de Cannes et depuis, la Croisette rayonne de strass et de paillettes venant du...

Cannes 2016 : Laurent Lafitte maître de cérémonie

1
L’acteur français Laurent Lafitte sera le maître des cérémonies d’ouverture et de clôture du 69ème Festival de Cannes, qui se déroulera du 11 au 22 mai prochains. C’est ce que la direction du festival et Canal +, qui diffusera les deux cérémonies, ont annoncé hier.

Test DVD : L’Art de la Fugue

0
L'Art de la Fugue est ce qu'on appelle un film choral, même si un des personnages est davantage présent que les nombreux autres qui gravitent autour de lui. Ce personnage s'appelle Antoine, il est le cadet d'une fratrie de trois frères, il est homosexuel. Plus âgé que lui : Gérard ; plus jeune : Louis. Tous les 3 sont en couple, avec des fortunes ou des envies diverses.